Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Un plan de jumelage entre l’EMPT et une école d’enfants de troupe française en projet

Publié

on

Un plan de jumelage entre l’école militaire préparatoire technique (EMPT) de Bingerville et une école d’enfants de troupe française est en cours de préparation, annonce l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson.

«On va vers un jumelage entre l’EMPT de Bingerville et une école d’enfants de troupe française. J’ai demandé au Colonel de s’occuper de ça maintenant et je souhaiterais que de notre côté on avance vite, afin que cette demande commune puisse être réalisée avant la rentrée de septembre avec un accord de convention qui pourrait être signé assez rapidement à partir de septembre, octobre», a déclaré M. Huberson ,jeudi, lors d’une visite à l’EMPT.

M. Huberson qui a dit être lui-même un ancien enfant de troupe, a ajouté que l’EMPT, au regard de ses résultats enregistrés aux différents examens et concours, est «une école d’excellence qui mérite d’être accompagnée» et que l’ambassade va s’y employer puisque «l’un des objectifs de la coopération française, c’est de soutenir l’excellence, c’est de dresser des ponts de coopération entre la France et la Côte d’Ivoire dans le domaine de l’éducation, de l’excellence».

Le commandant école, le colonel Tchoumé Hervé a indiqué ce jumelage sera bénéfique pour l’EMPT en ce sens que les élèves, les cadres, les professeurs militaires de l’EMPT pourront échanger avec ceux de France, en vue d’améliorer encore plus les performances de l’école.

«Aujourd’hui, pour nous, c’est une opportunité de recevoir l’ambassadeur de France pour nous permettre de relancer le partenariat avec Saint Cyr qui avait débuté en 1987 et qui s’est éteint. Nous avons de grands espoirs en cette visite. Dès septembre, octobre de la rentrée prochaine, nous pensons poser les premiers jalons qui vont relancer ce partenariat entre nos deux écoles militaires», a ajouté le colonel Tchoumé.

Créée en 1939, l’EMPT de Bingerville dépend de l’Etat-Major général des armées et du ministère d’Etat, ministère de la défense. Il compte à ce jour, 791 élèves composés d’ivoiriens et d’étrangers. Il a pour mission de donner aux enfants de troupe, une formation morale, académique et militaire afin de leur permettre de participer dans les meilleures conditions au recrutement des cadres et techniciens au profit des forces armées, des administrations publiques et privées de Côte d’Ivoire et de celles des pays amis, indique-t-on.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Les causes de la violence dans les écoles de Sakassou identifiées

Publié

on

La Plateforme de la société civile pour la démocratie et la paix (PSCDP) a organisé mercredi, à Sakassou, un panel pour identifier les causes de la violence en milieu scolaire. Au nombre des causes identifiées par les participants au panel figurent, entre autres la démission ou l’impuissance des parents face à la violence de tout ordre des enfants, l’apologie ou la culture de la violence sur les réseaux sociaux et certains médias, les perturbations de l’école par certains jeunes déscolarisés, la création de groupes dans les établissements aux fins de perturber les cours. Au terme de cette rencontre, les panélistes ont demandé et obtenu du responsable de PSCDP, Doumbia Soumaila, l’organisation régulière, à Sakassou, des rencontres de…

LIRE LA SUITE…

SOURCE : (aip.ci)

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

A Lakota, les élèves manifestent pour réclamer leurs copies aux enseignants

Publié

on

epuis le début de la grève de la Coalition des syndicats du secteur éducatif/formation de Côte d’Ivoire (Cosefci), l’une des résolutions prises lors des différentes assemblées générales tenues, c’est la rétention des différentes copies de  composition des élèves.

Depuis plusieurs mois, les élèves n’ont donc pas droit à leurs  feuilles de compositions.

Ce mercredi 22 Mai 2019, tôt le matin au Lycée Boga Doudou de Lakota, les élèves rassemblés dans la cours de l’école ont manifesté pour réclamer leurs copies de composition, comme constaté sur place par KOACI.

Ces élèves ont dès 8 h TU répondu à l’appel de la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) de Lakota.

Répondant à l’appel du mot d’ordre de grève de la Cosefci , plusieurs enseignants n’ont toujours pas déposé les feuilles de copie et les moyennes .

Ces élèves inquiets de la situation depuis l’effectivité de l’arrêt des notes ne connaissent jusqu’à présent pas leurs moyennes.

SOURCE : (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Le proviseur du lycée moderne de Tabou plaide pour « sauver » son établissement

Publié

on

Le proviseur du lycée moderne Barou Adjéhi de Tabou, Laciné Fofana, dans un plaidoyer au maire de la commune, a souhaité que son établissement soit sauvé du sous équipement, du manque de bibliothèque et de l’obscurité de certaines classes. « Il fait noir dans les salles de classes les après-midis vers 17h et lorsque le temps est nuageux ou quand il pleut parce qu’il n’y a pas courant dans les salles. En plus de cela, certaines salles de notre établissement sont délabrées et n’ont pas de tables-bancs », a relevé, vendredi, M. Fofana. Plusieurs autres problèmes, notamment le sous-équipement du laboratoire et le délabrement du foyer du lycée ont été également évoqués lors d’une rencontre avec le maire de la localité, Julien…

LIRE LA SUITE…

SOURCE: (aip)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 8 096 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO