Connecte-toi avec nous

Faits insolites

Une école enseigne la séduction aux Chinois

Publié

on

En Chine, les hommes apprennent les bases de la séduction dans une école.
Dans l’empire du milieu, la population s’élève à plus de 1,3 milliards d’habitants.
En 2016, les données démographiques ont révélée qu’il y avait 33,6 millions d’hommes de plus que de femmes en Chine.
Autant dire que trouver la femme de sa vie devient un parcours du combattant, une véritable compétition ouverte à ceux qui auront tous les atouts pour séduire.

Avec des horaires chargés au travail, donc peu de temps pour les loisirs, des applications mobiles et site internet qui ne garantissent pas à 100% le profil idéal, certains promoteurs ont eu l’idée de créer des écoles de rencontre.
Ces coaches pour séducteurs, entraînent les amoureux afin qu’ils deviennent des hommes capables de comprendre les femmes.
Les séminaires de formation pour réussir le parfait tête-à-tête ont un coût de 4.500 dollars : à ce prix, le coaching individuel est fourni.
D’autres apprenants préfèrent des cours intensifs en ligne, moins couteux, à 30 dollars par leçons.
Au menu du programme, des cours de danse, de psychologie féminine et de conversation.

Un aspect important des cours concerne le relooking des étudiants.
Style vestimentaire, coiffure, coupe de la barbe, choix du parfum et des bijoux sont revisités.
Une fois les cours appris- en théorie – les étudiants sont suivis en caméra cachée pour voir leurs erreurs et ainsi les corriger lors de séances de critiques.

La moyenne d’âge des futurs Don Juan oscille entre 23 et 33 ans.
Cependant, Yi Cui, fondateur de l’agence Love Power, fait remarquer que dans son école, l’amoureux le plus jeune à 19 ans et le plus âgé 59.
Les écoles de rencontre en Chine se donnent donc pour mission d’apprendre aux jeunes chinois comment réussir à séduire des partenaires potentiels.

SOURCE : BBC

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire / Les 11 IEP de Yopougon sont concernées par la démolition des magasins aux alentours des écoles (DREN)

Publié

on

Onze Inspections de l’enseignement primaire (IEP) sur 14 que compte la Direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Drenetfp) d’Abidjan 3, sont concernées par l’opération de démolition des magasins aux alentours des écoles, a relevé son directeur Félix Sandé Diomandé.

Lors d’entretien avec l’AIP, vendredi, le Dren a souligné que sa région est composée de 11 Inspections installées dans la commune de Yopougon, une IEP à Songon et deux autres à Attécoubé. “Au regard de notre découpage, ce sont tous les magasins et commerces installés à l’intérieur et aux alentours des écoles à savoir lycées et collèges, établissements primaires et maternelles publiques de la commune de Yopougon qui seront démolis”, a-t-il déclaré.

Selon lui, cette initiative de la mairie de Yopougon, en collaboration avec les ministères de l’éducation nationale et le ministère de la Salubrité et de l’Assainissement, est à saluer parce qu’elle va permettre d’assainir les alentours des lieux de formation de nos enfants

Démarrée depuis le 1er avril, l’opération de démolition des magasins et étales installés sur le domaine public encerclant les établissements scolaires primaires et secondaires de Yopougon se poursuit.

SOURCE: (education.gouv.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Des femmes chercheures sensibilisent sur les grossesses précoces à l’université de Korhogo

Publié

on

Une campagne de sensibilisation sur les infections sexuellement transmissibles (IST) et les grossesses précoces a démarré, lundi, à l’Université Péléforo Gon Coulibaly (UPGC) de Korhogo, à l’initiative de la section de l’Association des femmes chercheures de Côte d’Ivoire (Afemci). Cette campagne cible particulièrement les étudiantes. Elle vise à « leur donner les arguments pour dire non quand il le faut » et seulement oui lorsqu’elles seront prêtes à enfanter, a indiqué la présidente locale de l’Afemci, Dr Tapé Sophie Pulchérie. Attendre le bon moment évite aux étudiantes de trimbaler des grossesses sur le campus ou de devoir porter des bébés sur les bras dans les amphithéâtres et salles de TD, a renchérie une autre chercheure. Les…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Grossesses en milieu scolaire : Radioscopie d’un fléau particulièrement accentué dans la région du Bounkani (Feature)

Publié

on

Depuis plus d’une décennie l’école ivoirienne enregistre de nombreuses grossesses d’adolescentes. Les taux les plus élévés sont signalés dans le Nord-Est du pays en l’occurrence dans la région du Gontougo et dans celle du Bounkani où la recrudescence de ce phénomène  ne cesse d’inquiéter autorités et membres de la communauté éducative. De nombreuses causes liées à des réalités de la région expliquent ce mal profond qui gangrène  l’école en troublant et décimant le cursus scolaire de la jeune fille. Quelques statistiques de la région du Bounkani De 2009 à février 2019, le phénomène des grossesses en milieu scolaire a touché 685 filles issues de tous les cycles ( primaire comme secondaire) de la région, selon…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 809 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS