Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

N’Douci, le proviseur du Lycée BAD dénonce le nombre pléthorique d’élèves dans les classes et plaide pour la construction de nouveaux bâtiments

Publié

on

Après 25 ans d’existence, le Lycée moderne BAD de N’Douci, n’a pas un environnement propice à un apprentissage agréable et sécurisé.

Le Proviseur de cet établissement public, Silué Téguy l’a fait savoir au ministre de l’Education nationale à travers son représentant à l’occasion du 25ème anniversaire de l’école.

«25 ans du Lycée Moderne Bad N’douci, oui, c’est la fête d’anniversaire. C’est aussi 25 ans d’usure et de dépassement des infrastructures, 25 ans de difficultés rencontrées, » a ajouté le Procureur.
Il a indiqué que l’établissement souffre de nombreuses pathologies, car toutes les infrastructures, les équipements et autres matériels de travail sont dépassés par le temps et en deçà des besoins compte tenu de la démographie galopante de la ville de N’Douci et de la modernisation des matériels et autres outils de travail.
A ces pathologies, il faut ajouter le nombre pléthorique  d’élèves dans les salles de classes.
C’est pourquoi, le Proviseur plaide, pour la construction de deux bâtiments de huit salles de classes pour désengorger et réduire les effectifs pléthoriques dans des classes qui contiennent parfois plus de cent dix élèves.
Il souhaite, le relèvement de la clôture de l’école pour mieux contrôler les entrées et sorties des élèves, l’acquisition d’un nouveau transformateur d’électricité réservé uniquement au Lycée Bad et l’éclairage de l’espace cour de tout l’établissement.
Silué Téguy a émis le vœu que soit rafraîchi tous les bâtiments du Lycée, équipé les services en matériel informatique, didactique et pédagogique.
Il a enfin lancé un appel pressant à toutes les bonnes volontés afin qu’elles viennent en aide aux populations de N’Douci  pour relever le défi de la restauration du seul établissement public de la ville.
Président de la cérémonie, Dominique Malézieux, Directeur Général de la Société de cultures bananières a promis au Lycée un transformateur d’électricité et éclairer tout l’établissement.
Il a exhorté les élèves  à travailler et redoubler d’effort en vue de leur réussite dans la vie professionnelle.
Quant au Président du Conseil régional, il s’est engagé à offrir une clôture à l’école.
Le Conseiller technique, Adom Kouassi, représentant la ministre de l’Education nationale, patronne de la fête, et le Directeur de la culture et de la francophonie, représentant le ministre de la Culture, ont salué l’ensemble des enseignants et personnel encadreur pour l’action et l’engagement immenses en faveur des bons résultats scolaires à leur actif.
La cérémonie a été marquée par la récompense des meilleurs élèves  de chaque classe dont les majors au titre de l’année académique 2017-2018.
Des enseignants et certains membres du personnel encadreur ont été distingués.
Il faut par ailleurs noter que l’effectif actuel du Lycée est de 4935 élèves  et 115 enseignants et éducateurs confondus, dont 20 femmes et 95 hommes.

SOURCE : KOACI.COM

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

La Drenetfp de Bouna invite les parents d’élèves à inscrire en ligne leurs enfants

Publié

on

La direction régionale de l’Education nationale, d’ l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Drenetfp) invite les parents d’élèves de l’ensemble de la région du Bounkani à inscrire leurs enfants avant le 10 septembre, date de la fin de l’opération.

»Nous souhaitons que les parents fassent diligence pour inscrire en ligne leurs enfants. Aucun enfant ne peut faire une inscription physique s’il ne présente pas sa fiche d’inscription en ligne », a précisé le secrétaire général de la Drenetfp, M’bra Kouadio Jean-Pierre.

Démarrée le 8 juillet, l’inscription en ligne est une étape obligatoire avant toute inscription dans un établissement secondaire public ou privé. Elle peut se faire dans les agences de téléphonie mobile ou même à la maison via un portable. L’inscription en ligne coûte 6000 francs CFA  pour les élèves fréquentant les établissements secondaires publics et 3000 francs CFA pour ceux des établissements privés.

La rentrée scolaire 2018-2019 est prévue le 10 septembre, signale-t-on.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

La LONACI offre une salle multimédia au Collège moderne de Kpouèbo

Publié

on

La Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) vient de doter le Collège moderne de Kpouèbo (Toumodi) d’une salle multimédia équipée de 12 postes d’ordinateurs et deux ordinateurs portables.

La sous-préfecture de Kpouèbo n’étant pas connecté au réseau téléphonique national, la connexion à Internet est fournie par satellite, selon une note d’information de la LONACI transmise à l’AIP dimanche.  Les élèves bénéficient aussi d’une bibliothèque et pourront suivre des présentations audiovisuelles grâce au vidéoprojecteur dont est équipée la salle.

A la remise du don, samedi, M. Ouattara Mamadou, conseiller, représentant le directeur général de la LONACI, a souligné que c’est dans la réalisation de sa mission sociale que la société d’Etat met chaque année à la disposition des populations des centres de santé, des maternités, des écoles.

« Aujourd’hui, nous sommes à Kpouèbo pour une salle multimédia. L’importance de ce type d’infrastructure n’est pas plus à démontrer. En effet, l’accès aux ressources infinies d’internet est devenu indispensable pour ceux qui veulent accéder à la connaissance universelle », a souligné l’émissaire de Dramane Coulibaly.

Avec une capacité d’accueil de 25 élèves en permanence, la salle multimédia vient connecter la communauté éducative de Kpouèbo au reste du monde.

Et c’est pourquoi la joie du porte-parole des populations et des cadres de Kpouèbo était immense lors de la cérémonie inaugurale.

« Nous voulons saluer au nom de la communauté et des cadres de Kpouèbo, la LONACI qui est une entreprise citoyenne, sociale. Mais de plus en plus nous voyons que la LONACI est une entreprise de développement. Parce qu’elle intervient dans le social, l’éducation. Et en le faisant, la LONACI intervient non seulement dans le développement personnel, mais également dans le développement global », a salué N’Dri Aristide Bekanti.

La communauté éducative de Kpouèbo, premier bénéficiaire de l’œuvre, n’était pas en reste des remerciements. En son nom, le Principal du Collège moderne, Mme Ahouassa Constance, a remercié la société donatrice.

« Nul n’ignore aujourd’hui la nécessité de travailler sur un ordinateur et de naviguer pour sa propre gouverne. C’est essentiel pour nos enfants. Merci infiniment à la LONACI », a-t-elle témoigné.

Représentant le préfet de Toumodi, le secrétaire général de préfecture, Kouamé Bouaki, après avoir remercié la LONACI, a invité la communauté éducative à sensibiliser les élèves pour non seulement veiller à la sécurité de la salle multimédia, mais également à en assurer une utilisation efficiente.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Réhabilitation de l’école primaire de Timbo (Prikro)

Publié

on

Un cadre du département de Prikro, Awassa Abdoul, a offert, vendredi, des feuilles de tôles d’une valeur de 300.000 francs CFA aux populations du village de Timbo (40 Km de Prikro), afin de les aider à recouvrir un bâtiment de trois classes de leur école primaire décoiffé par une tornade il y a quelques mois.

Le cadre bienfaiteur a expliqué son geste par le  »besoin » qui est imminent vu que la rentrée scolaire 2018-2019 approche à grands pas et risque de voir au moins une centaine d’élèves sans classes. Il a de ce fait  exhorté les populations à  »accélérer » les travaux de réhabilitation au risque de se laisser surprendre par cette rentrée.

»Si les travaux ne finissent pas avant la rentrée prochaine, ce sera des perturbations que nous constaterons dans le fonctionnement, et cela, au détriment de nos enfants », a-t-il averti.

Des écoles du département de Prikro avaient été décoiffées vers la fin de l’année scolaire par une tornade dont celle du village de Timbo.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 658 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITE EDUCATIVE