Connecte-toi avec nous

Santé

Raymonde Goudou Coffie appelle le personnel soignant à ‘’un peu plus d’humanisme’’

Publié

on

La ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie, a appelé les médecins à «un peu plus d’humanisme». C’était le lundi 28 mai 2018, au cours de la réouverture des urgences du Centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville.

«Dans vos relations avec les malades, montrez un peu plus d’humanisme», recommande la ministre. «Ayez des mots de réconforts et montrez de la compassion pour que vos malades sentent qu’ils vivent. Et que vous réalisez que vous leur apportez du bonheur par de simples gestes», explique-t-elle, en leur demandant «de tourner la page des insensibilités».

Pour la ministre, le personnel soignant doit être accueillant et faire preuve d’humanisme, de compassion, en réconfortant le malade, par «une attention particulière», un sourire ou de simples gestes.

Pour rappel, les urgences du Chu de Treichville avaient été fermées le 14 mai 2018,  pour des travaux de désinfection.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Grossesses en milieu scolaire à Séguéla : La construction de foyers de jeunes filles, l’une des solutions (Médecin)

Publié

on

Le médecin du Service de santé scolaire et universitaire (SSSU) à Séguéla, Dr Djabia Tanoh Julien, estime que la construction de foyers pour y loger des jeunes filles peut concourir à la lutte contre les grossesses en milieu scolaire dans la localité.

« Des parents qui sont dans des villages ou des campements se mettent ensemble et louent des fois une maison pour leurs enfants, filles comme garçons. Le fait de se retrouver dans ces conditions conduit parfois à des grossesses entre ces élèves », a-t-il fait savoir mardi, au cours d’un entretien.

Dr Djabia a dénoncé l’inexistence de foyer à Séguéla, la capitale de la région du Worodougou, où sont souvent affectés nombre d’enfants en provenance des sous-préfectures en vue de poursuivre leurs études.

Dans la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Séguéla, 27 cas de grossesses dont les auteurs sont principalement des élèves ont, à la fin du premier trimestre de la présente année scolaire, été enregistrés par le SSSU.

Les prestations du médico-scolaire en matière de santé de la reproduction, gratuites pour les élèves, ainsi que les campagnes de sensibilisation viendront en appui à la construction des foyers, espère le médecin. Il lance donc un appel aux collectivités décentralisées et aux cadres qui peuvent investir dans ce segment pour avoir une esquisse de solution à ce phénomène qui est un véritable frein à l’avancement de la scolarité de la jeune fille à Séguéla et à Kani.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Santé / La MUGEFCI met à nu un réseau de fraudeurs à Adzopé

Publié

on

La Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) a découvert un vaste réseau de fraudeurs de bons de médicaments à Adzopé, selon le délégué général Bahi Séwé.

« Nous avons découvert un réseau de fraudeurs de bons de médicaments, ici à Adzopé. Nous sommes en train de mener les investigations afin de démasquer tous les membres de ce réseau », a-t-il dit au cours d’une réunion d’information des mutualistes tenue au Collège moderne d’Adzopé.

Ce réseau se servirait de la carte de mutuelle d’un mutualiste qui réside dans une autre ville pour se faire délivrer des bons de médicaments qu’il se fait servir par une pharmacie de la place.

M. Bahi a indiqué que le bilan de l’année 2017 est négatif et a donné les nouvelles conditions d’adhésion à Ivoir’Santé. Il a fait état des innovations que veut apporter la nouvelle équipe conduite par Comoé Mesmin pour un meilleur fonctionnement de la MUGEFCI.

Il s’agit notamment de la création de la nouvelle carte de membre dite « intelligente » qui permettra de lutter efficacement contre la fraude. Il a demandé aux mutualistes de se la procurer avant fin avril 2019 au prix de 10 000 FCFA, un coût que les mutualistes d’Adzopé ont jugé excessif.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Santé -Éducation-Jeunesse etc … : Voici les atouts du bilan de Amedée Kouakou à Divo

Publié

on

La campagne municipale bat son plein sur toute l’étendue du territoire. Le ministre Amedée Kouakou candidat à sa propre succession , selon un document dont nous avons reçu, a à son actif plusieurs réalisations.

Au niveau de la santé en plus de nombreux dons de médicaments faits dans des hôpitaux, la mairie de Divo a construit plusieurs édifices sanitaires à savoir : la construction de la Maternité Pierre Facoury, la maternité libanaise, le dispensaire Vatican, le dispensaire kpakousso, le dispensaire de yobouekro et la clôture du dispensaire urbain libanais. Au niveau de l’éducation : « pour permettre aux élèves d’étudier dans les meilleures conditions, la mairie de Divo a construit O6 écoles maternelles dans différents quartiers de la commune de Divo et 08 écoles primaires dans les villages de la commune pour rapprocher les élèves de leurs lieux de résidence ».

Pour les infrastructures socio-éducative, on peut citer entre autres la réhabilitation du complexe sportif et culturel, les subventions à l’OISSU Divo, la réhabilitation du centre culturel en partenariat avec USAID, la création d’une salle multimédia en partenariat avec l’entreprise de téléphonie MTN. (…) Durant ces années de mandature la mairie de Divo a posé plusieurs actions sociales. Des prises en charge scolaires, sanitaires, les aides aux confessions religieuses, les divers dons et parrainages… Pour ne citer que ceux-là. Le parc auto a été renouvelé avec l’acquisition d’une machine de chargement, une voiture bâché, trois véhicules utilitaires (ben), huit motos, dix tricycles… Concernant la gestion financière et administrative de la mairie pendant les 5 ans : « La promotion de jeunes fonctionnaires comme chef de services a permis de redynamiser l’administration communale, ce qui a favorisé l’optimisation des rendements. Après trois années de gestion de la mairie de Divo, toutes les factures en souffrance avec les fournisseurs ont été soldées. Aussi faut-il rappeler que la mairie a apuré une grande partie de dettes antérieures, de 2000 à 2012 La numérisations de l’état civil est effective. Aujourd’hui la mairie de Divo délivre les actes de naissance en un temps record. Sur le budget de la mairie, il y a eu la réhabilitation des bâtiments et des bureaux. Tous les bureaux ont bénéficié de mobiliers et de matériels informatiques »

Source: L’intelligent d’Abidjan

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 736 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS