Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / FDFP: Journée internationale des secrétaires célébrée le dimanche 14 avril 2019

Publié

on

Joël N’Guessan promet de corriger les injustices

Les assistantes techniques et assistantes administratives du Fonds de développement de la formation professionnelle (Fdfp) ont été célébrées ce lundi 15 avril 2019, par le reste du personnel, avec à sa tête l’ex-ministre Joël N’Guessan, son président du Conseil de gestion.

La cérémonie s’inscrivait dans le cadre de la Journée internationale des secrétaires célébrée le dimanche 14 avril, dans le monde entier.

Au nombre de 28, les assistantes techniques et assistantes administratives ont reçu chacune, un présent de la part du président du Conseil de gestion qui avait à ses côtés, le secrétaire général, Léonid Barry-Batestti.

Joël N’Guessan a saisi l’occasion pour exhorter celles qu’il considère comme les portes d’entrée et de sortie de la structure, à redoubler d’efforts pour faire rayonner l’institution. Il a aussi promis de revaloriser dans les meilleurs délais leur traitement salarial.

« Il y a des travailleurs ici qui depuis 17 ans pour certains, 20 ans pour d’autres, n’ont pas reçu d’avancement catégoriel. Cela n’est pas normal. J’ai instruit le secrétaire général du Fdfp afin de corriger cela le plus rapidement possible. Dans une entreprise, tout ce qui concerne les rémunérations est sensible. Tout ce qui touche aux rémunérations doit être juste, transparent et équitable. Nous allons corriger toutes les injustices. On ne peut pas intégrer une entreprise au même moment, faire le même travail, avoir la même tâche et subir une discrimination au niveau salarial ou au niveau des primes. Cela n’est pas normal », a-t-il affirmé.

Le président du Conseil de gestion du Fdfp a aussi indiqué qu’il accorde également du prix à tout ce qui est formation. « Le Fdfp doit trouver en son sein un système de valorisation de nos compétences et de nos qualifications. Il y a de nouveaux outils de management et informatiques. Nous devons tous être à même de les maîtriser. Nous allons nous assurer que vous disposez des outils nécessaires pour faire votre travail », a-t-il promis. Répondant ainsi à la porte-parole des assistantes techniques et assistantes administratives qui, dans son allocution, a fait des doléances sur ces différentes questions.

Mme Pauline N’Guessan, assistante d’équipe, a, en effet, souhaité, entre autres, la revalorisation des salaires et des primes de logement, la mise en place d’un cursus, la formation des assistantes.

Abondant dans le sens du président du Conseil de gestion, le secrétaire général du Fdfp, Léonid Barry-Batestti, a exhorté les assistantes à s’investir davantage pour aider le fonds à relever les défis.

« Vous savez vous-mêmes le rôle important que vous avez à jouer dans cette maison et dans toute entreprise. Vous le faites si bien déjà. Et je vous exhorte à continuer dans ce sens. Le Fdfp est aujourd’hui confronté à de nouveaux challenges », a-t-il lancé. Avant d’inviter les autres travailleurs à avoir une collaboration dans la fraternité et dans le respect du code de déontologie avec les assistances.

SOURCE: (SCDA/MENETFP)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

CEPE 2019 / Les villes de Grand-Bassam et de Bonon largement au-dessus de la moyenne nationale

Publié

on

Les villes de Grand-Bassam (sud-ouest) et de Bonon (centre-ouest) ont obtenu respectivement 87,17% et 89,22% d’admis au certificat d’études primaires et élémentaires (CEPE), largement au-dessus de la moyenne nationale qui est de 84,48%.

Toutefois, ces résultats restent en deçà des taux réalisés par ces localités l’année dernière à savoir 93% pour Grand-Bassam et 89,75% pour Bonon.

En revanche, d’autres sont en-dessous du taux national notamment la ville de Tanda qui réalise un taux d’admission de 65,19% et Kong, un taux de réussite de 62,91%.

la rédaction

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

L’EPP Krindjabo 3 réalise 100% de réussite au CEPE et à l’entrée en 6ème

Publié

on

L’école primaire publique (EPP) Krindjabo 3 d’Aboisso a réalisé 100 % de réussite au Certificat d’étude primaire élémentaire (CEPE) et à l’entrée en Sixième, a appris l’AIP lundi auprès de la direction de l’école.

Selon le directeur Ehouman François, les 39 candidats de cette école ayant pris part à l’examen ont obtenu chacun un nombre de points supérieur ou égale à 85. Ils sont donc automatiquement admis au CEPE et à l’entrée en Sixième.

A la fin de l’année 2018, l’EPP Krinjabo 3 avait réalisé 96% de réussite au même examen.

Quant à la direction régionale de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (DRENET-FP) du Sud-Comoé, elle a réalisé 86,90% de réussite. Sur les 16 418 inscrits à l’examen, 16 106 y ont pris part et 14007 ont été déclarés admis.

Au plan national, la direction des examens et concours a annoncé 84,48 %  de réussite.

la rédaction

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

BTS 2019 / Plus de 360 candidats à Dimbokro

Publié

on

Au total, 364 candidats prennent part aux épreuves orales de la session 2019 du Brevet de technicien supérieur (BTS) qui ont débuté dans le calme, a constaté l’AIP, lundi, au centre d’examen de l’institut Famah à Dimbokro.

Selon le vice-président du centre, Kamara N’golo, ces candidats sont issus de 11 filières dont la Ressource humaine et communication avec 156 candidats constitue le plus gros contingent. « Les épreuves orales ont bien démarré et nous espérons que les choses vont continuer ainsi », a-t-il souhaité, recommandant aux candidats le sérieux dans leur travail pour avoir les meilleurs résultats et faire de Dimbokro, un centre d’examen de référence.

«Nous avons commencé les interrogations depuis ce matin, c’est le 5ème candidat qui passe devant nous. Il faut dire qu’ils sont un peu stressés », a déclaré le professeur Yao Kouassi Francis, interrogeant en anglais la candidate en assistanat de direction, Ehui Akissi Eugénie.

Les épreuves orales qui prennent fin, vendredi, seront suivies des épreuves pratiques qui se tiendront du 20 au 26 juillet et de l’écrit du 29 juillet au 3 août.

la rédaction

 

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 795 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO

Show Buttons
Hide Buttons