Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

Signature d’une convention pour l’employabilité des jeunes dans le secteur de l’énergie

Publié

on

Le Secrétaire d’Etat ivoirien chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Mamadou Touré et le Directeur générale de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) Dominique Kakou ont paraphé, mercredi à Bingerville (banlieue Est d’Abidjan), un accord-cadre de partenariat dont l’objectif est de permettre le renforcement de la professionnalisation des formations techniques.

Conclue à l’occasion des journées-entreprises initiées par la CIE au Centre des métiers de l’électricité (CME) de Bingerville, cette convention prévoit notamment, une formation complémentaire qualifiante au bénéfice de 300 jeunes diplômés issus de l’enseignement technique et dont le démarrage de la formation de la première vague est prévue en juin 2018.

« Cette convention-cadre de partenariat contribuera à consolider la synergie déjà existante entre les dispositifs publics et privés de formation en vue notamment d’un renforcement de le professionnalisation des curricula», a expliqué M. Touré dans une allocution, se félicitant du choix du Centre des métiers de l’électricité ( CME) qui selon lui, est un « modèle efficace de réalisation de l’adéquation formation-emploi, privilégiant ainsi les formations par alternance avec des formateurs issus essentiellement du milieu professionnel ».

Par ailleurs, a expliqué M. Touré, cette convention-cadre vise entre autres, à réaliser l’adéquation formation-emploi, la promotion de la formation professionnelle par alternance et l’immersion des formateurs.

Espérant que cette convention-cadre permette d’amplifier la dynamique partenariale existante entre l’État et le secteur privé, le Secrétaire d’État a réaffirmé l’engagement de son département ministériel à « jouer pleinement sa partition » dans la mise en œuvre effective de cet accord.

Pour sa part, le Directeur général de la CIE, Dominique Kakou a soutenu que l’accord conclu avec le Secrétariat d’État chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle « vise à la mise sur le marché de l’emploi d’une main-d’œuvre qualifiée répondant aux attentes des entreprises».

Poursuivant, M. Kakou s’est réjoui de la qualité des enseignements dispensés au CME de Bingerville passant en revue les différents agréments, certifications et accréditations de référence internationale acquis par cette institution.

« La CIE et le groupe Eranov souhaitent voir le CME participer fortement à la professionnalisation d’une bonne partie de la population active nationale», a-t-il indiqué soulignant qu’en tant «qu’entreprise citoyenne, nous avons la volonté de contribuer efficacement au développement de l’employabilité de la jeunesse pa (…)

Lire la suite sur APA

SOURCE : Educarriere

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Un Forum de l’Education entrepreneuriale organisé au profit de l’ensemble des jeunes de Côte d’Ivoire

Publié

on

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a organisé le premier Forum national de l’Education l’entrepreneuriale du 10 au 11 janvier 2019 au Lycée technique d’Abidjan Cocody, autour du thème « L’Education entrepreneuriale, processus transformant pour une école de qualité »

La célébration des talents et des meilleurs projets entrepreneuriaux lors de ce Forum est le fruit de la politique des autorités ivoiriennes, sous l’impulsion du chef de l’Etat, le président Alassane Ouattara, dont la vision repose sur la formation d’un nouveau type d’Ivoirien, capable de créer, d’innover et d’entreprendre une activité génératrice de revenus, indique le document.

Les résultats de la mise en œuvre du programme d’Education entrepreneuriale piloté par la direction de la Vie scolaire, constituent une réalité sociologique en Côte d’Ivoire, selon le communiqué.

La ministre Kandia a dit être « personnellement témoin » de cette activité, porteuse d’un « nouvel outil de gouvernance scolaire qui vise à mettre à la disposition du marché du travail des citoyens accomplis et aptes à servir à tous les niveaux et apporter enfin une réponse claire à la question de l’employabilité des jeunes ».

« Il s’agit in fine, d’une part, de donner une réponse appropriée aux problématiques liées à l’insertion socioprofessionnelle des apprenants et d’autre part, de garantir l’employabilité des citoyens qu’ils sont appelés à être. Les avancées notables perceptibles et l’engouement suscité par la qualité des produits de nos jeunes entrepreneurs, sont des motifs d’espoirs qu’il convient de saluer », a précisé Kandia Camara.

Pour le directeur de la Vie scolaire, Nicolas Georges Effimbra, « l’Education entrepreneuriale est une approche éducative de maturation qui invite l’apprenant à proposer une solution susceptible de résoudre une problématique de son biotope, de satisfaire un besoin de son milieu, en puisant en lui-même les aptitudes nécessaires, de réinvestir les acquis disciplinaires aux fins de créer, bâtir, initier, concevoir, planifier, réaliser et évaluer un projet de classe ou d’école ».

Trois types de projets sont référencés dans ce cadre en matière de productions génératrices de revenus, de promotion du bénévolat et de sensibilisation sur des thématiques brûlantes de la société.

Une exposition de projets aussi bien innovateurs qu’originaux d’élèves était à l’affiche, démontrant le génie créateur et les talents des jeunes ivoiriens.

A ce titre, le Lycée Alfred Nobel a présenté une application numérique sur l’e-commerce dénommée « School-shop » pour des achats en ligne. Le second projet sur les média a été motivé par le phénomène des violences en milieu scolaire. Ainsi, les élèves du Lycée Djédjé Amondji d’Adjamé ont-ils créé une web-Tv pour sensibiliser leurs camarades.  Enfin le dernier projet a été proposé par des jeunes pépiniéristes de Bongouanou sur la commercialisation des pépinières du cacao « Mercédès ».

Cette 1ère édition a réuni plus de 500 participants et exposants venus de toutes les directions régionales de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Le Financement d’une micro-entreprise, une rencontre des exposants avec l’Agence pour le développement rural (ANADER) et la Radiodiffusion  télévision ivoirienne (RTI), et une conférence sur les PME animée par M. Daniel Brecha, président des PME de Côte d’Ivoire, ont marqué c premier Forum qui a bénéficié du soutien scientifique et financier de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Organisation internationale des Ecoles entrepreneuriales communautaires conscientes (OIECEC) basée au Canada.

La cérémonie d’ouverture placée sous la présidence effective de Mme Kandia Camara a enregistré la présence des ministres Maurice Kouakou Bandaman de la Culture et de la Francophonie et de Siriki Konaté de l’Artisanat.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Lycée moderne de Vavoua / Les enseignants déclenchent une grève de sept jours

Publié

on

Les enseignants du lycée moderne de Vavoua ont déclenché ce mardi, une grève de sept jours pour protester contre la blessure de leur collègue par jets de pierre faits par des élèves qui voulaient aller en congé de Noël par anticipation.

La motion d’arrêt de travail de ces enseignants en grève contient trois points essentiels: l’arrêt de travail de sept jours pour marquer leur mécontentement, l’exclusion du lycée d’un élève présumé auteur par jet de pierre de la blessure d’un autre élève opposé aux soulèvements des élèves et l’identification de l’auteur de la blessure du professeur agressé dans la salle des professeurs.

Pour l’heure, les négociations entamées par les autorités préfectorales de Vavoua pour la reprise des cours sont en cours. Il est annoncé une intervention du directeur régional de l’éducation nationale de Daloa dans les prochaines heures.

Les enseignants du lycée moderne ont pris cette décision d’arrêt de travail d’une semaine lundi à la suite d’une réunion, a-t-on appris.

(AIP)

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Lycée moderne de Vavoua / Un arrêt des cours d’une semaine

Publié

on

Les personnels du lycée moderne de Vavoua ont décidé lundi lors d’une réunion, d’un arrêt de travail durant une semaine à compter du mardi pour protester contre la violence orchestrée par les élèves avant leur départ pour les congés de Noël.

Selon le responsable syndical des personnels du lycée moderne de Vavoua, Soro Kolotchoro, les professeurs et encadreurs ont unanimement décidé de protester contre protester contre la blessure d’un professeur par jets de pierres faite par des élèves avant les congés de Noël.

En plus de cet arrêt de travail, les personnels exigent l’exclusion de l’élève Doua Bi Boua Junior présumé agresseur d’un de ses condisciples grièvement blessé au visage. Ils ont en outre demandé que soit identifié l’élève auteur de la blessure de leur collègue Soro Salifou.

Le lundi 17 décembre, un soulèvement de plusieurs élèves armés de pierres et de gourdins s’est soldé par une blessure grave d’un professeur d’anglais, M. Soro Salifou fuyant les jets de pierre et réfugié dans la salle des professeurs.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 666 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS