Connecte-toi avec nous

EMPLOI & JEUNESSE

Programme Tony Elumelu pour l’entrepreneuriat : C’est reparti pour la 4e édition

Publié

on

Ainsi, le dépôt des candidatures, qui a démarré le 1er janvier 2018, prend fin le 1er  mars de cette même année.
La 4e édition du plus grand programme panafricain de l’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu (Tef)  s’annonce. Pour cette année, les candidatures présentant des idées commerciales susceptibles de transformer l’Afrique seront aussi acceptées, pour le concours d’entrepreneuriat, souligne un communiqué dont Fratmat.info a reçue copie.

Ainsi, le dépôt des candidatures, qui a démarré le 1er janvier 2018, prend fin le 1er  mars de cette même année. Et le programme démarre du 1er mai jusqu’ en décembre 2018. Pour participer, l’entreprise du candidat doit être basée en Afrique, elle doit être à but lucratif, elle doit avoir entre 0 et 3 ans et les candidats doivent avoir au moins 18 ans et être résidents légaux ou citoyens d’un pays africain.

Actuellement dans son 4e cycle, le programme consiste en l’engagement de 10 millions USD sur 10 ans de la Tef visant à identifier, former, encadrer et financer 10 000 entrepreneurs africains à l’horizon 2024.

Le fondateur de la Tef, entrepreneur  Tony O. Elumelu, Commandeur de l’ordre du Niger, a déclaré :« Lorsque nous avons lancé le programme de la TEF et que nous nous sommes engagés à verser la somme de 100 millions de dollars, je savais que nous allions créer un impact, mais jamais je n’aurais imaginé que cela atteindrait cette ampleur. Nous avons déclenché un mouvement d’entrepreneurs africains. Cela est d’une telle puissance que je suis persuadé que ces entrepreneurs transformeront collectivement l’Afrique. Il est nécessaire que les personnes les plus formées et brillantes d’Afrique développent leurs entreprises et construisent notre continent. »

1 000 entrepreneurs seront sélectionnés en fonction de la viabilité de leur idée, et notamment sur : l’opportunité de marché, la compréhension financière, l’évolutivité, le leadership et les compétences entrepreneuriales.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire

ACTUALITE NATIONALE

Employabilité: La CIE présente ses solutions

Publié

on

Par le biais de sa Direction des ressources humaines et son Centre des métiers de l’électricité (Cme), la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) était présente à la 5ème édition du Salon de l’emploi dénommée Work’In Planet.

La Cie a mis à profit ce salon pour une fois de plus présenter ses solutions. A savoir, appuyer l’État dans ses efforts pour répondre à la question de l’employabilité en Côte d’Ivoire, selon une note d’information de l’entreprise dont Fratmat.info a reçu copie ce vendredi 12 octobre 2018.

Ces solutions, pour la Cie, se traduisent notamment par l’octroi de « 1000 stages par an » aux jeunes ivoiriens et par la formation à la licence professionnelle avec diplôme Cnam, à partir du Cme en Côte d’Ivoire. Cette formation à l’issue de laquelle « 100% des étudiants sont sûrs d’être recrutés ».

Ainsi, pendant deux jours, l’occasion a été pour les participants de découvrir et s’imprégner du fonctionnement dudit centre, sis à Bingerville. Il faut rappeler que le Work’In Planet s’est déroulé les 4 et 5 octobre 2018, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à Cocody.

Edouard Koudou

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

L’agence emploi jeunes signe avec l’ANADER une convention de partenariat

Publié

on

L’administrateur de l’agence emploi-jeunes, Jean Louis Kouamé Kouadio a signé vendredi à Abidjan, une convention de partenariat avec le directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement rural  (ANADER), Dr Sidiki Cissé, en faveur des jeunes de Côte d’Ivoire dont l’intérêt pour l’agriculture est de plus en plus croissant.

Les deux structures entendent à travers ce partenariat collaborer dans divers domaines, notamment la formation et l’insertion professionnelle des jeunes, l’encadrement des stages, le partage de données et d’expériences, entrepreneuriat des jeunes en milieu agricole, la mobilisation de ressources additionnelles et ingénierie et développement afin d’améliorer l’employabilité des jeunes.

Pour cette coopération l’agence emploi jeunes,  proposera des actions et projets susceptibles de favoriser l’emploi des jeunes, d’identifier les besoins de stages pour les jeunes en vue de leur insertion.

Quant à l’ANADER, elle apportera son expertise dans le développement et la mise œuvre des projets d’insertion à fort potentiel d’emplois, son appui technique pour l’autonomisation des plus pauvres et entrepreneuriat féminin, et créera les conditions de mise en œuvre des stages au sein de ses services.

Pour opérationnaliser cet accord, les deux structures vont désigner dans un délai bref deux points focaux par structure, et élaborer un plan d’action  afin de définir les actions prioritaires, en vue de l’aboutissement effectif à des contrats spécifiques.

Cet accord intervient suite à la participation de l’ANADER à la 3ème édition de la Semaine nationale de l’emploi sous le thème « l’agriculture, secteur d’avenir pour l’emploi et entrepreneuriat des jeunes », organisé par le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique, en partenariat avec la Banque mondiale.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Les vainqueurs de la grande finale de « Environnement Start up« connus

Publié

on

D’ici 2050, la population africaine pourrait atteindre les 4,5 milliards d’habitants avec 75% de jeunes auront moins de 25 ans. Aussi face à la pénible équation que constituent le chômage grandissant et l’emploi des jeunes africains en occurrence en Côte d’Ivoire, seul l’entrepreneuriat s’érige comme la solution pour pallier les difficultés de ladite jeunesse.

A ce titre, INCUB’IVOIR a initié un événement fard dénommé « Environnement Startups » dont nous célébrerons la finale de la 2e édition qui se tient depuis mardi 09 octobre 2018, dans l’enceinte de la chambre du commerce et d’industrie du Plateau / Abidjan.

Cette unième édition vise à détecter des talents parmi la jeunesse ivoirienne afin de promouvoir l’excellence et la compétitivité dans le pays, en partenariat avec l’OIF et placée sous le parrainage du ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, Claude Isaac Dé.

A l’ouverture, le représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Agossou Honfo, a pour sa part félicité les initiateurs et encouragé les jeunes pour leur audace et perspicacité. « Vous avez su faire preuve d’audace et d’inventivité, pour tracer de nouveaux sentiers et proposer des solutions aux besoins de la société », a-t-il encouragé.

Il a par la suite dévoilé des mesures prises par son organisation et les décideurs africains pour les jeunes entrepreneurs. « L’entrepreneuriat a été intégré dans les réflexions qui ont abouti à l’élaboration de la programmation 2019 /2022 de l’Organisation qui sera adoptée dans quelques jours par l’ensemble des chefs d’Etats », s’est-il réjoui.

L’honorable Patrice Anato président de la cérémonie, s’inscrivant dans la même logique s’exprime en ces termes, « Par votre présence ici, vous contribuez au développement de la Côte D’Ivoire. […] La startup est le moteur du développement de notre pays, c’est grâce aux startups qu’un Etat se développe et évolue », a- t-il déclaré. Tout en indiquant que « Les débuts des startups sont humbles, mais la fin en est radieuse. […] La grande histoire de l’entrepreneuriat est aussi africaine», a-t-il renchéri.

Pour finir, Linda Vallé, représentant le ministre de l’Economie numérique et de la poste, a salué cette initiative de Incub’Ivoir de même que tous les jeunes entrepreneurs, tout en exprimant la ferme volonté du ministre d’accompagner et soutenir cette institution qui vise à solutionner les difficultés d’emplois que connaît la jeunesse dans son ensemble.

A l’issue de la 2ème édition de la grande finale « Environnement Startups », 5 projets ont été sélectionnés pour bénéficier d’un accompagnement gratuit d’Incub’ivoir sur une période de 24 mois. Notamment, le 1er prix « Eléphant » a été remporté par Startup APIECO, 2ème Prix « Triangle d’Or »Startup Tootrée, 3e Prix « Entrepreneure Féminin » le Grenier, 4ème Prix « Meilleure Initiative jeune », Maroc Etudes For Africa et le 5ème Prix « Impact Sud » par l’Eplucheuse.

C’est autour d’une table ronde entre les différents responsables des structures partenaires de la structure initiatrice de cette action de haute portée en présence des jeunes entrepreneurs qu’a pris fin la 2e édition de ‘‘Environnement Startup’’.

Source:  Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 683 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE