Connecte-toi avec nous

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

TIC:Feymie’s lance une nouvelle application de gestion de Centre de Soins Capillaires et de Salon de Coiffure

Publié

on

C’est une innovation technologique de taille dans l’univers des Centre de Soins Capillaires et de Salon de Coiffure en Côte d’Ivoire. Baptisée FEM’S, cette application initiée par Feymie’s permet non seulement une parfaite économie de temps au quotidien et facilite la vie des Centres de Soins Capillaires et Salons de Coiffure et leur offre une grande possibilité de croissance.

Le lancement officiel de cette nouvelle application s’est déroulée ce vendredi 9 février dans l’enceinte du premier Centre de Soins Capillaires en Côte d’Ivoire spécialisé dans le traitement des cheveux de type africain, Feymie’s à Abidjan. Depuis l’ouverture de ses portes, le centre a mis un point d’honneur à investir dans la communication pour faire connaitre ses prestations, mais aussi pour recueillir les préoccupations de ses clients afin de leur proposer des solutions adaptées. Ainsi le centre s’est doté d’un site internet et n’entend pas s’arrêter là. Ze Bi fleur, responsable du centre a insisté sur les caractéristiques de cette application.  » Ce basculement vers le digital contribuera à sécuriser financièrement l’activité à la rendre professionnelle et performante pour les utilisateurs » a déclaré Ze Bi Fleur.

De la Gestion de la Caisse en passant par la gestion des clients à la planification tout y passe. Simple d’utilisation, évolutive, et adaptable aux particularités de chaque entreprise, Ze Bi Fleur a invité les professionnels du secteur à se procurer cette application.  » Cette application facilite la vie des Centres de Soins Capillaires et Salons de Coiffure et leur offre une grande possibilité croissance » a noté la responsable de Feymie’sHair Care Center.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

NTIC : une application créée pour contrôler et sécuriser les téléphones et retrouver les personnes disparues présentée á l’Université virtuelle de Côte d’Ivoire

Publié

on

Igboya qui signifie « confidentiel » en patois camerounais. C’est la nouvelle application mobile créée par des Africains résidents en Europe qui

aide à sécuriser et protéger son téléphone (perdu) mais aussi à aider les parents à trouver leurs enfants quand ils ont disparu.

Paul Bongi, Co-fondateur de Mobinprotect, l’entreprise créatrice de l’appli a présenté ce vendredi la création à l’université virtuelle de Côte d’Ivoire qui représente l’ouverture sur le numérique pour les nouveaux étudiants après leurs BAC.

« Les soucis de protection de la vie privée, la cyber-sécurité et mobile, le contrôle parental ont conduit à mettre sur pied Igboya » a-t-il indiqué.

Il s’agit également d’éviter les longues files d’attente dues aux plaintes et déclarations de vol et perte de téléphones dans les postes de police et surtout protéger sa vie privée et professionnelle notamment les documents et contacts professionnels, les photos, vidéos de souvenirs et autres données.

Contrôle instantané avec des SMS, mise en veille de son téléphone perdu ou volé. Permet de changer de mot de passe à distance, supprimer toutes les données pour les rendre inaccessible en cas de perte ou de vol, afficher un message sur le téléphone qui le bloque, filme, écoute et localise le voleur instantanément, voilà quelques unes des fonctionnalités de Igboya.

L’application permet aussi un contrôle instantané à distance avec des SMS du téléphone perdu ou volé via les numéros favoris ajoutés lors du téléchargement, sauvegarde de façon cryptée de toutes les données de téléphone à la demande (messages, appels, contacts, carte SD, documents, photos, vidéos…) ou encore identifie, scanne, bloque et supprime toutes les applications malveillantes ou espions installées dans le téléphone.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Distribution des journaux papiers via numérique : Le portail du Gepci dévoilé

Publié

on

Pour le ministre de la Communication, de lEconomie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, « ce portail est une réponse appropriée au relèvement de la presse papier, qui connaît la mévente ».

Distribution des journaux papiers via numérique : Le portail du Gepci dévoilé

La distribution des journaux papiers en Côte dIvoire se fait également en ligne désormais, via la place forme numérique www.pressecotedivoire.ci. Ainsi, les lecteurs pourront acheter par le biais de mobile money et télécharger les formats Pdf des journaux de leur choix, au prix unitaire de 200 F Cfa. C’est-à-dire 100 F Cfa de moins que le journal physique dans les kiosques.

Cest ce qua annoncé le vice-président du Groupement des éditeurs de presse de Côte dIvoire (Gepci), Ousmane Sy Savané. Cétait le 13 février à la faveur du lancement du portail numérique de ladite organisation.
Ousmane Sy Savané a relevé que face aux difficultés liées à la distribution des journaux sur toute létendue du territoire national et surtout dans les contrées les plus reculées du pays, il était impérieux pour eux de mettre sur pied ce portail, destiné à vendre les produits de presse. Celui-ci est donc accessible à partir des terminaux (téléphone portable, ordinateur), quelque soit lendroit du pays où lon se trouve, grâce à un accès Internet, a-t-il ajouté.

Pour le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, « ce portail est une réponse appropriée au relèvement de la presse papier, qui connaît la mévente ». Il a également signifié : « cest une opportunité pour vendre dans le monde entier et donc booster les ventes et produire de la richesse ».

Bruno Koné a révélé quà ce jour en Côte dIvoire, les utilisateurs de téléphonie mobile, dInternet et de mobile money sont respectivement au nombre de 30, 17 et 10 millions dindividus. Le ministre de la Communication, de lEconomie numérique et de la Poste a enfin exhorté à un journalisme de « qualité et responsable, pour lépanouissement des entreprises de presse ».

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Accès à Internet : des blogueurs sensibilisent à l’usage du numérique

Publié

on

L’Union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire en partenariat avec l’Agence nationale du service universel des télécommunications-TIC a organisé au cours du mois de janvier une caravane de formation autour du numérique à travers des villes du pays.
« De Daoukro en passant par Ferkessedougou, Béoumi, Daloa et San Pédro, la caravane a pu constater des populations enthousiastes. Ce sont plus de 317 et 400 jeunes qui ont bénéficié des formations aux étapes de Daoukro et Ferké pour ne citer que ceux-là. Les salles réquisitionnées pour les formations étaient pleines à craquer, témoignant ainsi de l’intérêt des populations à cette campagne  » a expliqué le jeudi dernier Daouda C. l’un des formateurs à l’occasion d’une rencontre avec la presse.
Au programme de ce tour numérique, des formations sur l’entrepreneuriat numérique, les atouts d’internet, la rédaction web et le blogging ont été donnés aux nombreuses personnes désireuses de s’approprier ces nouveaux outils offerts par le NET.
Les fonctionnaires et agents de l’État n’ont pas voulu être en reste et sont également venus découvrir ce que le net avait à leur offrir et de mieux se former afin d’aborder le nouveau monde, qui se veut numérique et digital.

L’ANSUT Blog Camp, dont l’un des objectifs était de permettre aux populations de se familiariser avec le numérique a assurément été atteint. Cela a pu se constater à travers le film institutionnel qui a été diffusé au cours de cette cérémonie.
Cette première édition caractérisée par la démocratisation du blogging, et la formation sur les outils numériques du monde actuel a permis à l’ANSUT et l’UNBCI de réussir ce pari.
Euloge Soro-Kipeya, DG de l’ANSUT a marqué son satisfecit quant à la réussite du projet mais également à l’engouement suscité auprès des populations tout en prenant l’engagement solennel d’organiser une seconde édition afin d’atteindre un plus grand nombre de la population ivoirienne.
Le représentant du ministre de la communication de l’économie numérique et de la poste a quant à lui félicité les initiateurs du projet et par ailleurs encouragé cette action qui selon lui devrait se perpétuer pour que la Côte d’Ivoire ne soit pas en reste du concept de la numérisation du monde.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 540 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU