Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

FEMUA 12: Le Burkina Faso pays invité d’honneur et le carnaval d’Anoumabo, à l’affiche

Publié

on

Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, a procédé au lancement du festival des musiques d’Anoumabo (Femua 12). C’était le jeudi 14 mars 2019 au Sofitel Abidjan Hôtel-Ivoire.

A cette cérémonie qui a vu la participation de plusieurs autorités diplomatiques et politiques, Maurice Kouakou Bandaman a affiché son satisfécit quant aux actions du groupe Magic System à travers leur Festival qui pour lui est un évènement citoyen et par ricochet « le plus grand festival » porté avec brio par des artistes. Le représentant du gouvernement a affirmé que le Femua fait partie désormais du « patrimoine national ».

Comme à l’édition précédente, le Femua 12 innove. Un pays est pour la première fois invité. Ainsi pour cette année, le Burkina Faso est à l’honneur. Une journée sera dédiée à cette nation, à en croire le Commissaire général, lead vocal du quatuor magicien, Traoré Salif dit A’Salfo. A cette « journée Burkina Faso », un artiste du Faso sera également sur scène. Le ministre ivoirien de la Culture s’en est réjouit, car pour lui, le pays des hommes intègres est « l’autre partie de la Côte d’Ivoire ». Tout en exprimant la reconnaissance de son gouvernement, le ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Sango Abdul Karim, a donné l’assurance que son pays « mettra tout en œuvre pour que la fête soit belle ».

Autre innovation, le carnaval d’Anoumabo! Le village regorge beaucoup de richesses, selon A’Salfo. Alors, il faut mettre en place ce carnaval, pour faire renaitre « toutes les valeurs de la culture Ebrié ».

La programmation artistique

La fiche artistique pour cette édition est de qualité. Elle est constituée aussi bien d’icônes internationales que nationales du monde musical. Et tel que s’intitule le thème du Festival « Genre et développement », la parité au niveau du genre n’a pas été écartée dans le choix des artistes. Il s’agit ainsi de 16 artistes composés de 8 femmes et de 8 hommes. C’est-à-dire, Oumou Sangaré du Mali, Chindima du Nigeria, la Camerounaise Mani Bellla, Mariah Bissongo du Burkina Faso et Allah Thérèse, Josey, Claire Bailly ainsi que Chantal Taïba, toutes de la Côte d’Ivoire. Au titre des hommes, le Français Kaaris, Roga Roga et Extra Musica, de la République Démocratique du Congo, Femi Kuti du Nigeria, Buravan du Rwanda et les Ivoiriens Bi Pomi Junior, Molière, Mulukuku Dj et Dj Kerozen ont été invités.

En plus de cette cohorte de stars susmentionnées, de nombreux artistes locaux de type Zouglou, Coupé Décalé et Reggae défileront sur les différentes scènes du festival. Selon le Commissaire général, ceux-ci animeront les soirées à partir du mardi 24 avril, avant que les 16 internationaux pour les grandes scènes ne leur emboitent le pas dès le 26 avril. Les concerts du Femua, faut-il le souligner, se dérouleront à l’Institut français d’Abidjan-Plateau, à l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) et sur le site éponyme, Anoumabo à Marcory.

Le Femua décentralisé, des activités sportives et scientifiques…

La localité de Gagnoa a été désignée pour abriter le volet décentralisé. Ce sera ainsi cette ville qui bouclera la boucle à travers le concert géant qui y est prévu au dernier jour de l’évènement. « Nous allons à Gagnoa où nous profiteront pour livrer l’école primaire Magic System sise à Bayékou Bassi, un village situé à 6 km du chef-lieu de la région du Goh. L’évènement culturel sera aussi marqué cette année par l’inauguration d’un centre d’accueil pour orphelins à Bingerville. Un établissement que le commissariat et un partenaire entend offrir à un ONG sise à Abidjan-Gonzagueville.

Plusieurs activités sportives (cross populaire et tournoi Cedeao), des activités ludiques et des séances de lecture dans le cadre du Femua Kids ainsi que des panels puis des débats pour le volet scientifique meubleront également l’évènement. Notons que le Femua se tiendra du 23 au 28 avril 2019 à Abidjan et Gagnoa. Il est parrainé par la Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara.

SOURCE: (fratmat.info)

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

France / Dans les coulisses de la Fémis, la meilleure école de cinéma française

Publié

on

Alors que le Festival de Cannes bat son plein, l’école de la Fémis continue de former les cinéastes de demain dans les anciens studios Pathé à Paris. Plongée au cœur d’une école réputée pour sa sélectivité et ses illustres anciens.

C’est un endroit tout symbolique qui accueille à Paris la Femis, la plus grande école de l’audiovisuel et du cinéma de France: les anciens studios Pathé du 18ème arrondissement, où des films comme les Misérables (1957) ou Le mystère de la chambre jaune (1930) ont été tournés. Cette école qui a pris la suite de l’Idhec en 1986, a formé François Ozon (8 femmes), Arnaud Desplechin (Les Fantômes d’Ismaël) ou Julia Ducournau (Grave), et elle est devenue une référence mondiale dans le milieu du septième art. Un graal quasi inaccessible puisque la sélectivité est à la hauteur du prestige: en 2018, parmi les 1333 candidats à avoir tenté leur chance au concours général, 38 ont été admis, soit 2,7% admis seulement. De très maigres promotions qui permettent aux étudiants d’étudier en petits groupes -en moyenne six par filière-, et à l’école d’être à la hauteur de sa réputation en ne choisissant que les meilleurs.

» LIRE AUSSI – Classement des meilleures écoles de cinéma

Et les résultats sont probants: entre septembre 2016 et août 2018, les films des étudiants de la Fémis ont été sélectionnés dans 189 festivals français et internationaux, et obtenus 28 prix. Aujourd’hui, ces 10.000 mètres carrés accueillent chaque année trente à quarante nouveaux élèves autour de 4 plateaux de tournages, 3 salles de projections, 2 auditoriums dédiés au mixage et plusieurs ateliers.

SOURCE: (etudiant.lefigaro.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

USA / À 10 ans, Samira Mehta anime des conférences chez Google

Publié

on

VIDÉO – Samira Mehta a commencé le code à 6 ans, et à 8 ans, elle commercialisait un jeu pour apprendre aux enfants à coder. Aujourd’hui, elle parcourt la Silicon Valley pour animer des ateliers sur le monde de la tech.

«Kid entrepreneur», «Inventeuse». Sur son profil Instagram, c’est ainsi que Samira Mehta se définit. Sa petite tête bien droite, le regard fier, elle interpelle les internautes de ses yeux malicieux. Du haut de ses 10 ans, la fillette arbore un CV que bien des adultes lui jalouseraient. Initiée au code dès 6 ans, elle s’est désormais frayé une place chez Google, après avoir inventé et commercialisé le jeu de société CoderBunnyz, pour apprendre aux enfants à coder.

SOURCE; (etudiant.lefigaro.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Luxembourg / Moins de candidats au bac que l’an dernier

Publié

on

Les élèves des établissements luxembourgeois préparent actuellement leurs examens. Ceux qui passeront le bac sont même dans la dernière ligne droite des révisions, puisque les épreuves débuteront lundi prochain, avec d’abord l’allemand pour la voie classique et des matières de spécialité pour la voie générale.

Cette année, 3 479 candidats sont inscrits pour le bac, soit un peu moins que l’année dernière, lorsqu’ils étaient 3 516. La majorité sont des candidates (55,4%), précise le ministère de l’Éducation nationale. Une courte majorité d’élèves ont choisi la voie générale (1 779 inscrits), les autres ayant choisi la voie classique (1 684), tandis que 16 personnes ont suivi des cours du soir.

Tout est prêt également du côté du ministère. Au total, 198 commissions, regroupant 1 224 membres, se chargeront de corriger et d’évaluer les candidats lors des épreuves écrites, orales et pratiques.

SOURCE: (lessentiel.lu)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 8 096 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO