Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire-Inter /Libreville : La bourse à 19 ans : Élèves et parents demandent la suspension de la mesure

Publié

on

Après deux jours d’échanges entre le ministre de l’Éducation nationale, ses équipes et les autres acteurs du secteur, élèves et parents d’élèves ont demandé de suspendre la mesure querellée pour permettre une reprise des cours.

Face à la protestation des élèves contre les nouveaux critères d’attribution des bourses qu’ils nomment la mesure 19/12. Soit, 19 ans au maximum et 12 de moyenne au baccalauréat pour avoir la bourse, le gouvernement a décidé le 10 avril, de suspendre les cours sur l’ensemble du territoire national. Depuis le 11 avril, les élèves du primaire et du secondaire sont donc chez eux. Pour trouver une solution à ce problème, le gouvernement a engagé des échanges avec les différents acteurs du secteur éducation.

Les 14 et 15 avril, le ministre de l’Éducation nationale Michel Menga M’Essone qu’accompagnaient des cadres du ministère de l’Éducation nationale, s’est donc réuni avec les syndicalistes, les élèves ainsi que les parents d’élèves. Les deux rencontres n’ont pas tenu toutes leurs promesses, d’autant plus que les syndicalistes ont quitté les travaux dès dimanche, jugeant le cadre informel. Ils ont estimé qu’au cours de ces rencontres, il était plutôt question d’écouter une communication du ministre au lieu de discuter «des vrais problèmes de l’éducation» tels que consignés dans le rapport des états généraux de l’Éducation de 2010. Toutefois, malgré leur départ, Michel Menga a poursuivi les travaux avec les parties restantes. À l’issue de la journée de dimanche, un bureau a été mis en place pour la poursuite des travaux lundi 15 avril.

SOURCE: (alibreville.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

France / Sainte-Marie de Lyon lance Eurêka: une année de césure pour s’orienter

Publié

on

Le Programme Césure Eurêka a pour but d’aider les bacheliers à trouver leur orientation. Il démarre à la rentrée de septembre 2019.

Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt? Il est pourtant évident qu’avoir son bac en poche ne signifie pas avoir une idée claire et nette de ce que l’on veut faire plus tard. Même après deux ou trois ans d’études, il n’est pas rare que la réponse reste floue. Made in (Management Art & Design International), le pôle enseignement supérieur de Sainte-Marie Lyon, s’est donc penché sur la question. Résultat, l’école lance le Programme Césure Eurêka (entre 3000 et 6200 euros selon les revenus des familles), dont le but est d’aider les bacheliers et les bac +2/3 (jusqu’à 27 ans) à trouver leur orientation.

» LIRE AUSSI – Sainte-Marie de Lyon dans le classement des prépas commerce

«La nouvelle génération est beaucoup plus en quête de sens à tous niveaux, remarque Dominique Le Meur, directrice de MADE IN. Cela se traduit souvent par le départ à l’étranger, afin de créer une rupture durant les études supérieures, pour répondre à leurs questions, découvrir d’autres choses. Et ils reviennent généralement avec les mêmes interrogations».

SOURCE: (etudiant.lefigaro.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

France / Décourez les résultats au brevet 2019 de l’académie d’Amiens

Publié

on

Vous vous demandez si vous avez décroché votre brevet. N’attendez plus, les résultats de l’académie d’Amiens tombent ce mardi après-midi.

Les collégiens de l’académie d’Amiens vont pouvoir partir en vacances l’esprit tranquille. Les résultats du brevet tombent ce mardi 9 juillet, dans l’après-midi. N’attendez pas plus longtemps pour savoir si vous avez décroché votre brevet. Le Figaro Étudiant met en ligne vos résultats.

» Découvrez les résultats complets de l’académie d’Amiens

» Découvrez les résultats complets du brevet dans toutes les académies

La session 2019 a connu de multiples rebondissements: les épreuves ont été reportées de quatre jours à cause de l’épisode de canicule qui a frappé le pays fin juin. Elles ont eu lieu lundi 1 et mardi 2 juillet au lieu des jeudi 27 et vendredi 28 juin. Devant les journalistes, Jean-Michel Blanquer avait expliqué qu’il ne pouvait pas «transiger avec la santé des élèves», et que si des candidats avaient des «empêchements majeurs» pour passer les épreuves aux nouvelles dates prévues, certains pourraient passer ces épreuves durant la session de rattrapages prévue en septembre.

Certaines épreuves avaient enflammé la twittosphère, comme l’épreuve de mathématiques. Un jeune garçon avait notamment alerté les internautes: «Comment vous voulez réussir les maths? Même mon prof il n’a pas réussi 2 exercices». Un autre avait pris à partie ses professeurs: «J’ai une déclaration.. le brevet de maths n’était pas à notre niveau, c’est confirmé par tous les profs de maths de mon collège».

Le brevet n’est pas nécessaire pour passer en seconde

Rappelons que le passage en seconde n’est pas conditionné à l’obtention du brevet, contrairement au bac qu’il faut décrocher pour accéder aux études supérieures.

SOURCE: (etudiant.lefigaro.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

France Bac / «Du désordre et de l’angoisse» de la part d’une «infime minorité», selon Édouard Philippe

Publié

on

Emmanuel Macron avait dénoncé «une prise d’otage» des candidats à propos des enseignants grévistes. Édouard Philippe a dénoncé devant le Sénat «des agissements qui ne sont pas à la hauteur.»

«Les correcteurs grévistes étaient 2.000 et auront des sanctions financières». Ce matin, Jean-Michel Blanquer avait été très clair: les professeurs qui avaient refusé de rendre les copies du bac allaient être sanctionnés. Quelques heures plus tard, c’est au tour d’Édouard Philippe, le Premier ministre, de s’être exprimé sur les correcteurs grévistes du baccalauréat, soutenant le ministre de l’Éducation nationale, et décrivant des conditions de passage de l’examen «à bien des égards insatisfaisantes»

SOURCE: (etudiant.lefigaro.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 795 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO

Show Buttons
Hide Buttons