Connecte-toi avec nous

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Téléphonie mobile: Test réussi de changement d’opérateur en conservant son numéro

Publié

on

Avec la portabilité des numéros mobiles, la Côte d’Ivoire entre dans une nouvelle ère dans le secteur.

A partir du 1er juin 2018, date prévisionnelle du lancement commercial de la portabilité du numéro mobile en Côte d’Ivoire, les usagers d’un opérateur (par exemple Mtn) pourront devenir clients (Moov, par exemple) tout en conservant leurs numéros de téléphone d’origine (Mtn, dans le cas de notre exemple). Ce service est dénommé la portabilité d’un numéro mobile.

Le test de ce nouveau service a été effectué avec succès, hier, dans les locaux de Vip net, la structure désignée pour créer et administrer la plateforme qui permet de mener cette opération.

Le processus visant à rendre le service de portabilité disponible aux populations a été initié, suite à une consultation publique et une étude approfondie menée en collaboration avec les parties prenantes du secteur et dont les conclusions ont été entérinées par le Conseil de Régulation de l’Autorité de régulation des télécommunications (Artci), a indiqué Bilé Diéméléou, directeur général de l’Artci, peu avant le démarrage du test.

L’opérationnalisation de la portabilité de numéro mobile sera un catalyseur de la concurrence entre les opérateurs mobiles (au nombre de trois) qui se partagent le marché national, estime Bilé Diéméléou.

«Elle garantit le libre arbitre du consommateur qui a, dès lors, la possibilité, lorsqu’il n’est pas satisfait de son opérateur, de s’abonner à l’opérateur de son choix sans être obligé de renoncer à son numéro ou d’en acquérir un autre. Elle permet, par ailleurs, de renforcer la concurrence entre les opérateurs et les motive à fournir de meilleures prestations, en termes d’innovation, de qualité de service, de tarifs pour conserver leurs clients», a-t-il expliqué.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

8ème édition de l’AFRICA IT & TELECOM FORUM : L’Administration à l’ère des bouleversements numériques au centre de la rencontre d’Abidjan.

Publié

on

La 8ème édition de l’AFRICA IT & TELECOM FORUM, espace d’échange sur les enjeux du numérique en Afrique, s’est ouverte ce jeudi 19 avril 2018 à Abidjan, en présence des ministres de l’Economie numérique de plusieurs pays d’Afrique dont celui de la Côte d’Ivoire, Bruno Nabagné Koné.

Dans son discours d’ouverture du Forum, le Ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Koné s’est félicité de la tenue à Abidjan de ce Forum qui est ‘’un cadre de mesure des progrès en matière numérique’’ des pays du Continent. l’AFRICA IT & TELECOM FORUM se positionne comme un cadre qui contribue à l’amélioration des échanges entre les pays africains, à en croire le ministre ivoirien. Ce, eu égard au fait ‘’l’expansion des réseaux électroniques de communication et le développement du numérique transforment le fonctionnement des Etats’’.

Concernant la Côte d’Ivoire, le Ministre Bruno Koné a expliqué qu’un ensemble de dispositifs a été mis en place pour faciliter le développement d’un écosystème numérique relativement robuste. Notamment le vote de plusieurs lois visant à assurer une sécurité et une quiétude aux acteurs du secteur du numérique, et favoriser le développement dudit secteur en Côte d’Ivoire. Il a révélé la construction de 5000 km de fibre optique sur un total de 7000km prévus. Les 2000km restant seront achevés au plus tard à la mi-2019, a fait savoir Bruno Koné. En Côte d’Ivoire aujourd’hui, c’est 30 millions d’abonnés au téléphone mobile, 17 millions à internet et 10 millions de comptes mobile money.

L’engagement des autorités ivoiriennes en faveur d’une amélioration de l’écosystème du numérique dans le pays, a expliqué le Ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, est reconnu au niveau international. Ainsi la Côte d’Ivoire figure dans le Top 10 du classement de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) devant des pays comme le Nigeria, le Kenya et le Sénégal qui constituent des références en matière numérique sur le continent. Le Ministre Bruno Koné a également révélé que la Côte d’Ivoire a été classée à la 5eme place au niveau mondial en terme de foyers utilisant le paiement mobile.

Leon Juste Ibombo, le Ministre Congolais de l’économie numérique a expliqué que le secteur du numérique figure au 5eme rang des 6 priorités du président Denis Sassou N’Guesso. Ce sont également 5000 km de fibres optiques qui ont déjà été déployées dans le pays. Le Gouvernement Congolais ambitionne de diversifier l’économie du pays à travers l’économie numérique, a expliqué Léon Juste Ibombo. Grâce au numérique, l’Etat Congolais veut rendre désormais possible la création d’entreprise en 24h

Concernant le Gabon, Bilie-By-Nze Alain Claude, Ministre d’Etat, Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique, de la Culture, des Arts et Tradition

a indiqué que beaucoup d’efforts ont été faits pour favoriser le développement du Numérique dans le pays. Le Gabon s’est engagé dans une politique d’interconnexion avec ses voisins, dont le dernier est le Congo.

L’économie numérique est identifiée comme l’un des secteurs prioritaires sur la période 2015-2021, au Bénin avec un déploiement à ce jour de 2000 km de backBône sur un total de 5000 prévus, a révélé Aurelie Adam Soulé Epse Zoumarou, Ministre de l’Economie Numerique et de la Communication. Elle a fait cas d’un vaste programme de digitalisation de l’Administration afin de faciliter la vie aux usagers.

Classé au nombre des pays qui enregistre des progrès notables au niveau du numérique, le Maroc poursuit sa révolution numérique à travers un plan stratégique cohérent, visant à faire du numérique un levier d’inclusion et de lutte contre la pauvreté, a indiqué Khouloud Abejja, Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique.

Ouverte ce jeudi, la 8ème édition de l’AFRICA IT & TELECOM FORUM enregistre la participation de plusieurs centaines de personnes en provenance d’Afrique, d’Europe et d’Amérique. L’édition 2018 de l’AFRICA IT & TELECOM FORUM est prévue pour durer 48 heures.

Elisée B.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

La jeunesse du Tonkpi accueille la caravane de Moov cyberlab 2018.

Publié

on

Merci à cette brave jeunesse du Tonkpi.
La suite à Soubré ce Mercredi 18 Avril.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SOURCE : MOOV.ci

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

CyFy Africa 2018 : Tanger accueille le congrès de la technologie et de l’innovation.

Publié

on

Ce congrès, assure le texte, verra la participation de personnalités représentant quatre continents à savoir l’Afrique, l’Europe, l’Amérique et l’Asie.
Perle du nord marocain, la ville de Tanger accueille, du 10 au 12 mai 2018, le CyFy Africa 2018, un congrès dédié à la technologie et à l’innovation. Cet événement intervient alors que le monde entier assiste à la véritable révolution technologique que connaît le continent africain depuis quelques années. De simple consommateur des nouvelles technologies, le continent africain est devenu, au fil des années et à travers l’innovation et la recherche continue, un acteur de référence dans ce secteur. Au point où les technologies occupent désormais une place centrale dans les services rendus aussi bien aux citoyens qu’à des secteurs vitaux comme l’économie, l’agriculture ou encore l’enseignement et la santé.

Le choix de Tanger pour abriter cet important événement vient en reconnaissance tant de la symbolique culturelle et civilisationnelle de la ville, véritable porte d’accès à l’Afrique, que de la place qui lui revient en tant que pôle économique et technologique en Afrique et au monde entier, soutient un communiqué des organisateurs.

Ce congrès, assure le texte, verra la participation de personnalités représentant quatre continents à savoir l’Afrique, l’Europe, l’Amérique et l’Asie. Une affluence de qualité qui témoigne de l’importance des axes et thèmes qui seront débattus, à commencer par les efforts en cours en matière d’intégration technologique de l’Afrique et les besoins présents et futurs du continent dans ce domaine. L’impact de ces technologies sur les sociétés, ainsi que les craintes que suscite leur utilisation massive seront également discutées.

Les débats s’articuleront autour de plusieurs axes comme l’intégration numérique,  la cyber-sécurité, l’innovation technologique, l’e-commerce et l’e-business…Un focus particulier sera mis sur la transformation digitale du continent africain.

Le congrès CyFy Africa 2018 est organisé par le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique du Royaume du Maroc, en partenariat avec la région Tanger-Tétouan-Al Houceima et le centre d’études et de recherches ORF (Inde).

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 524 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU