Connecte-toi avec nous

Bienfaisance

Orphelinat de Bingerville: Plus de 3 millions de vivres offerts aux jeunes pensionnaires

Publié

on

Le Bishop Daddy Schekina a rassuré que son action de ce jour sera perpétuée afin que les orphelins ne sentent plus seuls.

La « Fondation Schekina » a mis, samedi, du baume au cœur des enfants de l’orphelinat de Bingerville.

Le Bishop Daddy Schekina, le premier responsable de cette structure, au cours d’une cérémonie d’adoration et de prière, a offert des sacs de riz, des matelas, des cartons de savon, des bouteilles d’huile, des sacs de pâtes alimentaires, du papier hygiénique, des sacs de pommes de terre et une enveloppe de 300.000 Fcfa aux pensionnaires de cet établissement. La valeur de ce don s’élève à plus de plus de 3 millions Fcfa.

Le donateur a justifié cette assistance à ces enfants mineurs sans parents, sortis de la tutelle parentale, issus de famille en difficulté ou victime de maltraitances, par sa volonté de traduire en acte la parole de Jésus Christ qui demande de porter de l’aide aux démunis et aux personnes en difficulté. « C’est notre responsabilité en tant qu’homme de Dieu, d’aider les autres, notamment les orphelins. Nous voulons être un arbre qui porte de bons fruits pour les autres. Car ce qui caractérise Jésus, c’est son amour pour l’humanité. Nous devons être capables de nous sacrifier pour les autres parce que Dieu est le père des orphelins et le mari de veuves. Nous serons des partenaires institutionnels de l’orphelinat pour que les enfants soient heureux », a-t-il précisé.

Le Bishop Daddy Schekina a rassuré que son action de ce jour sera perpétuée afin que les orphelins ne sentent plus seuls. Michael Evariste, un bambin au Cm2, ravi par cette annonce et le geste louable posé par l’homme de Dieu, au nom de ces camarades, lui a exprimé toute sa gratitude.  « Ne nous oubliez jamais », a-t-il insisté, très ému. Le maire de Bingerville, Beugré Djoman, a rehaussé de sa présence cette cérémonie qui était, par ailleurs, dédiée à l’adoration. Après donc la remise de don, le Bishop Daddy Schekina a loué le seigneur avec la foule qui avait pris d’assaut l’orphelinat de Bingerville.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

L’Ong MBEF offre des kits scolaires aux élèves orphelins de Sikensi

Publié

on

L’ONG Mouvement pour le Bien-Être Familial (MBEF), a offert au foyer du quartier A de Sikensi, des kits scolaires à 70 élèves orphelins issus des classes de la maternelle au secondaire.

Le président de l’ONG, Bilé Jacques, a indiqué que ce don s’inscrit dans le cadre des objectifs de sa structure qui vise l’épanouissement des orphelins et des veuves.

Les récipiendaires ont exprimé leurs gratitude aux responsables de l’ONG MBEF et à leurs partenaires.

La cérémonie festive de don qui s’est déroulée le samedi 29 septembre à été marquée par des séances de prière pour le bonheur des veuves et orphelins et la paix en Côte d’ivoire.

Créée en 2006 à Bonoua, l’ONG MBEF a mené plusieurs actions communautaires en Côte d’Ivoire dont une opération de distribution de kits alimentaires aux veuves à Ono, dans le département de Bongouanou.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

Bienfaisance

Eto’o va offrir une école primaire

Publié

on

Les conditions d’accès aux études, à la formation, à l’entrepreneuriat et à la culture du sport demeurent une préoccupation majeure pour le joueur. C’est pourquoi, le Camerounais a décidé de mettre à exécution un projet qui lui est cher : la construction d’une école primaire d’ici peu. « Nous voulons faire beaucoup de choses dans un avenir proche.

Mais je discuterai avec mon aîné Guillaume Soro pour voir dans quelle ville nous pourrons construire une école primaire. La base, c’est l’éducation. Nous voulons que ce projet prenne forme dans notre pays à tous.

Cela pourrait contribuer à l’épanouissement de la jeunesse ivoirienne. Je suis un enfant d’Afrique. Je connais les réalités de l’Afrique. J’ai eu l’opportunité de devenir ce que je suis devenu. Quand je me trouve sur un stade loin du continent africain je me donne de produire un bon résultat. Tout cela pour que je sois un exemple pour les jeunes africains. C’est un devoir pour moi de redonner à la Côte d’Ivoire ce qu’elle m’a donné, hier.

Le natif de Nkon, banlieue camerounaise, donne une place de choix à la jeunesse africaine pour laquelle il a effectué le déplacement sur les bords de la lagune Ebrié. Il appelle les gouvernants à s’impliquer dans cette initiative qui est de venir en aide à la jeunesse africaine. « Le modèle éducatif africain doit être révisé afin de concentrer plus de moyens dans les premières années de formation, d’inclure la scolarisation des plus pauvres et la formation des adultes(…) Les jeunes qui représentent 70% de la population du continent, sont le potentiel productif nécessaire pour nous permettre d’opérer la transformation structurelle de l’Afrique.

Cette transformation nécessite l’implication de l’ensemble de nos gouvernants sur l’état d’urgence de l’intérêt du bien-être, de l’éducation, de l’employabilité et de l’intégration des jeunes en Afrique », a conclu le Pichichi.

SOURCE : Educationgouv.ci

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

Bienfaisance

Serges Beynaud lance sa Fondation.

Publié

on

Le chanteur coupé-décalé a décidé de se préoccuper du bien-être social des jeunes.

C’est un gala pour recueillir des fonds qui a servi de rampe de lancement à la présentation officielle de la Fondation Serges Beynaud. L’artiste coupé-décalé a convié un nombre d’invités selects, le 4 mai dernier, à l’hôtel Ivotel au Plateau, pour un dîner de charité.

« Comme Martin Luther King, j’avais un rêve. Aujourd’hui, ce rêve est devenu réalité grâce à la création de la fondation », a affirmé Serge Beynaud lors de son intervention à cette cérémonie.

L’artiste chanteur et arrangeur, qui avait à ses côtés son épouse, Prya Jacyntha Gnolou, a appelé entrepreneurs et acteurs de l’économique ivoirienne à les rejoindre afin d’investir dans l’éducation de la jeunesse pour le succès de ce projet.

Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd car, immédiatement, des donateurs présents ont fait parler leur cœur. Dans la vision de l’artiste, les jeunes de familles démunies qui intégreront la « Fondation Serge Beynaud » suivront des programmes de formation dans des domaines tels que l’agriculture, l’informatique, le recyclage, la mécanique et l’esthétique.

« La Fondation Serge Beynaud se propose de défier la passivité et le pessimisme qui emprisonnent notre jeunesse. Notre action se veut également un cri du cœur, eu égard à la culture du silence et de la neutralité. Il est temps d’agir pour la jeunesse qui se perd de plus en plus dans des rêves de facilité et des illusions de toutes sortes  », a conclu avec beaucoup de conviction Serges Beynaud.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 680 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE