Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Université Alassane Ouattara / Le campus France offre des opportunités aux étudiants d’étudier en France

Publié

on

Le mot d’ordre de grève nationale lancé par la coordination nationale des enseignants du supérieur et des chercheurs (CNEC) dans les grandes universités et écoles publiques ce lundi 12 mars 2018 n’a pas été suivi à l’université peleforo gon Coulibaly (UPGC) de korhogo au Nord de la Côte d’Ivoire. Tôt le matin aux heures de pointes les professeurs et les étudiants étaient présents dans les amphithéâtres A et B et des classes pour distiller et recevoir les cours. Des étudiants qui portent des sacs en bandoulières ont fait leurs entrées au sein de la structure académique sans tambours battant pour rejoindre leurs classes. De l’autre côté d’autres étudiants se trouvant dans l’amphithéâtre B notamment ceux de 2017 en licence 1 d’anglais ont suivi sans perturbation les cours dispensés par le DR Moussa Ouattara enseignant chercheur à l’UPGC, chef du département anglais. Aucune perturbation n’a été signalée et les forces de l’ordres veillent au grain aux differents mouvement des usagers.

En effet le professeur Diomandé Dramane vice président chargé de la pédagogie et de la vie universitaire, de la recherche et de l’innovation technologie de l’UPGC , en l’absence du président de l’UPGC professeur Adama Coulibaly s’est rendu sur le terrain en vue de s’enquérir du bon déroulement des cours. Il était accompagné du professeur Vanga Adja Ferdinand, vice président chargé de la planification, de la programmation et des relations extérieures, du secrétaire général notamment le professeur Diabaté Donourou, son adjoint Kouassi Adjoua Madeleine épouse N’guessan et des doyens de faculté. Après avoir fait le tour des services, le vice président Diomandé Dramane a déclaré « nous sommes satisfait du bon déroulement des cours et de la présence des étudiants et enseignants à leurs postes. Tout est mit en œuvre pour la sécurisation des enseignants et des apprenants et tout le personnel académique. Vous avez vu comme moi la grève de la CNEC n’a pas été suivi. Nous rassurons pour les jours prochains ».

Des étudiants interrogés ignorent l’existence d’un mouvement de grève des enseignants de la section locales CNEC au sein de l’UPG « nous ne sommes pas informés d’un quelconque mouvement de grève, on vient de finir le cours d’anglais et nous reprenons l’après midi » ont-ils soutenu.

Le chef de département anglais Dr moussa ouattara enseignant chercheur l’UPGC interrogé a confirmé la version des étudiants « j’étais programmé ce matin pour dispenser les cours d’anglais en Licence 1 sur la civilisation américaine et tout s’est bien déroulé et nous sommes programmés cet après midi pour 14 H 30 et on fini à 18H 30 ».

Rappelons que la CNEC national a lancé le mot d’ordre de grève dans toutes les universités et grandes écoles publiques à compter du 12 au 14 mars 2018 dont un courrier a été adressé au ministre de la fonction publique pour l’amélioration de la carrière des enseignants chercheurs et chercheurs ou les excès de pouvoir des dirigeants des institutions universitaires. Le responsable locale Dr Mobio Fréderic secrétaire genral CNEC UPGC joint au téléphone a soutenu que le mot de grève sera observé jusqu’au 14 mars 2018 .Par ailleurs les forces de sécurités étaient visiblement stationnées à l’entrée principale de l’UPGC et aux points stratégiques pour parer contre toute éventualité a souligné un policier.

B. TOURE à korhogo

Source: Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire

ACTUALITE NATIONALE

Cours en ligne / Lancement officiel de la plateforme de cours en ligne à l’université virtuelle

Publié

on

Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique organise, ce jeudi, le lancement officiel de la plateforme de cours en ligne, au siège de l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI), sis à Cocody, indique une note d’information parvenue à l’AIP.

L’opérationnalisation du MOOC s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Contrat de désendettement et de développement (C2D) Éducation/Formation conclu entre la France et la Côte d’Ivoire.

De l’anglais, Massive Open Online Courses,  ou « cours en ligne ouvert à tous », le MOOC est un outil de formation à distance via Internet. Il est accessible par un nombre non limité de participants et est ouvert à tout public, précise le document.

L’objectif de cette plateforme MOOC est la diffusion des cours en ligne produits par l’UVCI et ses partenaires à destination du public ivoirien et plus largement africain. Rassemblés sur une même plateforme, ces cours seront d’autant plus visibles et identifiés par les publics, facilitant ainsi la promotion des contenus et permettant de créer une communauté d’apprenants.

L’une des missions de l’UVCI étant d’accompagner le développement du numérique éducatif dans tous les autres établissements d’enseignement supérieur et de recherche de Côte d’Ivoire, elle apportera son appui et son expertise à la création des MOOC dans toutes les institutions d’enseignement supérieur et de recherche du pays.

Cette nouvelle plateforme  permettra d’héberger et de diffuser les neuf  premiers MOOC ivoiriens déjà produits dans le cadre du premier C2D. Ce dispositif a vocation, dans le cadre du deuxième C2D, à monter en puissance avec dix autres projets de MOOC sélectionnés en juillet 2018, et qui seront mis en œuvre en 2018 et en 2019.

L’Université virtuelle de Côte d’Ivoire compte en deux années de fonctionnement, près de 6500 étudiants qui sont formés au numérique éducatif dans la filière Informatique des Sciences du Numérique, note-t-on.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Groupe Loko / La 6e rentrée solennelle de l’université tertiaire et technologique lancée à Abidjan

Publié

on

Le directeur général du groupe Loko, Kouakou Bernard a procédé samedi à Abidjan au sein de l’établissement, au lancement de la sixième rentrée solennelle de cette université tertiaire et technologique (UTT) Loko pour l’année académique 2018-2019.

M. Kouakou a expliqué que le bilan de l’année académique écoulée s’est avéré “très satisfaisant au regard du taux de réussite”, estimant que “le groupe Loko mérite  la confiance placée en lui car sa première autorisation date du 12 juillet 1948”.

Le recteur de l’UTT Loko, Pr Daouda Aidara pour sa part, a indiqué que son université bénéficie désormais d’une reconnaissance internationale et singulièrement, d’une accréditation de ses diplômes par le CAMES après un parcours de combattant durant cinq années d’attente.

Il a annoncé que 29 diplômes délivrés  par l’UTT sont accrédités par le CAMES. Il s’agit entre autres de la licence professionnelle en informatique et communication, licence professionnelle en eau et gestion de l’environnement ainsi que la licence professionnelle en génie des Bio-productions de l’agro-alimentaire.

“Nous dédions cette accréditation du CAMES dont nous sommes si fier à feu José Dominique Loko qui a contribué toute sa vie à l’émergence d’un enseignement professionnel de qualité pour la jeunesse”, a déclaré Pr Aidara.

Le groupe Loko compte aujourd’hui dans son dispositif neuf grandes écoles et une université, soit dix institutions d’Enseignement supérieur.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / 107 étudiants de l’université de Daloa reçoivent des prix d’excellence

Publié

on

Cent sept étudiants de l’université Jean Lorougnon Guédé de Daloa ont reçu, vendredi, des prix d’excellence comprenant des tablettes, clés USB, ainsi qu’une somme allant de 30.000 à 50.000 fcfa et un ordinateur.

Ces prix concerne le meilleur gestionnaire de club de paix, le concours du meilleur gestionnaire des Association des étudiants juristes ; du concours national de poésie, du concours open–rigts ; du concours interdisciplinaire de débats contradictoires et d’éloquence.

On note également le concours de plaidoirie, la troupe théâtrale de l’université ; l’équipe de volleyball dans du championnat universitaire ; l’équipe football homme et l’Olympiades Universitaire du Cames sur le thème de l’environnement.

La présidente de l’Université, le professeur Tidou Abiba Sanogo épouse Koné a indiqué qu’ils ont fait du mérite et de l’excellence leur crédo à l’université. Pour la présidente, pour développer le leadership des étudiants, ils ont instauré des maquettes et des cours sur le changement de la personnalité.

Elle a également appelé un appel à la mobilisation des collègues enseignants chercheurs et tous les acteurs la communauté  universitaire pour qu’ensemble ils instaurent la qualité à l’université.

Le porte-parole des récipiendaires, Ebah Patrice a indiqué que pour atteindre l’excellence il faut pratiquer la discipline. Pour lui, c’est le moyen par lequel la Côte d’Ivoire va sortir du sous-développement. Il a invité les étudiants à travailler avec abnégation et discipline.

Le directeur de cabinet adjoint du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le docteur  Yodé Simplice, a félicité  les lauréats et les exhorté à être et demeurer des modèles.  Pour lui, le destin de l’université dépend des  étudiants.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 697 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS