Connecte-toi avec nous

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Tic/3e Edition du Salon Viva Technology 2018 : Bruno Koné va présenter le savoir-faire ivoirien à Paris

Publié

on

Vivatech 2018 est un événement international organisé par la société Publicis Groupe et le Groupe Echos. Il réunit plus de 80 000 participants, plus de 1 400 investisseurs, plus de 1 500 journalistes, avec le soutien des autorités françaises et plus de 103 pays.

Tic/3e Edition du Salon Viva Technology 2018 : Bruno Koné va présenter le savoir-faire ivoirien à Paris

Le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, M. Bruno Nabagné Koné, invité par le secrétaire d’Etat au Numérique de la France, participe à la 3e édition du Salon Viva Technology 2018 (Vivatech) qui se tient du 22 au 28 mai, à Paris, en France.

Vivatech 2018 est un événement international organisé par la société Publicis Groupe et le Groupe Echos. Il réunit plus de 80 000 participants, plus de 1 400 investisseurs, plus de 1 500 journalistes, avec le soutien des autorités françaises et plus de 103 pays. C’est un cadre de rencontres entre plus de 8 000 startup et les grands groupes, de découvertes des dernières innovations et d’échanges sur les dernières tendances technologiques.

C’est aussi une occasion pour nouer des contacts en vue de l’accélération de projets de transformation digitale. C’est également une opportunité de faire valoir l’écosystème ivoirien, les innovations ivoiriennes et de permettre à des startup ivoiriennes d’y participer, de nouer des contacts et de trouver des investisseurs. A ce Salon, des sessions de pitch pour les startup ivoiriennes seront organisées ainsi que des B2B avec des potentiels investisseurs.

Il est bon de noter que l’Afrique sera particulièrement mise à l’honneur avec une programmation spéciale (Afric@Tech) permettant de découvrir ses meilleurs représentants et d’illustrer le dynamisme du continent dans tous les secteurs du numérique. Par ailleurs, un espace est réservé à la Côte d’Ivoire où elle sera invitée à partager son savoir-faire en matière d’innovation numérique et de présentation de ses startup. La délégation ivoirienne, à cet effet, comporte quatre startup ivoiriennes qui sont accompagnées par la Fondation Jeunesse numérique.

Notons qu’en matière de contenus, Vivatech 2018 adresse plusieurs types de sujets, notamment : l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle ainsi que les objets connectés. Parmi les grands thèmes abordés, l’utilisation des drones, des robots ou encore la bonne manière de faire évoluer les startup. Plus de 600 experts vont se relayer pour apporter leurs retours d’expérience aux participants attendus, tout en leur proposant une vision internationale des problématiques abordées.

Source : Sercom MCENUP

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Open Access Week / L’UVCI et la Fondation MTN numérisent 6.280 thèses et mémoires.

Publié

on

Ce jeudi 25 octobre 2018, l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI) a procédé au lancement de la première édition de l’Open Access Week ou le Libre Accès à l’information et ce, en collaboration avec la Fondation MTN. La dite cérémonie a eu lieu  à l’Amphi A du district de l’Université Félix Houphouët-Boigny en présence de plusieurs personnalités de la communauté universitaire.

Le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), Prof Yapi Houphouet Félix, représentant le ministre, Dr Abdallah Albert Toikeusse MABRI s’est dit très heureux d’institutionnaliser le mouvement du libre accès à l’information : « j’encourage cette initiative qui vise à faire connaitre le mouvement de l’Open Access en Côte d’Ivoire et à favoriser un libre accès à l’information scientifique et technique».

Pour le Professeur KONE Tiémoman, il est question de produire des ressources éducatives à travers les travaux de recherches scientifiques, afin d’avoir un esprit de partage.

Les activités du mouvement ont permis à l’UVCI, en collaboration avec la Fondation MTN, de numériser plus de 6280 thèses et mémoires, ce qui représente en réalité plus d’un million deux cents mille pages numérisées.

L’UVCI travaille à développer l’accès à l’information scientifique et technique, qui constitue l’une des clés de réussite et d’excellence pour le développement de la culture numérique. Elle répond ainsi à sa mission d’accompagnement des universités et grandes écoles publiques.

Ce mouvement de l’Open Access Week 2018 est la résultante des trois déclarations internationales appelées les « 3B » : Budapest, Bethesda et Berlin.

Notons que cet événement a été l’occasion pour Mme KONAN PAYNE, Conseillère du Premier Ministre et Présidente du Comité National Ivoirien d’accès à l’Information Pour Tous de l’UNESCO, de tenir une conférence inaugurale sur ‘‘l’accès équitable à l’information et à la connaissance ouverte’’.

La cérémonie s’est achevée par l’inscription des invités sur la base de données francophone des ressources électroniques en sciences humaines et sociales de CAIRN info.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Bibliothèque numérique « Prenez les feuilles » : Le sésame pour réussir devoirs et examens en ligne !

Publié

on

Première plateforme en ligne de partage des connaissances et savoirs scolaires de Côte d’Ivoire, elle a été dévoilée le 19 octobre à Abidjan.

Avec « Prenez les feuilles » (www.prenezlesfeuilles.com), c’est un accès exponentiel  à la plus grande bibliothèque de sujets de devoirs, d’examens et leurs corrigés issus des meilleurs établissements de Côte d’Ivoire. Ladite bibliothèque a été officiellement lancée, le vendredi 19 octobre au Comptoir des artisans à Abidjan-Cocody.

Selon sa conceptrice, Mme Christelle Kouamé-Hien et son équipe de l’agence Merci, qui s’adressait à tout l’écosystème éducatif et numérique, dans un contexte socioéconomique marqué par une digitalisation croissantes des partages des connaissances et une quête de l’excellence, la plateforme ambitionne de « contribuer rehausser le taux de réussite scolaire en Côte d’Ivoire ». L’incidence recherchée, à l’en croire, étant de « mieux préparer les élèves à réussir les devoirs, examens et concours auxquels ils sont soumis dans leur cursus scolaire, inciter à une saine émulation à la progression scolaire dans toutes les matières et développer leur ouverture  d’esprit sur la vie active ».

Offrir via Internet, des devoirs et examens des établissements scolaires de référence, des corrections guidées des sujets traités et astuces de compréhension de certains sujets et thématiques enseignés avec des enseignants, pédagogues, psychologues dédiés, constituent la nomenclature des « Prenez les feuilles ». Qui, in fine, s’érige comme un sésame pour la réussite avec, à la clé, un suivi parental par alerte, une récompense périodique des élèves en progression et une lucarne d’échange sur la vie scolaire, active et les réalités professionnelles pour contribuer à de meilleures orientations. Le tout avec l’onction du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, la garantie de l’Artci et l’appui de partenaires divers de l’économie numérique, de la culture et du secteur éducation/formation.

Pour sa phase initiale, c’est le second cycle des établissements du secondaire général, technique et professionnel qui est concerné par la plateforme.

Une bibliothèque numérique (virtuelle ou en ligne ou électronique), pour piqûre de rappel, est une collection de documents (textes, images, sons) numériques (c’est-à-dire numérisés ou nés numériques) accessibles à distance (en particulier via Internet ou Intranet), proposant différentes modalités d’accès à l’information aux publics.

REMI COULIBALY

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

« Africa Code Week » : Lancement de la 4e édition

Publié

on

Du 15 au 26 Octobre, aura lieu, sur toute l’étendue du territoire nationale, la semaine du code africain ou en anglais Africa code week 2018 . Le lancement en Côte d’Ivoire de cette initiative a eu lieu le vendredi 12 octobre, à Abidjan-Cocody

L’objectif à long terme de cette semaine est d’élargir l’accès aux ateliers et aux ressources de codage informatique à plus de 5 millions d’enfants et de jeunes d’ici 2025.

Ayant formé plus de 2000 jeunes à l’édition 2017, les organisateurs (Unesco, Sap) comptent cette année, avec le soutien du ministère de l’Education nationale, triplé le chiffre par 3, soit former environs 6000 jeunes.

La Semaine du code de l’Afrique se divise en deux phases principales : la formation des enseignants, suivie de la formation des jeunes. Qui recevront gratuitement une formation d’initiation basique au langage informatique via le Logiciel « Scratch ». Cette initiative africaine est portée en Côte d’Ivoire par Jokkolabs.

Kamagaté Issouf

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 680 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE