Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

L’insertion socioprofessionnelle au cœur des journées carrières à Man.

Publié

on

Les journées carrières se tiennent du lundi au mardi au Collège catholique saints martyrs de l’Ouganda (CSMO) de Man autour du thème « Quel encadrement de l’apprenant pour une insertion, socio- professionnelle réussie ? ».

Ces rencontres qui réunissent toutes les parties prenantes du secteur de l’Éducation ont pour but de mobiliser les acteurs locaux de l’école, les structures de formation, les entreprises et les partenaires autour de la question de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes.

Elles visent également à informer les étudiants, les élèves, les déscolarisés, les demandeurs d’emploi et les parents sur les filières universitaires, professionnelles, les techniques de recrutement et sur les possibilités d’emploi.

Les travaux ont débuté par une causerie débat qui a eu pour thème « Troubles à l’école : Quelle contribution des acteurs pour un environnement scolaire apaisé ? ». Apprenants, parents d’élèves, enseignants et autres ont apporté leur contribution pour  trouver un remède au fléau de la violence  et des grèves au sein de l’école ivoirienne.

«C’est nous tous qui allons faire en sorte que la Côte d’Ivoire soit demain un pays développé. Ce n’est pas seulement le Gouvernement, les travailleurs, les fonctionnaires qui le font, c’est depuis vous les enfants jusqu’aux vieillards, chacun a son rôle. Et il n’y pas de vie sans difficulté, que vous soyez  élèves, parents, chefs d’établissement, professeurs, on ne peut construire le pays par la violence. Allons à l’apaisement pour le bon fonctionnement de notre école », a affirmé  au terme de ce débat, le directeur régional de l’Éducation du Tonkpi, Kouakou Kra.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Promotion des jeunes: Lanfiara management sport et la Fondation Magic System lancent le prix sport et études

Publié

on

Deux structures majeures de la promotion des jeunes ivoiriens ont décidé d’unir leur force. Il s’agit de l’agence sportive, Lanfiara management sport (Lms) et l’entité sociale, Fondation Magic System.

Ensemble, les deux organismes ont procédé ce jeudi 20 septembre, au lancement de la première édition du Prix sport et études. La cérémonie a eu lieu au Novotel Plateau en présence d’anciens sportifs, de membres des ministères des Sports, de l’Éducation nationale, de personnes de la société civile et d’hommes de médias.

Il s’agira d’organiser du 3 au 9 novembre 2018, une journée de compétition de football à l’Injs Marcory, une conférence avec pour thème  »Les filets du binôme Football/École contre ceux de l’immigration clandestine ». Une thématique qui sera animée par des professionnels de l’immigration et de représentants d’institutions tels que les ministères des Sports, de l’Éducation nationale, de l’Unicef, de l’Unesco… Une manifestation qui aura trois principaux axes: l’Éducation, le social et le sportif.

«Le Prix sport et études vise à récompenser les catégories U14 des centres de formation de football reconnues pour leurs talents sportifs et qui excellent aussi sur les bancs d’école», affirme Abdoulaye Diabaté, directeur général de Lms. Qui soutient par ailleurs que « ce projet va intégrer les valeurs de l’excellence et du travail dans les centres de formation ».

Tour à tour, Émile Godjé (du ministère des Sports) et Koné Lassane (du ministère de l’Éducation nationale) ont encouragé cette initiative. « C’est un challenge. Aucun challenge n’est insurmontable. Sans le bagage intellectuel, il est difficile de continuer dans la vie. La problématique est de savoir comment les enfants peuvent être stimulés par l’école, tout en faisant du sport », ont-ils évoqué.

Pour donner l’onction au projet, des anciens footballeurs et non des moindres, Alain Gouamené, Cyril Domoraud… ont pris part aux échanges. Et ont souhaité voir cette action aboutir à du concret. La Fondation Magic System, premier partenaire de l’événement, à travers son directeur exécutif, a manifesté sa détermination à aider Lms.

«Nous sommes intéressés au projet pour plusieurs raisons. Le premier volet, c’est la lutte contre l’immigration clandestine. Plus de 60% de ceux qui partent à la recherche d’une vie meilleure, sont des jeunes qui aspirent réussir dans le sport. Le deuxième volet, c’est l’éducation. Vous savez que nous en faisons initialement notre cheval de bataille… Toute chose qui doit aider notre société civile à pouvoir résorber les problèmes de chômage, de délinquance juvénile par la pratique du sport par des professionnels, eux-mêmes bien formés », a reconnu Jean Louis Boua, tout en rassurant qu’A’salfo et tous les Magiciens feront tout pour pérenniser le Prix sport et études.

ADAM KHALIL

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Un déficit de 48 professeurs dans des établissements secondaires d’Odienné

Publié

on

Les proviseurs des Lycées modernes 1 et 2 d’Odienné, ont annoncé, jeudi, à l’AIP, un déficit global de 48 enseignants dans plusieurs disciplines dont des matières de bases à savoir le français, l’anglais, les sciences, histoire géographie.

Au lycée moderne 1, les besoins en personnel enseignant, selon le chef d’établissement, est de 31 professeurs quand le lycée moderne 2 évalue ses besoins à 17 enseignants dont trois en anglais, quatre en français, trois en sciences physiques, etc.

Le déficit pourrait accroitre car, selon les chefs d’établissements, des affectations sont toujours en cours et d’autres enseignants pourraient toujours partir d’Odienné pour d’autres horizons.

Plusieurs parents d’élèves dénoncent le manque important d’enseignants et invitent le gouvernement à la régionalisation des postes des enseignants pour une meilleure qualité de l’enseignement en Côte d’Ivoire.

Les parents d’élèves ont souhaité que le préfet et le directeur régional de l’éducation nationale saisissent le ministre de l’Education nationale en vue d’une solution dans l’intérêt des élèves d’Odienné.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Le ministre Kandia Camara insiste sur la gratuité de l’école primaire publique et des kits scolaires

Publié

on

Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et la Formation professionnelle, Kandia Camara, a profité de la cérémonie de lancement de la distribution des kits scolaires aux élèves du primaire public qui a eu lieu au groupe scolaire plateau de Tiassalé, pour rappeler que les inscriptions au primaire ainsi que les kits scolaires sont gratuits.

En effet, la ministre a rappelé aux parents d’élèves qu’ils ne doivent rien débourser pour inscrire leurs enfants au primaire ou pour pour recevoir les kits scolaires offerts par l’Etat. Mieux , elle a demandé aux parents de dénoncer tous les cas de manquement à cette recommandation afin que des sanctions soient prises contre les contrevenants.

Pour cette rentrée scolaire, la ministre a annoncé que plus de 4 millions de kits scolaires seront distribués aux élèves du primaire public de Côte d’Ivoire par l’Etat.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 677 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE