Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Examens blancs régionaux : des résultats catastrophiques enregistrés à Séguéla

Publié

on

A l’issue des premiers examens blancs régionaux organisés dans la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Séguéla, les résultats proclamés, lundi, sont catastrophiques, a relevé l’AIP à l’issue d’une rencontre avec le directeur de l’Antenne de la pédagogie et de la formation continue (APFC), Azialo Kokoré Christian, jeudi.

Au Brevet d’études du premier cycle (BEPC), sur un ensemble de 3 114 candidats, seuls 50 ont été déclarés admis, soit une proportion de 1,64%. Au baccalauréat, des 639 candidats  ayant pu prendre part aux compositions, 22, soit 3,44%, ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10/20.

« Comme vous le constatez, ces résultats ne sont pas fameux. C’est la spécificité des examens blancs qui permettent aux élèves de mieux se préparer », a fait savoir le chef de l’APFC, qui s’est félicité du bon déroulement des épreuves, prévoyant d’élargir le processus à la région voisine du Béré, plus précisément à Mankono.

Pour l’Adjoint au chef d’établissement (ACE) Tizié Djessou Norbert du lycée moderne Dominique Ouattara, le plus grand établissement de la région avec 1 224 candidats au baccalauréat et au BEPC dont seulement 33 candidats au nombre desquels 10 au bac ont été déclarés admis, ‘’il faut que les élèves prennent conscience et se mettent au travail’’.

Quant à son collègue du lycée des jeunes filles, Cissé Sadjiri, après que de nombreuses apprenantes aient été sonnées par ce mauvais résultat dont un fiasco total en série D, ‘’la balle est dans leur camp’’, surtout que l’administration s’échine à organiser des cours de renforcement gratuits pour toutes.

« Ce n’est pas bon, mais on peut espérer avoir de meilleurs résultats après parce qu’il y a des paramètres qui ne sont pas pris en compte lors de l’examen blanc. Cela nous donne aussi à voir le travail qu’il nous faut abattre pour être prêts le jour j », a analysé la directrice des études du collège les Elites, Mme Coulibaly Nogossan, dont la structure a enregistré ‘’les meilleurs résultats du privé’’ avec six admis sur 378 candidats au BEPC et trois admis au bac sur 212 candidats.

Pour la session 2018, les épreuves écrites du BEPC et du baccalauréat se dérouleront respectivement du 11 au 15 juin et du 2 au 6 juillet, rappelle-t-on.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ Crises en milieu scolaire à Agboville: les parents d’élèves au ban des accusés

Publié

on

Les parents d’élèves ont été clairement mis au banc des accusés jeudi par rapport aux crises et autres troubles récurrents qui secouent le milieu scolaire à Agboville dont le dernier cas remonte à moins de deux semaines et a fait plusieurs blessés. Le préfet de région André Ekponon qui voudrait mettre un terme à ces conflits répétitifs entre élèves, lesquels entraînent des violences au niveau de la commune, a invité les forces vives de la localité, notamment les élus, la société civile, les guides religieux et chefs traditionnels à identifier les causes profondes du mal et à lui trouver des solutions idoines. A l’issue de cette première rencontre entre les acteurs et partenaires du monde éducatif en vue d’éteindre définitivement…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Filador 2019 à Paris : Sally Koné, Mabri et des panélistes contre l’injustice aux femmes

Publié

on

Interrogée sur les objectifs de l’événement, Mme Saly Nadège Koné, a indiqué qu’il s’agit de mobiliser toutes les énergies nécessaires pour lutter contre les violences faites aux femmes. Plusieurs femmes ont, au cours de la première partie des panels et interventions dans la matinée , témoigné des obstacles et des difficultés qui se dressent contre l’émancipation et l’autonomisation des femmes.

Nadia Tomasini, avocate au bareau de Paris, a développé le thème « Les femmes et les institutions juridiques ou bancaires », tandis que le thème «Environnement sociétal de la femme : Espaces juridiques et réalités », a été animé par Rachel Annick Ogoula Akiko, Ambassadrice du Gabon auprès de l’Unesco, et Présidente du Groupe Afrique, Représentante du Gabon au sein de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Seul homme à intervenir à cette occasion, le ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, a souligné les efforts faits par le gouvernement ivoirien pour réduire les douleurs des femmes et de l’enfant. Il a évoqué l’exemple de l’hôpital Mère et Enfant de Bingerville, ainsi que les récentes lois sur la famille adoptées par le gouvernement ivoirien, en vue de régler la question des injustices faites par des familles aux femmes mariées après le décès de l’époux.

SOURCE: (lintelligentdabidjan.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Audience de madame le ministre KANDIA CAMARA

Publié

on

Mercredi 18 avril 2019//Cabinet du Ministre
Le MENETFP, Kandia CAMARA, s’est entretenu, ce mercredi 18 avril 2019, à la Tour D 28ème étage, avec les représentants du cabinet Mckinsey

SOURCE: (SCDA/MENETFP)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 809 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS