Connecte-toi avec nous

LITTERATURE

SILA 2018 : De nombreuses Surprises vous attendent aux Stands de la Librairie de France !

Publié

on

Du 16 au 20 Mai se déroulera la Dixième Edition du Salon International du Livre d’Abidjan (SILA), qui se tiendra au Palais de la Culture de Treichville.

La Librairie de France, Leader de la Librairie, la Papeterie, la Maroquinerie, et la vente de produits informatiques divers prendra une part active à ce rendez-vous exceptionnel,  et réserve à cet effet, de nombreuses surprises à tous ses visiteurs. Le thème principal choisit pour cette année est : « Le Livre, Vecteur des Identités Culturelles ».

La Librairie de France Groupe a pour cette occasion, mobilisé 45 Auteurs soit 09 auteurs par jour, en vue de permettre à ses visiteurs et Amoureux de la lecture de pourvoir échanger avec leurs auteurs préférés, et donnera ainsi la possibilité à tous ses hôtes de s’offrir des ouvrages dédicacés.

La librairie de France a également prévu un Camion Podium tout équipé qui proposera des articles à petits prix, dans le but d’offrir une large gamme d’ouvrages à tous les amoureux du livre. Une réduction systématique de (-20%) sera offerte tous les articles vendus lors de ce salon.

Au programme du SILA 2018, il est prévu des rencontres professionnelles, des ateliers et séminaires, des panels et conférences littéraires thématiques, des débats…

C’est donc une opportunité de voyager dans de nombreux univers et de découvrir des richesses de cultures insoupçonnées.

Pour cette édition ce sont 100 000 personnes qui sont attendues, dans une cinquantaine de stands, prêts à vous accueillir afin de permettre à tous visiteurs, de vivre sa passion pour la lecture.

Nous vous y attendons !

SOURCE : Educarriere

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ Miss Orthographe 2018 exhorte les filles à s’attacher à la lecture à Ferkessédougou

Publié

on

La Miss orthographe 2018, Peulina Anganin, exhorte les jeunes filles des lycées et collèges de Ferkessédoougou à s’attacher à la langue française par la lecture. Présente, samedi, au lycée moderne Ferkessédougou, pour le lancement de la phase de présélection de l’édition 2019, Anganin Peulina a exhorté les jeunes filles des lycées et collèges à lire beaucoup. Car selon, elle, il faut s’attacher à la langue française, plus qu’au Nouchi et au verlen ou au langage SMS. “C’est vrai, nous faisons tous des SMS mais dans les SMS, il ne faut pas oublier que c’est le français qui est parlé et non le nouchi. La Côte d’Ivoire est un pays francophone”, a-t-elle justifié, soutenant que c’est…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Littérature / “Les sentiers de la réussite”: En librairie un ouvrage sur la réussite scolaire

Publié

on

Un jeune écrivain ivoirien, Attenda Cherif Abidogun, propose dans son ouvrage “Les sentiers de la réussite”, disponible depuis lundi en librairie, ses recettes pour parvenir au succès en milieu scolaire.

Cherif Abidogun, dans ce roman de 80 pages, aborde diverses thématiques d’actualité en milieu scolaire, à savoir “la prostitution, la violence à l’école, la délinquance juvénile, le grand banditisme, les grossesses en milieu scolaire, le VIH SIDA et les MST sans occulter les amours d’enfance, le mariage précoce de la jeune fille, les  méfaits de la crise”.

L’oeuvre s’adresse aux élèves, enseignants et parents d’élèves.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

LITTERATURE

Lecture et écriture : Mariam Sy Diawara partage la « Clé » avec des lycéens

Publié

on

Communicante de renom, elle est une passionnée du livre. Le lycée technique d’Abidjan l’a choisie comme marraine de son club littéraire.
Depuis la mi-mai, le lycée technique d’Abidjan-Cocody s’est doté d’un Club de lecture et d’écriture baptisé « Clé Mariam Sy Diawara », du nom de sa marraine, qui fut pensionnaire dudit lycée à la fin des années 60. Auquel elle a fait un important don d’ouvrages et d’équipements didactiques.

Au cours d’un débriefing, le mardi 5 juin, Mme Sy Diawara est revenue sur la portée heuristique et humaniste du livre et de la lecture, de la valeur cathartique de l’écriture.

Pour elle, l’Afrique ne peut se réaliser, notamment par sa jeunesse, qu’en magnifiant ses valeurs culturelles tout s’ouvrant aux autres cultures du monde, que par la magie de la lecture. Aussi, se réjouit-elle de l’initiative et  de la mise en œuvre du projet Club de lecture et d’écriture « Clé » dans les différents établissements techniques, piloté par le Centre ivoirien pour le développement de la formation professionnelle (Cidfor), structure sous-tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Pour sa directrice, Brigitte Agnissan, la création de ces « Clé » répond au souci constant de former un technicien « nouveau », orienté vers la recherche permanente de la connaissance, aussi bien dans sa spécialité que la maîtrise de la langue française.

Aussi se satisfait-elle que pour le premier centre, le lycée au palmarès prestigieux, puisse avoir pour marraine une expertise du rang de Mme Diawara. Qui est connue et reconnue pour être la pionnière de la communication publicitaire au féminin en Côte d’Ivoire. Mariam Sy Diawara est aussi éditrice, libraire et promotrice d’Africa Web Festival, plateforme annuelle de la digitalisation du continent, ainsi que la présidente de la maison de l’Afrique-Mandingo de Montréal (Canada) qui travaille au dialogue interculturel.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 8 096 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO