Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

La majorité des élèves privée d’extrait de naissance à l’EPP Toupa de Tabou

Publié

on

Le directeur de l’Ecole primaire publique (EPP) du village de Toupa, dans la sous  sous-préfecture d’Olodio, à Tabou, Sérifou Mouho, déplore que la majorité des élèves de son établissement scolaire soit privée d’extrait de naissance.

Sur 66 élèves que comptent son établissement scolaire, 60 élèves n’ont pas d’extrait de naissance « à cause de l’éloignement du village et de la négligence des parents », a souligné, dans une interview accordée à l’AIP, Sérifou Mouho.

A cette situation cocasse, s’ajoute, l’absence de latrines dans cette école, selon le directeur de l’école primaire publique du village de Toupa. « Élèves et enseignants se soulagent dans la nature les exposant ainsi aux morsures probables de reptiles », a-t-il dit .

M. Mouho lance un cri de cœur  pour que « l’on vienne sauver son établissement » qui ne compte que  seulement deux instituteurs, dans cette école primaire de trois classes.

« Nous avons expliqué tous ces problèmes à nos responsables de l’Inspection de l’enseignement primaire (IEP) et aux autorités locales mais, il n’y a pas encore de suite favorable », a-t-il déclaré.

SOURCE : AIP

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ Crises en milieu scolaire à Agboville: les parents d’élèves au ban des accusés

Publié

on

Les parents d’élèves ont été clairement mis au banc des accusés jeudi par rapport aux crises et autres troubles récurrents qui secouent le milieu scolaire à Agboville dont le dernier cas remonte à moins de deux semaines et a fait plusieurs blessés. Le préfet de région André Ekponon qui voudrait mettre un terme à ces conflits répétitifs entre élèves, lesquels entraînent des violences au niveau de la commune, a invité les forces vives de la localité, notamment les élus, la société civile, les guides religieux et chefs traditionnels à identifier les causes profondes du mal et à lui trouver des solutions idoines. A l’issue de cette première rencontre entre les acteurs et partenaires du monde éducatif en vue d’éteindre définitivement…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire/ Un bâtiment du Lycée moderne Fatim Sylla de Tiapoum réhabilité (Communiqué)

Publié

on

La société PALMCI, filiale du Groupe SIFCA, a réhabilité un bâtiment de quatre classes, équipé une des salles de classe en tables-bancs et aménagé une aire de parking au Lycée moderne Fatim Sylla de Tiapoum.

Dans ce bâtiment baptisé « PALMCI, filiale de SIFCA », les élèves pourront désormais suivre les cours dans les salles « EHANIA », « TOUMANGUIE», « IROBO » et « IBOKE », nommées du nom des différentes unités agricoles intégrées (UAI) de la société, rapporte un communiqué de presse du groupe rendu public jeudi.

D’un montant de près de quatre millions de Francs CFA, ces actions permettront non seulement de contribuer à l’amélioration des conditions d’étude des élèves mais également de veiller aux bonnes relations de la société avec ses communautés environnantes.

La remise officielle de cette infrastructure s’est effectuée le 10 avril.  En plus de ces travaux, PALMCI a récompensé les meilleurs élèves de la 6ème à la Terminale.

Groupe privé ivoirien, SIFCA est spécialisé dans le domaine agro-industriel depuis 1964. Il est présent sur toute la chaîne de valeur, depuis l’exploitation des plantations jusqu’à la transformation et la commercialisation, de l’huile de palme, du caoutchouc naturel et du sucre de canne.

Fort de 33 000 employés, le Groupe est présent dans six pays, à travers onze filiales dont certaines sont cotées à la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM) et celle de Paris.

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire / FESTUAC 2019 un challenge relevé

Publié

on

La 9ème édition du FESTUAC 2019 débutée le jeudi 11 avril a clos ses portes ce samedi 13 avril par la cérémonie de récompenses des candidates au concours de miss campus national et des autres festivaliers…

Tous les crou d’Abidjan 2, de Bouaké, de Daloa, de Korhogo et le groupe CEFIAT ont été associés pleinement au festival pour lui donner un caractère national. les expositions de tableaux, les défilés de mode, l’humour et les danses y pris toute leur place sans oublier le concours miss campus national qui a vu 18 étudiantes des régions précitées rivaliser de talent pour remporter le billet Abidjan-paris aller-retour gracieusement offert par le Chef de l’Etat son Excellence ALLASSANE Dramane Ouattara, pour le trio de tête.

SOURCE : (SCDA/MENETFP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 809 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS