Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

Renforcement de l’Enseignement technique et la formation professionnelle de Côte d’Ivoire, Mamadou Touré échange avec les responsables de la CCI- Paris.

Publié

on

Le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de Côte d’Ivoire continue de nouer les partenariats à l’extérieur. Depuis le dimanche 11 mars 2018, Mamadou Touré séjourne en France où il conduit une mission de son département à Paris. Lundi 12 mars, le Secrétaire d’Etat a eu une séance de travail avec les responsables de la Chambre de commerce et d’industrie de France avec à leur tête Didier Kling, président de cette structure.

L’objectif de cette mission est d’explorer les voies d’une coopération entre le SE-Etpf et la CCI-Paris pour le renforcement des capacités des enseignants, l’octroi d’opportunités à des jeunes ivoiriens d’aller se former en France dans des filières qui n’existent pas en Côte d’Ivoire, mais qui représentent un réel besoin pour l’économie ivoirienne. Le SE-ETPF, par cette visite de travail, veut aussi s’inspirer de la réforme de l’apprentissage et de la Formation Professionnelle en cours en France.

Mamadou Touré a instruit ses hôtes sur la situation de l’enseignement technique et la formation professionnelle en Côte d’Ivoire, sur la vision du gouvernement ivoirien, sur la stratégie mise en place pour relever le défi de l’inadéquation entre les formations et les besoins de la Côte d’ivoire et les réformes en cours. Notamment l’implication du secteur privé et l’instauration d’un modèle de gouvernance dans les établissements. « Le président de la République et le Premier ministre se sont mobilisés et ont donné d’importance à notre ordre d’enseignement qui devient une priorité du gouvernement. De 2017-2020, nous allons remettre à niveau notre dispositif de formation professionnelle d’enseignement technique. Cela passera par des réformes en profondeur notamment avec les passerelles, l’implication du secteur privé dans tout ce que nous ferons », a-t-il expliqué. Poursuivant, le Secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement technique et la formation professionnelle a ajouté que 8 établissements ont été retenus pour la phase pilote. « Ces huit établissements seront coiffés par un comité de gestion de façon paritaire et va réunir des représentants de l’Etat avec les collectivités territoriales. De sorte à ce que les filières de formations choisies par l’apprenant, il puisse avoir des comités de gestion dans les établissements. Le secteur privé, les entreprises qui travaillent dans ces filières vont aider la direction de l’Ecole à mieux articuler les formations, à mieux définir les curricula de formation », a-t-il ajouté. Au terme de la séance de travail, M. Mamadou Touré et Didier Kling ont convenu d’une prochaine réunion (juillet ou Août 2018) pour fixer les pistes de coopération concrètes.

… suite de l’article sur Pôle Afrique

SOURCE : Pole Afrique

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Des sacs solaires et des kits scolaires offerts aux élèves de l’EPP Zoubrou

Publié

on

En collaboration avec l’ONG Yiwo Zone, une brasserie a remis 124 sacs solaires et des kits scolaires aux enfants de l’EPP Zoubrou, dans la sous-préfecture de Rubino (Sud, département d’Agboville).

La cérémonie de remise a eu lieu samedi, dans le cadre du programme de rentrée scolaire de la société de limonaderies et de brasseries d’Afrique (SOLIBRA), l’un de ses engagements sociétaux qui est de favoriser l’accès à une éducation de base de qualité, indique un communiqué de presse transmis à l’AIP.

Selon la chargée de scolarisation des jeunes filles dans les zones rurales de l’entreprise, Mme Corine Maez, Zoubrou est un village non électrifié où la problématique de scolarisation est réelle et le taux d’échec est important.

Les 124 sacs solaires « Solarpark » et les kits scolaires distribués dans le village vont certainement permettre d’améliorer les résultats des enfants et leur permettre d’accéder à l’enseignement secondaire, grâce à leur propre lumière pour étudier, souligne le document.

L’inventeur du sac solaire, Evariste Akoumian, co-fondateur de Solarpark qui a fait une démonstration et sensibilisé les parents, s’est réjoui de voir que certaines compagnies partagent avec lui désormais le combat de la scolarisation des enfants en zone rurale non-électrifiée.

L’année dernière, à cette même période, la société a distribué plus de 1000 kits scolaires et procédé à la réhabilitation ddes écoles, rappelle-t-on.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Kandia Camara lance la distribution des kits scolaires à Tiassalé ce jeudi

Publié

on

La cérémonie officielle de distribution des kits scolaires aux élèves du primaire aura lieu jeudi à l’esplanade de la mairie de Tiassalé, en présence du ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et la Formation professionnelle, Kandia Camara.

L’information a été donnée mardi à  la salle des réunions de la sous préfecture de Tiassalé  par  Ouattara Bakary, sous-directeur des kits et manuels scolaires au ministère de l’Education nationale, en présence du préfet du département de Tiassalé, Jules Gouessé.

La cérémonie se déroulera en deux phases, dont une faite d’allocations et l’autre de distribution effective de kits à des élèves du groupe scolaire plateau de Tiassalé. Parallèlement à cette cérémonie,   l’UNICEF  (Fond des Nations Unies pour l’enfance) distribuera des kits scolaires aux écoles communautaires.

Pour cette année scolaire, 127.970 kits scolaires seront distribués dans l’Agneby – Tiassa, dont 1261 pour le groupe scolaire plateau de Tiassalé, où la cérémonie symbolique de distribution des kits scolaires.

( AIP )

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Le conseil régional du Bounkani équipe l’EPP Brovila en tables et bancs

Publié

on

Le conseil régional du Bounkani a équipé l’Ecole primaire publique (EPP) de Brovila, dans le département de Nassian, de tables et bancs.

La cérémonie de remise officielle de ce don s’est déroulée, dimanche, dans les locaux de l’établissement en présence du sous-préfet de Sominassé, Dosso Losseny et du président du conseil régional, Hien Philippe.

Le conseil régional qui a construit cette école, honore donc une promesse, faite en 2017, de la doter de tables-bancs, afin d’améliorer les conditions d’apprentissage des écoliers.

En réceptionnant le don, les populations, par la voix du directeur, ont dit leurs remerciements au donateur et ont tenu de lui rendre la monnaie lors des élections régionales à venir. Cependant, elles ont émis une doléance à l’endroit de leur bienfaiteur, demandant au conseil régional d’offrir des bâches à la sous-préfecture pour la tenue de ses cérémonies.

Disant avoir pris bonne note de la doléance, le président du conseil régional du Bounkani, Hien Philippe, a appelé tout le Bounkani au travail afin de sortir la région de son sous-développement. Pour lui, l’école reste la voie idéale pour le développement du Bounkani d’où sa volonté à construire des écoles.

En 2013, le taux d’alphabétisation était de 1%. Ce taux très faible d’alphabétisation dans le Bounkani l’a incité à construire des écoles dans le département de Nassian, en particulier et dans le Bounkani en général, ramenant actuellement le taux d’alphabétisation entre 70 et 80 %, a-t-il ajouté.

(AIP )

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 676 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE