Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT PRESCOLAIRE

Enseignement préscolaire: après deux semaines de grève les cours ont repris ce lundi

Publié

on

Après des jours d’arrêt de travail, les travailleurs du secteur de l’enseignement préscolaire et des affaires sociales, réunis au sein du Collectif des syndicats d’enseignants et travailleurs sociaux de Côte d’Ivoire (Cesetsci), ont décidé de mettre fin à leur grève et reprendre les cours ce lundi 14 mai. Ils se sont réunis le samedi dernier à Adjamé, dans le cadre d’une assemblée générale extraordinaire. A l’ordre du jour de cette énième assemblée générale, l’issue de la grève illimitée qu’ils observent depuis deux semaines, pour revendiquer une amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Il ressort des échanges, qu’à l’issue des rencontres avec leurs tutelles, les cinq syndicats du collectif, notant quelques satisfactions, ont décidé de reprendre le travail. « Le Csets-ci, s’alignant sur les résolutions de sa dernière Assemblée générale extraordinaire tenue le Samedi 12 Mai 2018 au Complexe Socio-éducatif d’Adjamé Santé de 10h à 13 h , annonce la suspension de son mot d’ordre de grève. Il invite par conséquent tous les camarades éducateurs spécialisés, maîtres d’éducation spécialisée, éducateurs préscolaires, éducateurs préscolaires adjoints, conseillers d’éducation préscolaire, maitres d’éducation permanent, maitresses adjointes d’éducation permanente, attachés sociaux, assistants sociaux et assistants sociaux adjoints à la reprise du travail ce Lundi 14 mai 2018 à partir de 7 heures 30 minutes. Il les appelle à rester mobilisés et à son écoute pour les échéances futures », peut-on lire dans la déclaration, qui a sanctionné l’Assemblée générale. Les enseignants et travailleurs sociaux de Côte d’Ivoire revendiquent entre autres, la signature du décret modifiant et complétant l’annexe 3 du décret du 17 novembre 1993 déterminant le droit au logement ou à une indemnité contributive au logement en faveur de certains fonctionnaires et agents de l’Etat, donnant ainsi droit à une indemnité de logement en faveur des éducateurs préscolaires adjoints, des maîtres d’éducation spécialisée, des maîtresses adjointes d’éducation permanente et des instructeurs de formation professionnelle de base adjoints ; la création de cadres de dialogue social au sein du ministère en charges de Femme et de la Protection de l’enfant, ainsi que celui de l’Emploi et de la Protection sociale, tel que recommandé dans le protocole d’accord portant trêve sociale, signée par le gouvernement et les organisations sociales ; et le paiement et la revalorisation des primes d’encadrement dans les institutions spécialisées (orphelinats, pouponnières…).

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Visite du chantier par le Directeur de Cabinet du MENETFP : Le centre sectoriel de formation aux métiers de l’Industrie de l’Agro-Alimentaire et de la Maintenance Industrielle de Yopougon

Publié

on

M. Kabran Assoumou, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a effectué, ce mardi 22 janvier 2019, une visite du chantier du Centre sectoriel de formation aux métiers de l’Industrie de l’Agro-Alimentaire et de la Maintenance Industrielle situé à Yopougon.

Le Centre, construit et équipé dans le cadre du Contrat de Désendettement de Développement (C2D) signé entre la Côte d’Ivoire et la France, est bâti sur une superficie d’environ 4 ha et accueillera à son achèvement 500 apprenants en agro-industrie et en maintenance industrielle. Il est le fruit de la mise en œuvre de la réforme de la Composante Enseignement technique et Formation professionnelle en partenariat avec le secteur privé.

M. Kabran Assoumou a, au nom du Ministre Kandia CAMARA, encouragé les différents acteurs intervenant sur le chantier à mener à bien les travaux de construction du Centre.

La visite du Centre sectoriel a été conduite par Mme Dilolo Christiane du Cabinet d’architecture Dilolo et par la Cellule Infrastructure de l’Unité de Coordination du projet Education Formation.

Source : MENETFP

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Excellence en milieu scolaire / Les meilleurs élèves d’un groupe scolaire de Soubré récompensés

Publié

on

Les meilleurs élèves du groupe scolaire Markange de Soubré ont été récompensés, samedi, à l’occasion d’une journée de l’excellence organisée par les dirigeants de cet établissement.

Les élèves qui ont obtenu une moyenne minimum de 13/20 au premier trimestre ont, à l’occasion, reçu  des présents offerts par la direction de l’établissement.

Au total 1268 élèves de la sixième à la terminale sur les 1584 que compte l’établissement ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10/20 soit 80% de taux de réussite, révèle-t-on.

“Pour répondre à la recommandation du ministre, le groupe scolaire Markange s’est engagé dans des actions d’envergure dont les plus pointues s’inscrivent dans le renforcement des infrastructures, les activités socio-éducatives et l’amélioration des résultats scolaires par des cours de mise à niveau et des cérémonies d’excellence en vue de susciter l’engouement d’entre les apprenants”, a situé le directeur des études du groupe de Markange, M. Yobo Maurice.

Pour le secrétaire général de la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelles, Beh Zoh Céleste, « le groupe scolaire Markange donne aujourd’hui un écho juste du thème de l’année à travers la récompense de ses meilleurs élèves ».

(AIP)

km/ask

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Collèges de proximité / Des enseignants bivalents renforcent leurs capacités en matière d’évaluation des apprentissages

Publié

on

Dans le cadre  du renforcement des capacités des enseignants bivalents des collèges de proximité en matière d’évaluation des apprentissages, une session de formation a été initiée lundi par l’antenne de la pédagogie et de la formation continue de la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP)de Bondoukou au lycée municipal de Tanda.

Cette session de formation a lieu lundi et mardi. Elle se justifie en ce que  neuf sur 15  des collèges de proximité dans la DRENETFP présentent leurs élèves au BEPC  session 2019 et à l’approche des examens blancs prévus en mars, il est bon de mettre tout le monde sur un pied d’égalité et au même niveau d’information, a expliqué le chef de l’antenne de la pédagogie et de la formation continue (APFC) de Bondoukou, Obrou Follou Jérôme,

La formation a un volet théorique qui porte sur un rappel des pré-requis sur l’évaluation de même qu’une phase pratique qui consiste à mettre à la disposition des participants des sujets d’évaluation produits par eux-mêmes, ensuite les analyser à l’aide d’une fiche de révision et procéder à la reformulation de ces sujets en atelier et enfin en plénière, il  sera également question de la phase d’amélioration et d’information sur ce qui est du format des épreuves au BEPC et des devoirs surveillés.

Un total de 129 enseignants sont attendus à cette session de formation.

(AIP)

si/ask

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 669 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS