Connecte-toi avec nous

FORMATIONS

Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

Publié

on

La cérémonie officielle d’ouverture de la 43ème Assemblée Générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF), s’est tenue ce mardi 12 décembre au Radisson Blu hôtel Abidjan. Les présidents des différentes chambres de commerce du continent entendent renforcer leurs capacités de gestion, en multipliant les échanges sous régionales, à travers une intégration plus inclusive.

Le programme était chargé ce mardi à l’occasion de la deuxième journée du rendez vous des chambres consulaires africaines et francophones, qui se tient du 11 au 13 décembre à Abidjan. Allocutions, signature d’accord, réunion collaborative et échanges d’expériences ont constitué le menu offert par les organisateurs, aux participants de cette 43ème Assemblée générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires africaines et Francophones. Une journée riche en échanges pour permettre aux entreprises du secteur privé du continent, d’accroître leurs productivités en copiant le bon exemple.

« Notre objectif pendant cette conférence est de rassembler toutes les communautés d’affaires du continent. Nous voulons créer des réseaux et favoriser les activités économiques dans nos différentes régions afin d’amorcer leur développement. Les devanciers ont déjà tracé la voie. A nous de poursuivre dans ce sens pour une intégration africaine réussie, gage d’une compétitivité plus accrue au niveau du secteur privé. La décentralisation des activités économiques demeure donc notre priorité » a expliqué Touré Faman, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).

Plus de 30 pays et 7000 entreprises sont concernés par la réunion des chambres consulaires et francophones à Abidjan. L’enjeu, réfléchir à un cadre collaboratif sain et profitable à toutes les entreprises du continent. Selon le gouverneur du district, le ministre Beugré Mambé, représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, parrain de la cérémonie, « les résultats de cette rencontre doivent être à la hauteur des attentes de nos nations. Et six atouts majeurs permettront d’y arriver. Il y a la langue, qui est la même, la culture de l’entrepreneuriat, la volonté d’œuvrer en synergie, la confiance mutuelle, l’ambition et l’anticipation. Tout est donc réuni pour ne pas échouer face aux enjeux majeurs de la mondialisation » a t-il indiqué.

Depuis 1973, la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF) travaille à améliorer l’environnement des affaires et le libre échange entre les entreprises du privé, pour une croissance en synergie. Mais les efforts demeurent insuffisants et cela, Albert Yuma-Mulumbi, président de la CPCCAF, en est bien conscient.

« Nous avons longtemps dormi, il est temps de se réveiller. Il est temps de trouver un accompagnement adapté aux besoins des entreprises. Nous devons former les futurs entrepreneurs en fonction de nos capacités. Maintenant, il faut être sur le terrain afin de renforcer nos capacités et être plus performants » a t-il déclaré.

L’Assemblée générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires africaines et Francophone, est la troisième du genre organisée sur les bords de la lagune Ebrié. Au cours de cette rencontre, les trois chambres consulaires de Côte d’Ivoire, la Chambre de commerce et d’Industrie, la chambre nationale des métiers et la chambre nationale d’agriculture ont signé un accord de partenariat afin de travailler ensemble dans le sens de l’émergence 2020. Les travaux prennent fin ce mercredi 13 décembre, avec un secteur privé plus fort que jamais

pole Afrique

Facebook / Laisser un commentaire

FORMATIONS

« Brassivoire » partage son expérience avec les étudiants d’AGITEL Formation.

Publié

on

L’entreprise de production et de commercialisation de bière, « Brassivoire », accompagnée de son directeur général, M. Alexander Koch, était le mardi 15 mai 2018, dans les locaux d’AGITEL Formation (Riviera Palmeraie), dans le cadre d’une conférence pour le renforcement des capacités à l’endroit des étudiants de ladite école.

Devant plus de 250 étudiants, M. Koch a présenté la société Brassivoire, filiale du Groupe Heineken (leader mondial dans le développement et la promotion de marques premium de bières), en présentant les cinq étapes de la mise en place de cette brasserie, que sont, la construction de son usine au PK 24 dans la nouvelle zone industrielle de Yopougon, la création d’une équipe solide (Brassivoire compte 280 employés), la mise en place de procédures viables, l’élaboration d’une stratégie commerciale gagnante (Brassivoire détient un solide réseau national de distribution, avec 80 distributeurs avec qui elle travaille) et enfin être une société responsable en faisant la différence. « Vous devez vous inspirer de ces cinq étapes, si vous souhaitez un jour monter votre propre entreprise », a-t-il conseillé à son auditoire.

« Ça été un grand plaisir pour nous d’échanger et de partager notre histoire avec les étudiants de cette école. Cela fait 3 ans que Brassivoire est en Côte d’Ivoire et 18 mois que nous avons lancé notre bière « Ivoire ». L’accueil a été chaleureux et c’est un grand plaisir de discuter et d’interagir avec ces étudiants qui sont l’avenir de ce pays », a déclaré le Directeur Général de Brassivoire, avant d’indiquer que des discussions sont en cours avec les autres Universités et grandes écoles d’Abidjan pour ce type de rencontre.

Avec un investissement de 100 milliards de franc CFA, Brassivoire est détenue à 51% par HEINEKEN et à 49% par CFAO. Elle compte six gammes de bières commercialisées en Côte d’Ivoire et a une capacité de production de 1,6 millions  d’hectolitres de bière par an.

SOURCE : Educarriere

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

FORMATIONS

Un nouveau secrétaire général nommé à l’ENA

Publié

on

Ackah-Miézan Guillaume, anciennement secrétaire général de l’Ecole nationale d’administration (ENA) a été limogé et remplacé à ce poste par Koffi Koffi Mathieu.

Selon des sources, la passation de charge a eu lieu mardi, entre les deux hommes au sein de ladite école.

Ackah-Miézan Guillaume avait été nommé au poste de secrétaire général de l’ENA, en juillet 2016, en remplacement d’Ernest Irié Tououi Bi, rappelle-t-on.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

FORMATIONS

Union Nationale des Etudiants de l’INFAS: le nouveau président investi

Publié

on

Arsène Koffi Kouadio est le nouveau président de l’Union Nationale des Etudiants de l’Institut National de Formation des Agents de Santé (UNEI). Il a été investi par Meliane N’Dhatz Epse Sanogo, Directrice Générale de cette école le vendredi 27 avril au grand amphi de l’INFAS devant ses camarades étudiants. Arsène Koffi, aura pour mission notamment de travailler à l’union et à la cohésion entre les étudiants de l’INFAS, défendre leurs droits et intérêts et les promouvoir. Il aura aussi pour mission de sensibiliser ses pairs à valoriser le métier de la santé et sensibiliser les étudiants et les populations sur les fléaux, les maladies et les vices de la société. Pour mener à bien sa mission, il s’est entouré d’une équipe dynamique composée d’hommes et de femmes. Leur premier défi sera l’organisation de la Journée Nationale de l’Etudiant de l’INFAS, un événement phare de leur programme d’activité. Cette journée qui aura pour thème : ‘’Je suis agent de santé, j’aime ma profession’’ va permettre aux étudiants de construire leur identité professionnelle et de consolider leur projet professionnel. Saluant la présence de sa Directrice Générale, le nouveau président lui a traduit ses félicitations pour son engagement et sa promptitude. « Nous sommes convaincus de par vos actions que vous êtes animée de très bonnes perspectives pour faire de nous des agents de santé d’excellences et opérationnels sur le terrain », a-t-il exprimé. Toutefois, la présentation de quelques doléances était nécessaire. Il s’agit entre autres du paiement régulier des bourses aux étudiants et aussi la mise à disposition d’une salle multimédia avec accès internet. Heureuse d’investir l’interlocuteur des étudiants de l’INFAS, la Directrice Générale l’a invité à donner l’exemple : « un leader, c’est celui qui donne l’exemple », a-t-elle conseillé. Par ailleurs, elle a invité tous les étudiants au goût du travail et à l’excellence ; c’est, selon elle, le seul gage d’une réussite certaine. Quant aux doléances, elle a promis travailler en synergie avec les associations d’étudiants et les partenaires pour y arriver. C’est pourquoi elle les a invités à faire instaurer un climat de paix et de cohésion sur le campus pour faciliter, du moins pour accélérer l’atteinte de toutes leurs objectifs. L’UNEI est née le 29 octobre 2017 et a obtenu sa reconnaissance officielle du ministère de l’intérieur par le récépissé n 0264/PA/SG/D2 du 12 décembre 2017 délivré le 27 février 2018.

SOURCE : L’Héritage

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 558 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE