Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Une enquête suggère plus de temps à l’éducation sexuelle dans le programme scolaire pour lutter contre les grossesses précoces.

Publié

on

Une enquête sur les grossesses en milieu scolaire suggère d’accorder plus de temps à l’éducation sexuelle dans le programme scolaire ainsi que le renforcement des capacités des acteurs de l’éducation autour de la santé sexuelle et reproductive.

Les résultats de l’enquête Baseline du projet de prévention et de prise en charge des grossesses non désirées en milieu scolaire chez les 10 à 24 ans dans le district de Soubré, livrés lors d’un atelier de restitution, mardi, ont révélé également la faible utilisation des méthodes contraceptives par ces jeunes qui expliquent le recours à l’avortement des jeunes-filles dans la zone.

L’enquête a révélé que le quart d’un échantillon de 500 adolescents (es) a déclaré avoir de petits amis (es). En outre, 40% d’entre eux affirment avoir déjà eu un premier rapport sexuel.

D’ailleurs, 195 élèves ont déclaré avoir eu des rapports au cours des six derniers mois. Concernant les méthodes contraceptives, l’enquête a montré que ces jeunes en ont quelques notions.

Le projet de prévention et de prise en charge des grossesses non désirées chez les adolescents (es) de 10 à 24 ans a été initié par la coordonnatrice de Médecins du monde, Mme Clémence Doumec Aïdara, dont l’organisation est engagée en faveur de l’accès universel à la santé sexuelle et reproductive.

Dénommé « Go & Môgô Yêrê », ce projet vise essentiellement à réduire le taux de mortalité chez les adolescentes et les jeunes dans le district sanitaire de Soubré.

Six mois après le démarrage effectif du projet et en vue de renforcer la dynamique collaborative communautaire, un point d’étape du projet a été exposé dans le cadre d’une réunion de coordination élargie, mardi.

A cette rencontre, les participants ont été informés sur les connaissances des adolescents (es) et les jeunes en matière de santé sexuelle et reproductive ainsi que sur le niveau d’utilisation des services de planification familiale par ces jeunes.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Gouvernance universitaire: Des experts réfléchissent sur la qualité de l’enseignement supérieur

Publié

on

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a organisé, en collaboration avec des partenaires au développement (Afd, Cti, Hcéres et C2d), un colloque international du 8 au 9 octobre 2018, à Abidjan-Plateau, autour du thème: « Assurance qualité dans l’enseignement supérieur et la recherche: évolutions récentes dans la sous-région Afrique de l’ouest, Afrique centrale et Sahel ».

« La construction d’un enseignement supérieur de qualité n’est plus un luxe mais un impératif », a affirmé Jean-Sylvain Bonnin, directeur général de la qualité et des évaluations (Dgqe).

Selon lui, l’enseignement supérieur est au cœur des préoccupations des États pour permettre aux étudiants d’être compétitifs, performants. Ce, afin de satisfaire aux besoins des entreprises. « Il s’agit, dans cet atelier, d’identifier les grands principes et objectifs de l’assurance qualité externe dans la sous-région, d’identifier avec les partenaires les enjeux et les freins au développement de ces dynamismes dans un contexte national, de partage d’expériences à travers des regards croisés Europe/Afrique », a-t-il confié.

Pour Annick-Etienne Diener, première conseillère, représentant l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, l’objectif de la France est de faire de l’enseignement supérieur le moteur de la croissance. « Ce colloque a donc pour objectif d’analyser les enjeux de l’assurance qualité dans l’enseignement en Afrique francophone à travers un partage de bonnes pratiques. Il constitue le volet enseignement supérieur des deux Contrats de désendettement (C2d) qui s’élèvent à 97 millions d’euros. Il a pour objectif d’accompagner la Côte d’Ivoire dans les grands travaux de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique », a-t-elle expliqué.

Pr Simplice Dion, directeur de cabinet adjoint, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a rappelé que depuis 2012, l’enseignement supérieur a entamé des innovations majeures. Notamment, la construction de nouvelles universités ainsi que la réhabilitation de celles inexistantes afin d’augmenter les capacités d’accueil des étudiants de plus en plus nombreux avec l’objectif de les former en respectant les standards internationaux.

Il s’agit aussi de leur offrir une prestation pertinente en adéquation avec le marché de l’emploi. « C’est pourquoi il est important de se conformer aux normes internationales en adoptant l’assurance qualité dont l’objectif majeur est l’employabilité », a-t-il soutenu.

E. Y.
Infos: une correspondance particulière

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Employabilité: La CIE présente ses solutions

Publié

on

Par le biais de sa Direction des ressources humaines et son Centre des métiers de l’électricité (Cme), la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) était présente à la 5ème édition du Salon de l’emploi dénommée Work’In Planet.

La Cie a mis à profit ce salon pour une fois de plus présenter ses solutions. A savoir, appuyer l’État dans ses efforts pour répondre à la question de l’employabilité en Côte d’Ivoire, selon une note d’information de l’entreprise dont Fratmat.info a reçu copie ce vendredi 12 octobre 2018.

Ces solutions, pour la Cie, se traduisent notamment par l’octroi de « 1000 stages par an » aux jeunes ivoiriens et par la formation à la licence professionnelle avec diplôme Cnam, à partir du Cme en Côte d’Ivoire. Cette formation à l’issue de laquelle « 100% des étudiants sont sûrs d’être recrutés ».

Ainsi, pendant deux jours, l’occasion a été pour les participants de découvrir et s’imprégner du fonctionnement dudit centre, sis à Bingerville. Il faut rappeler que le Work’In Planet s’est déroulé les 4 et 5 octobre 2018, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à Cocody.

Edouard Koudou

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

L’agence emploi jeunes signe avec l’ANADER une convention de partenariat

Publié

on

L’administrateur de l’agence emploi-jeunes, Jean Louis Kouamé Kouadio a signé vendredi à Abidjan, une convention de partenariat avec le directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement rural  (ANADER), Dr Sidiki Cissé, en faveur des jeunes de Côte d’Ivoire dont l’intérêt pour l’agriculture est de plus en plus croissant.

Les deux structures entendent à travers ce partenariat collaborer dans divers domaines, notamment la formation et l’insertion professionnelle des jeunes, l’encadrement des stages, le partage de données et d’expériences, entrepreneuriat des jeunes en milieu agricole, la mobilisation de ressources additionnelles et ingénierie et développement afin d’améliorer l’employabilité des jeunes.

Pour cette coopération l’agence emploi jeunes,  proposera des actions et projets susceptibles de favoriser l’emploi des jeunes, d’identifier les besoins de stages pour les jeunes en vue de leur insertion.

Quant à l’ANADER, elle apportera son expertise dans le développement et la mise œuvre des projets d’insertion à fort potentiel d’emplois, son appui technique pour l’autonomisation des plus pauvres et entrepreneuriat féminin, et créera les conditions de mise en œuvre des stages au sein de ses services.

Pour opérationnaliser cet accord, les deux structures vont désigner dans un délai bref deux points focaux par structure, et élaborer un plan d’action  afin de définir les actions prioritaires, en vue de l’aboutissement effectif à des contrats spécifiques.

Cet accord intervient suite à la participation de l’ANADER à la 3ème édition de la Semaine nationale de l’emploi sous le thème « l’agriculture, secteur d’avenir pour l’emploi et entrepreneuriat des jeunes », organisé par le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique, en partenariat avec la Banque mondiale.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 683 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE