Connecte-toi avec nous

FORMATIONS

Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

Publié

on

La cérémonie officielle d’ouverture de la 43ème Assemblée Générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF), s’est tenue ce mardi 12 décembre au Radisson Blu hôtel Abidjan. Les présidents des différentes chambres de commerce du continent entendent renforcer leurs capacités de gestion, en multipliant les échanges sous régionales, à travers une intégration plus inclusive.

Le programme était chargé ce mardi à l’occasion de la deuxième journée du rendez vous des chambres consulaires africaines et francophones, qui se tient du 11 au 13 décembre à Abidjan. Allocutions, signature d’accord, réunion collaborative et échanges d’expériences ont constitué le menu offert par les organisateurs, aux participants de cette 43ème Assemblée générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires africaines et Francophones. Une journée riche en échanges pour permettre aux entreprises du secteur privé du continent, d’accroître leurs productivités en copiant le bon exemple.

« Notre objectif pendant cette conférence est de rassembler toutes les communautés d’affaires du continent. Nous voulons créer des réseaux et favoriser les activités économiques dans nos différentes régions afin d’amorcer leur développement. Les devanciers ont déjà tracé la voie. A nous de poursuivre dans ce sens pour une intégration africaine réussie, gage d’une compétitivité plus accrue au niveau du secteur privé. La décentralisation des activités économiques demeure donc notre priorité » a expliqué Touré Faman, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).

Plus de 30 pays et 7000 entreprises sont concernés par la réunion des chambres consulaires et francophones à Abidjan. L’enjeu, réfléchir à un cadre collaboratif sain et profitable à toutes les entreprises du continent. Selon le gouverneur du district, le ministre Beugré Mambé, représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, parrain de la cérémonie, « les résultats de cette rencontre doivent être à la hauteur des attentes de nos nations. Et six atouts majeurs permettront d’y arriver. Il y a la langue, qui est la même, la culture de l’entrepreneuriat, la volonté d’œuvrer en synergie, la confiance mutuelle, l’ambition et l’anticipation. Tout est donc réuni pour ne pas échouer face aux enjeux majeurs de la mondialisation » a t-il indiqué.

Depuis 1973, la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF) travaille à améliorer l’environnement des affaires et le libre échange entre les entreprises du privé, pour une croissance en synergie. Mais les efforts demeurent insuffisants et cela, Albert Yuma-Mulumbi, président de la CPCCAF, en est bien conscient.

« Nous avons longtemps dormi, il est temps de se réveiller. Il est temps de trouver un accompagnement adapté aux besoins des entreprises. Nous devons former les futurs entrepreneurs en fonction de nos capacités. Maintenant, il faut être sur le terrain afin de renforcer nos capacités et être plus performants » a t-il déclaré.

L’Assemblée générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires africaines et Francophone, est la troisième du genre organisée sur les bords de la lagune Ebrié. Au cours de cette rencontre, les trois chambres consulaires de Côte d’Ivoire, la Chambre de commerce et d’Industrie, la chambre nationale des métiers et la chambre nationale d’agriculture ont signé un accord de partenariat afin de travailler ensemble dans le sens de l’émergence 2020. Les travaux prennent fin ce mercredi 13 décembre, avec un secteur privé plus fort que jamais

pole Afrique

Facebook / Laisser un commentaire

FORMATIONS

Côte d’Ivoire/ Vingt-six jeunes syndicalistes formés au leadership à Grand-Bassam

Publié

on

La Fondation allemande Friedrich Ebert a formé, mercredi et jeudi, 26 jeunes syndicalistes de 18 à 35 ans dont 13 de chaque sexe sur le thème « Leadership et jeunes syndicats » pour le renforcement de la démocratie en Côte d’Ivoire. Issus de centrales syndicales et de syndicats de base, la formation de ces jeunes visait à rappeler les rôles et les missions d’un syndicat, des leaders syndicaux, à encourager les jeunes femmes et les jeunes hommes au syndicalisme afin d’accroitre leur participation aux prises de décisions, à les former à la culture syndicale, à développer chez eux le leadership et les encourager au réseautage, selon le représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert, Thilo Schöne. La formation s’est faite à…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

FORMATIONS

Côte d’Ivoire/ Lancement, ce vendredi, d’un programme de SciencesPo Paris à destination des hauts cadres de l’administration

Publié

on

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, prononce, ce vendredi, la conférence inaugurale du lancement du Programme « Cadres dirigeants Côte d’Ivoire émergente » et d’un Parcours certifiant « pilote » à destination de la Haute Fonction publique ivoirienne baptisée « Mise en œuvre des réformes ». Ces deux activités de Sciences Po Executive Education visent à accélérer les progrès économiques par le renforcement des compétences des hauts dirigeants publics, selon la vision du président Alassane Ouattara. Le Programme Cadres dirigeants Côte d’Ivoire Emergente est mis en place par le Premier ministre comme support pour inscrire les solutions dans une trajectoire globale. Dans ce cadre, Sciences Po Executive Education a conçu et déployé,…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

FORMATIONS

Côte d’Ivoire/ Des outils automatisés en conception pour la formation à distance des maîtres

Publié

on

Des experts et techniciens de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (MENET-FP) réunis depuis lundi à Yamoussoukro, travaillent à la conception d’outils automatisés avec des logiciels gratuits adaptés pour la formation des maîtres à distance. L’atelier de conception des outils automatisés est initié par la direction de la pédagogie et de la formation continue (DPFC). Il s’inscrit dans le cadre du projet de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM), projet d’appui à l’amélioration des apprentissages premiers et à la direction des établissements scolaires de Côte d’Ivoire (PAPDES). Au total, 32 outils avec des logiciels gratuits et aux contenus…

SOURCE : (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 774 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS