Connecte-toi avec nous

Cas de fraude

Yamoussoukro, une trentaine d’élèves pris en flagrant délit de tricherie au BAC arrêtés et déférés

Publié

on

Une trentaine d’élèves ont été pris en flagrant délit de tricherie dans le district de Yamoussoukro (centre) et déférés ce jour à Toumodi, comme confirmé à KOACI.

Selon nos informations, ces candidats ont été pris en possession de leurs téléphones portables pendant les compositions des épreuves, alors que cela est interdit par le ministère de l’éducation national , de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Un parent joint au téléphone depuis la capitale politique du pays, a confirmé l’information avant de condamner le transfèrement des fraudeurs présumés.

« Ils ont été pris bien vrai en flagrant délit de tricherie. Mais en tant que parent d’élève je condamne les agissements du DREN et des forces de l’ordre. Parce que selon la loi, ils ne peuvent plus continuer à prendre part au concours et pire, ils sont interdits de passer cet examen pour une période de 5 ans au pays. Pour moi cela est déjà suffisant comme sanction. Pourquoi les transférer ce vendredi à la justice alors que, c’est lundi qu’ils seront présentés devant un juge. Toutes ces tricheries qui se font dans les concours de la fonction publique a-t-on une fois transféré un candidat ? », a –t-il interrogé en colère.

Une affaire qui risque de défrayer la chronique dans les prochains jours dans le pays.

SOURCE : KOACI.COM

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 582 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE