Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Célébration de la journée internationale de la famille : La Ministre Mariatou Koné aux parents. « L’éducation de nos enfants doit se faire au sein de la cellule familiale et non dans la rue »

Publié

on

L’édition 2018 de la journée internationale de la famille a été célébrée ce mardi 15 Mai dans la commune d’Abobo autour du thème : « L’enfant au cœur des familles ». Professeur Mariatou Koné Ministre en charge de la Famille et de la Protection de l’Enfant avait à ses côtés plusieurs personnalités notamment le Ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, la vice présidente de l’assemblée nationale Jeanne Peuhmond, par ailleurs député d’Abobo.
Cette cérémonie a également enregistré la présence des représentants de plusieurs ministères, des membres de la commission nationale de la famille, des représentants des missions diplomatiques accréditées en Côte d’ivoire ainsi que plusieurs organisations de la société civile.
Cette célébration a pour but d’attirer l’attention des communautés sur le rôle de la famille dans la construction des nations, la consolidation de la paix et la sécurité individuelle et collective. Il s’agit également d’identifier les difficultés des familles en vue d’envisager les solutions adéquates.
La commémoration de cette journée est aussi l’occasion pour les familles de s’auto-évaluer, pour une prise de conscience effective de toutes leurs responsabilités face au devenir de chaque enfant, de chaque Ivoirienne et de chaque Ivoirien.
, il était question au cours de la célébration de l’édition de cette année, de magnifier au niveau national, la famille institution incontournable du développement humain.
La journée internationale de la famille qui rime aussi avec solidarité et partage a permis à plusieurs familles économiquement faibles de recevoir des kits alimentaires gracieusement offerts par le Gouvernement.
La Ministre Mariatou Koné a saisi cette tribune pour attirer l’attention des parents relativement à l’éducation de leurs enfants. « La famille en Côte d’Ivoire fait face à plusieurs défis parmi lesquels figurent en bonne place l’éducation et la protection de l’enfant. Face au manque de repères sociaux ou familiaux, les enfants sont de plus en plus livrés à eux même, entrainés sur des chemins qui menacent leur propre existence et hypothèquent leur avenir. La violence faite aux enfant, le phénomène des enfants en rupture sociale, la cybercriminalité, l’incivisme sont des conséquences caractérisées par une véritable démission des parents » a-t-elle regretté.
C’est pourquoi la première responsable en charge de la Protection de l’Enfant invite-t-elle les parents à plus de responsabilité. « L’éducation de nos enfants doit se faire au sein de la cellule familiale et non dans la rue. L’Etat fait sa part mais il vous appartient vous les familles de faire également votre part. Conjuguons nos efforts afin que les familles ivoiriennes redeviennent le premier lieu de sécurité pour nos enfants » a-t-elle exhorté.
Cette cérémonie qui a tenu le pari de la mobilisation a permis de présenter à l’assistance au couple Yara, lauréat de l’édition 2017 du concours national de la famille modèle édition 2017.
La Journée internationale de la famille a été instituée par l’Assemblée Générale des Nations-Unies, dans sa résolution 47/237 du 20 septembre 1993

SOURCE : Ministeres

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ Crises en milieu scolaire à Agboville: les parents d’élèves au ban des accusés

Publié

on

Les parents d’élèves ont été clairement mis au banc des accusés jeudi par rapport aux crises et autres troubles récurrents qui secouent le milieu scolaire à Agboville dont le dernier cas remonte à moins de deux semaines et a fait plusieurs blessés. Le préfet de région André Ekponon qui voudrait mettre un terme à ces conflits répétitifs entre élèves, lesquels entraînent des violences au niveau de la commune, a invité les forces vives de la localité, notamment les élus, la société civile, les guides religieux et chefs traditionnels à identifier les causes profondes du mal et à lui trouver des solutions idoines. A l’issue de cette première rencontre entre les acteurs et partenaires du monde éducatif en vue d’éteindre définitivement…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Filador 2019 à Paris : Sally Koné, Mabri et des panélistes contre l’injustice aux femmes

Publié

on

Interrogée sur les objectifs de l’événement, Mme Saly Nadège Koné, a indiqué qu’il s’agit de mobiliser toutes les énergies nécessaires pour lutter contre les violences faites aux femmes. Plusieurs femmes ont, au cours de la première partie des panels et interventions dans la matinée , témoigné des obstacles et des difficultés qui se dressent contre l’émancipation et l’autonomisation des femmes.

Nadia Tomasini, avocate au bareau de Paris, a développé le thème « Les femmes et les institutions juridiques ou bancaires », tandis que le thème «Environnement sociétal de la femme : Espaces juridiques et réalités », a été animé par Rachel Annick Ogoula Akiko, Ambassadrice du Gabon auprès de l’Unesco, et Présidente du Groupe Afrique, Représentante du Gabon au sein de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Seul homme à intervenir à cette occasion, le ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, a souligné les efforts faits par le gouvernement ivoirien pour réduire les douleurs des femmes et de l’enfant. Il a évoqué l’exemple de l’hôpital Mère et Enfant de Bingerville, ainsi que les récentes lois sur la famille adoptées par le gouvernement ivoirien, en vue de régler la question des injustices faites par des familles aux femmes mariées après le décès de l’époux.

SOURCE: (lintelligentdabidjan.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Audience de madame le ministre KANDIA CAMARA

Publié

on

Mercredi 18 avril 2019//Cabinet du Ministre
Le MENETFP, Kandia CAMARA, s’est entretenu, ce mercredi 18 avril 2019, à la Tour D 28ème étage, avec les représentants du cabinet Mckinsey

SOURCE: (SCDA/MENETFP)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 809 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS