Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Formation professionnelle : le FDFP adopte un plan quinquennal

Publié

on

Le Plan d’Actions Opérationnel Annuel’’ s’étant avéré insuffisant pour prendre en compte des objectifs à moyen et long terme, le Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP) a adopté un plan quinquennal dit ‘’Plan Stratégique’’ couvrant la période 2018-2022. La validation de ce ‘’Plan Stratégique’’ a fait l’objet d’un séminaire tenu du 5 au 7 novembre 2018 à l’Hôtel Palm Club d’Abidjan-Cocody. La raison d’adoption de ce nouveau plan, c’est qu’il vient renforcer la démarche d’amélioration continue du fonctionnement du FDFP. Après le travail des experts pour l’élaboration de ce nouvel outil, Kassoum Konaté, Secrétaire Général du FDFP, a remis le plan stratégique fini au représentant de Mme la ministre Kandia Camara. « Chers collaborateurs du FDFP, vous devez être fiers de votre institution, du travail de construction du futur désiré que vous avez abattu. Je vous félicite et vous remercie de votre abnégation et de votre identification de plus en plus forte dans le FDFP et vous encourage à continuer dans cette voie. M. le représentant de Mme la ministre, permettez que je vous remette symboliquement le Plan Stratégique validé, dans sa forme actuelle, en attendant et en espérant qu’une occasion plus solennelle me soit offerte, dans un autre cadre, pour le déposer dans les mains de Mme Kandia Camara », a souhaité le SG du FDFP. « Le secteur où intervient le FDFP, l’emploi en occurrence, exige un sens de l’anticipation tel qu’il faut prévoir sur le long terme. C’est donc tout le mérite des organisateurs de ce séminaire de définir ainsi un agenda opérationnel et réalisable sur la période 2018-2022. Les heures studieuses que vous venez de consacrer à ce séminaire n’auront pas été vaines puisqu’il s’agissait de bâtir un calendrier stratégique pour le FDFP dans la perspective des quatre prochaines années. Nous venons d’en avoir la preuve avec la lecture du rapport du séminaire », a reconnu M. Abdoulaye Kouyaté, Chef de cabinet et représentant Mme Kandia Camara.

Pour arriver au texte final dont le contenu n’a pas été dévoilé au public, les experts du FDFP et les partenaires ont abattu un boulot colossal. Le présent sémination de validation du Plan Stratégique a démarré le lundi 5 novembre dernier en présence de Mme Kandia Camara, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. L’aboutissement de la rencontre est le résultat de plusieurs actions, à la fois concentriques et convergentes, conduites à ce sujet. Il y a eu d’abord l’organisation d’un atelier du 7 au 9 mai dernier à Grand-Bassam dans le but de collecter les contributions des usagers et des partenaires. Ensuite, un Comité scientifique composé de managers et cadres du FDFP, d’inspecteurs généraux de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, du Ministère du Plan et de développement et d’un consultant auprès du FDFP, ont, sur la base des contributions des usages et partenaires, construit un projet de Plan Stratégique. Enfin, il y a eu l’apport d’un consultant international dont le Comité scientifique s’est approprié les contributions au cours d’un atelier les 18, 19 et 20 octobre 2018. Tout ce long processus a trouvé une bonne conclusion avec la validation du Plan Stratégique du Fonds de développement à la formation professionnelle les 5, 6 et 7 novembre dernier à l’Hôtel Palm Club à Cocody. « Vous avez présenté l’économie générale du projet en séance plénière. Vous l’avez subdivisée en ses différents axes. Vous les avez présentés devant des commissions spécialisées. Vous avez passé au crible de la pensée critique toutes les productions qu’ils contiennent et vous avez adopté le projet au bout de trois jours de travail, quelquefois à des heures tardives. Vous me remettez maintenant, non plus un projet, mais le Plan lui-même », s’est réjoui le représentant de Kandia Camara.

O. K

Source: Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ Crises en milieu scolaire à Agboville: les parents d’élèves au ban des accusés

Publié

on

Les parents d’élèves ont été clairement mis au banc des accusés jeudi par rapport aux crises et autres troubles récurrents qui secouent le milieu scolaire à Agboville dont le dernier cas remonte à moins de deux semaines et a fait plusieurs blessés. Le préfet de région André Ekponon qui voudrait mettre un terme à ces conflits répétitifs entre élèves, lesquels entraînent des violences au niveau de la commune, a invité les forces vives de la localité, notamment les élus, la société civile, les guides religieux et chefs traditionnels à identifier les causes profondes du mal et à lui trouver des solutions idoines. A l’issue de cette première rencontre entre les acteurs et partenaires du monde éducatif en vue d’éteindre définitivement…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Filador 2019 à Paris : Sally Koné, Mabri et des panélistes contre l’injustice aux femmes

Publié

on

Interrogée sur les objectifs de l’événement, Mme Saly Nadège Koné, a indiqué qu’il s’agit de mobiliser toutes les énergies nécessaires pour lutter contre les violences faites aux femmes. Plusieurs femmes ont, au cours de la première partie des panels et interventions dans la matinée , témoigné des obstacles et des difficultés qui se dressent contre l’émancipation et l’autonomisation des femmes.

Nadia Tomasini, avocate au bareau de Paris, a développé le thème « Les femmes et les institutions juridiques ou bancaires », tandis que le thème «Environnement sociétal de la femme : Espaces juridiques et réalités », a été animé par Rachel Annick Ogoula Akiko, Ambassadrice du Gabon auprès de l’Unesco, et Présidente du Groupe Afrique, Représentante du Gabon au sein de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Seul homme à intervenir à cette occasion, le ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, a souligné les efforts faits par le gouvernement ivoirien pour réduire les douleurs des femmes et de l’enfant. Il a évoqué l’exemple de l’hôpital Mère et Enfant de Bingerville, ainsi que les récentes lois sur la famille adoptées par le gouvernement ivoirien, en vue de régler la question des injustices faites par des familles aux femmes mariées après le décès de l’époux.

SOURCE: (lintelligentdabidjan.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Audience de madame le ministre KANDIA CAMARA

Publié

on

Mercredi 18 avril 2019//Cabinet du Ministre
Le MENETFP, Kandia CAMARA, s’est entretenu, ce mercredi 18 avril 2019, à la Tour D 28ème étage, avec les représentants du cabinet Mckinsey

SOURCE: (SCDA/MENETFP)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 809 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS