Connecte-toi avec nous

FORMATIONS

Les Secrétaires formées à la digitalisation et fidélisation des talents.

Publié

on

Deux experts, le marocain Badredine Bouchouirab et l’ivoirien Fulbert Béhi Togba, ont animé, mercredi, à la Caistab au Plateau, deux exposés respectifs sur « la digitalisation du métier de secrétaire » et la « gestion et fidélisation des talents ».

Ces différentes communications, qui interviennent au troisième jour du Salon international des secrétaires (SIS), sont destinées au renforcement des capacités des participantes.

L’exposé sur la digitalisation, a expliqué le marocain doctorant en management et en information technologique, donne l’occasion à l’assistante de maîtriser l’outil informatique, gage de son efficacité « au sein de l’entreprise et dans la gestion de son agenda ».

De son côté, le deuxième conférencier, le directeur des ressources humaines de la CIE, a mis l’accent sur l’intérêt, pour la secrétaire, d’être toujours portée vers la quête permanente de l’excellence.

La présidente du SIS, Catherine Assalé, se félicitant du bon déroulement des activités, a salué le savoir faire des formateurs jugés largement à la hauteur. Elle a exhorté les secrétaires et patrons à s’approprier le SIS, avant d’annoncer l’ouverture à Abidjan, en octobre 2019, d’une université des secrétaires.

Mme Koné épouse Ouattara du ministère de la Communication, et Mme Bakayoko Aminata de la direction générale du budget et des finances, à l’image de l’ensemble des participantes, se sont réjouies des différents enseignements. Ils leur permettent de combler les lacunes, ont-elles manifesté, appelant de tous leurs vœux l’ouverture prochaine de l’université des secrétaires.

La journée de jeudi sera consacrée aux activités sportives à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), tandis que le vendredi est décrété quartier libre, pour permettre aux étrangers de visiter la Côte d’Ivoire.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Les enseignants du primaire à Kani formés sur le préapprentissage

Publié

on

Les enseignants du primaire plus précisément ceux du cours préparatoire 1ère année (CP1) du département de Kani ont reçu une formation de deux jours sur le préapprentissage.

Cette formation qui s’est déroulée de mercredi à jeudi au sein de l’EPP Kani 2 et 3 a été assurée par cinq inspecteurs dont deux spécialement venus de la DREN d’Odienné.

Aux dires des instituteurs participants, la formation a permis de cerner les contours du préapprentissage.

Pour le directeur régional de l’éducation à Séguéla, M’bassindjé Roger, cette formation vise l’amélioration du taux de réussite en lecture et en écriture des élèves.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Les enseignants d’Adzopé formés à la mise en œuvre de l’APC en classe de terminale

Publié

on

Les enseignants des établissements secondaires d’Adzopé ont été formés à  la mise en œuvre de l’Approche par compétence (APC) en classe de terminale, dans le cadre d’un atelier tenu mercredi et jeudi.

« Avec l’arrivée de l’APC en terminale, la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, nous a demandé de renforcer les capacités des enseignants afin de les outiller à la pratique de cette pédagogie dans cette classe et ainsi leur permettre de mieux préparer les futurs candidats au baccalauréat », a indiqué l’inspecteur pédagogique, Miézou Tanoh.

Les participants se sont félicités de la tenue de cette session en début d’année en ce qu’elle va leur permettre d’aborder les cours avec sérénité.

Nouvelle méthodologie adoptée dans le système éducatif ivoirien en remplacement de la Pédagogie par objectif (PPO) et déployée progressivement, l’APC met l’accent sur tous ce qui est fondamental afin de garantir une meilleure transmission des savoirs. L’approche permet à l’élève d’acquérir des compétences durables susceptibles de l’aider dans son parcours éducatif et dans la vie quotidienne.

Les actions et les réflexes de l’apprenant deviennent la principale source de son apprentissage. Elle vise à mettre l’apprenant dans le centre du processus éducatif pour lutter contre son échec.

La formation qui s’est déroulée au lycée moderne d’Adzopé a, par ailleurs, permis aux enseignants d’espagnol de se familiariser à l’utilisation du nouveau manuel de 4ème  « Ya estamos ! » qui est le premier manuel adapté à l’APC pour  ce qui concerne cette discipline.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Les encadreurs des clubs des élèves amis de la Chine de la Côte d’Ivoire en formation le 10 octobre

Publié

on

Un atelier de renforcement de capacités des encadreurs des clubs des élèves des amis de la Chine sera organisé, le 10 octobre, à Abidjan, au lycée Sainte Marie de Cocody, a annoncé lundi le président du réseau des enseignants ivoiriens amis de la Chine (REIAC), Christ Henri Aymet Yoro Loua.

« Cet atelier vise à concevoir un support et un guide qui serviront de repère de suivi pour les encadreurs des clubs, les enseignants de l’Institut Confucius et la Coordination nationale des clubs des élèves Amis de la Chine dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du REIAC qui consistent à participer à la vulgarisation de la langue et la culture chinoises dans les établissements scolaires de Côte d’Ivoire », a expliqué le président du REIAC, Christ Henri Aymet Yoro Loua.

Placé autour du thème « formalisation et uniformisation des contenus des enseignements », les participants de cet atelier devront réfléchir pendant une journée sur cette  thématique sous forme de plénières continues et successives.

« Les participants seront les différents encadreurs des clubs issus des neuf clubs issus des établissements. A savoir  le lycée Sainte Marie de Cocody, le lycée des Jeunes Filles de Yopougon, le lycée Alassane Ouattara d’Anyama, le lycée Municipal de Port-Bouet, le lycée Mixte 2 de Yamoussoukro, le lycée Classique de Cocody , le lycée Moderne de Cocody, le  collège K.L Djedri de Yamoussoukro et l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique de Bingerville », a précisé M. Yoro Loua.

Avec la création des clubs des élèves amis de la Chine dans les établissements scolaires ivoiriens et surtout la demande croissante des établissements à créer leurs clubs, il demeure important et nécessaire de créer un cadre d’élaboration d’un cahier des charges, a-t-on appris.

(AIP)

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 683 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE