Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

Rwanda / Un diplôme en théologie sera dorénavant exigé aux leaders religieux / Le Président Paul Kagame fait fermer 6000 églises.

Publié

on

Le gouvernement rwandais a fait fermer des milliers d’églises et des dizaines de mosquées dans le but d’exercer plus de contrôle sur une communauté religieuse dynamique dont les opérations parfois improvisées, menacent la vie des fidèles, d’après les autorités.

Le président Paul Kagame s’est dit choqué par le nombre élevé d’églises dans ce petit pays d’Afrique de l’Est. « 700 églises à Kigali », a-t-il dit à propos des lieux de culte dans la capitale nationale en mars. « Est-ce que ces forages donnent de l’eau aux gens? Je ne pense pas que nous ayons autant de forages. Avons-nous même autant d’usines? Quel gâchis! «

« Le Rwanda n’a pas besoin d’autant de lieux de cultes »

M. Kagame a indiqué que le Rwanda n’avait pas besoin de tant de lieux de culte, affirmant qu’un nombre si élevé ne pouvait qu’être adapté aux économies plus grandes et plus développées qui ont les moyens de les soutenir.

Ces fermetures soudaines suscitent des réactions mitigées au Rwanda, ou les groupes de défense des droits de l’homme accusent depuis longtemps le gouvernement Kagame de sévir contre la liberté d’expression, ce que le président a démenti. Six pasteurs pentecôtistes qui ont protesté contre les fermetures d’églises ont été arrêtés et accusés de « réunions illégales avec de mauvaises intentions ».

Certaines églises ne respecteraient pas les normes de sécurité

Alors que le gouvernement rwandais décrit les fermetures comme visant des églises qui n’ont pas respecté les normes de sécurité des bâtiments, il prend d’autres mesures pour superviser la communauté religieuse dans la nation largement chrétienne de 12 millions de personnes.

Le projet de loi vise à réglementer les organisations confessionnelles séparément des organisations de la société civile, a déclaré Alexis Nkurunziza, président du Rwanda Private Leaders Forum. Les suggestions des leaders religieux seront bientôt transmises à la Commission de réforme du droit du Rwanda pour examen et plus tard au parlement, a-t-il dit. La législation devrait être adoptée puisque le parti au pouvoir détient la majorité des sièges parlementaires.

Le gouvernement rwandais exigera dorénavant des pasteurs un diplôme de théologie

La nouvelle législation exigerait aux pasteurs d’avoir un diplôme de théologie avant d’ouvrir leurs propres églises. Le but est de réguler les églises pentecôtistes qui surgissent souvent sous des dirigeants qui prétendent avoir reçu un appel à prêcher.

La majorité des églises qui ont été fermées sont dites être des petites maisons de prière pentecôtistes, avec certains prédicateurs soupçonnés de s’enrichir des adeptes souvent appauvris. Certaines églises se réunissent sous des tentes ou des maisons qui ne peuvent accueillir les foules et la pollution sonore provenant des rassemblements nocturnes est une préoccupation, ont indiqué les autorités.

« Les maisons de prière ont été trouvées dans de telles conditions physiques, et nous ne ciblons aucune religion », a déclaré à l’AP Anastase Shyaka, le président du Conseil de gouvernance du Rwanda qui réglemente les organisations confessionnelles. « Nous fermons les maisons de prière de toutes les différentes dénominations et nous leur demandons de respecter les normes de santé et de sécurité existantes pour leurs fidèles. »

Le gouvernement rwandais respecte la liberté de culte, mais la protection de la vie des gens vient en premier lieu

Les médias locaux dans la capitale ont rapporté que plus de 6 000 églises ont été fermées jusqu’à présent à travers le pays.

Le gouvernement rwandais respecte la liberté de culte, mais la protection de la vie des gens vient en premier lieu, a-t-il dit, ajoutant que les églises qui répondent aux normes de sécurité requises seront rouvertes.

Les mosquées à travers le Rwanda ont également été touchées. Une centaine d’entre elles ont été fermés, selon Sheikh Salim Hitimana, dirigeant de la communauté musulmane du pays.

Certains dirigeants évangéliques ont déclaré qu’ils soutenaient la répression du Rwanda, disant que la protection de la vie des pratiquants est importante et qu’il est nécessaire d’avoir des leaders qualifiés et formés.

SOURCE : Africapostnews

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire-Inter / France: Parcoursup: cette année, les candidats ont formulé près de 7 millions de vœux

Publié

on

Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Enseignement supérieur, 650 946 lycéens se sont inscrits sur Parcoursup. 68 % des candidats ont effectué au moins un vœu en licence.

Quelles sont les filières les plus demandées sur Parcoursup? Comme chaque année, le ministère de l’Enseignement supérieur vient de publier les chiffres qui concernent les vœux d’orientation des candidats pour la rentrée 2019. Cette année, 6,9 millions de vœux ont été effectués par les jeunes sur la plateforme d’orientation. «On totalise 8,6 millions de vœux si l’on y ajoute les sous-vœux», précise le ministère de l’Enseignement supérieur.

68 % des candidats ont fait au moins un vœu en licence

La licence est la filière de formation demandée par le plus grand nombre de candidats. «Si 68 % des candidats ont confirmé au moins une licence dans leur liste de vœux, cette part descend à 50 % pour les candidats ayant fait aussi un vœu en BTS», précise une note du ministère. 38 % des candidats ont également formulé un vœu en DUT, 16 % en classe préparatoire aux grandes écoles, et 11 % en Paces.

» LIRE AUSSI – Jean Bastianelli: «Cette année, les élèves sont plus sereins sur Parcoursup»

Au total, 639 905 lycéens préparant le Baccalauréat ont confirmé au moins un vœu sur Parcoursup, un chiffre stable par rapport à l’an dernier. «Les demandes de réorientation des étudiants ont cette année été plus nombreuses: 133 057 étudiants ont confirmé au moins un vœu», précise le ministère.

SOURCE: (etudiant.lefigaro.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire-Inter / France: Un lycéen casse la mâchoire de son professeur qui lui demandait d’enlever son bonnet

Publié

on

Un élève d’un lycée de Beauvais (Oise) comparaissait hier pour avoir agressé son professeur dans l’enceinte de l’établissement. Il a été déclaré coupable et condamné à six mois de prison avec sursis et 3 000 euros d’indemnisation.

Une telle violence pour un bonnet. Un lycéen de 18 ans a été jugé en comparution immédiate mercredi à Beauvais (Oise) après avoir agressé un professeur au visage dans l’enceinte de son lycée professionnel Jean-Baptiste Corot alors que celui-ci lui demandait de retirer son couvre-chef. L’élève a porté plusieurs coups au visage de son enseignant, qui ont entraîné une fracture de la mâchoire et quinze jours d’incapacité totale de travail (ITT). L’élève a écopé de six mois de prison avec sursis, d’une mise à l’épreuve de deux ans et d’une indemnisation pour sa victime de 3 000 euros.

» LIRE AUSSI – Université d’Orléans: dix agressions sexuelles sur des étudiantes en une semaine

L’enseignant l’aurait bousculé

L’incident s’est produit mardi, alors que l’enseignant «a demandé à un élève de retirer son bonnet alors qu’il se trouvait dans un couloir de l’établissement» d’après le procureur de la République Florent Boura. «L’élève a retiré son bonnet en manifestant son mécontentement et le professeur lui a demandé s’il y avait un problème. L’élève a alors porté plusieurs coups de poing au visage de l’enseignant», poursuit le procureur auprès de l’AFP.

L’enseignant, âgé d’une cinquantaine d’années, souffre donc d’une fracture de la mâchoire et bénéficie de quinze jours d’ITT. Placé en garde à vue mardi matin, l’élève avait dans u premier temps «reconnu avoir porté plusieurs coups à l’enseignant». Mais lors du procès, deux versions se sont opposées. Selon l’élève, le professeur lui aurait asséné un coup de genou. Un geste auquel il a répliqué par un coup de poing. Des lycéens témoins de la scène ont par ailleurs assuré à France 3 Hauts-de-France que l’enseignant l’avait bousculé. Ce que ce dernier a réfuté.

SOURCE: (etudiant.lefigaro.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire-Inter/ France: Les meilleures citations sur la justice, la politique, la morale et la liberté pour le bac

Publié

on

Pour faciliter la préparation de l’épreuve de philosophie, le Figaro a regroupé les thèmes du programme portant sur la vie du citoyen et propose une série de citations susceptibles d’enrichir les copies.

Une fois n’est pas coutume, la première épreuve que les candidats du baccalauréat affronteront en juin prochain sera la philosophie. Si cette matière exige une tête bien faite, elle n’en demande pas moins une tête bien pleine, selon l’adage. Citer des philosophes ou personnages célèbres donne souvent plus de poids à l’argumentation d’une copie. Bien sûr, chaque citation doit être contextualisée, expliquée, et maniée avec précaution pour ne pas détourner le sens que l’auteur lui a conféré.

Le Figaro a récolté une série de phrases emblématiques sur les thèmes suivants, concernant la vie des citoyens: la liberté, le devoir, la morale, la politique, la justice et le droit.

» LIRE AUSSI – Les meilleures citations sur l’amour pour le bac de philo

 «Un prince qui se veut maintenir doit donc apprendre à n’être pas toujours bon.» Machiavel, Le Prince.

Pour Machiavel, la politique est faite de compromis, et parfois même de compromissions. Il distingue le prince des autres hommes, privés, qui doivent toujours agir selon la morale et le bien. Le prince, lui, doit faire preuve de ruse, et parfois mentir, si la sécurité de l’Etat est en jeu. Il doit duper ses ennemis, et privilégier la dureté à la douceur et la bonté pour préserver son peuple.

■ «Agis de telle sorte que la maxime de ton action puisse être érigée par ta volonté en une loi universelle». Emmanuel Kant, fondement de la métaphysique des mœurs.

Il s’agit de l’impératif catégorique, établi par la conscience humaine et auquel elle se doit d’obéir, pour fonder la morale. Cette règle ne connaît aucune condition, contrairement aux impératifs «hypothétiques», ou «conditionnels», dépendant d’un but qu’on veut poursuivre. (Par exemple: ne pas manger trop de sucre pour conserver la santé, faire ceci pour s’enrichir.)

SOURCE: (etudiant.lefigaro.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 811 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS