Connecte-toi avec nous

FORMATIONS

Les Secrétaires formées à la digitalisation et fidélisation des talents.

Publié

on

Deux experts, le marocain Badredine Bouchouirab et l’ivoirien Fulbert Béhi Togba, ont animé, mercredi, à la Caistab au Plateau, deux exposés respectifs sur « la digitalisation du métier de secrétaire » et la « gestion et fidélisation des talents ».

Ces différentes communications, qui interviennent au troisième jour du Salon international des secrétaires (SIS), sont destinées au renforcement des capacités des participantes.

L’exposé sur la digitalisation, a expliqué le marocain doctorant en management et en information technologique, donne l’occasion à l’assistante de maîtriser l’outil informatique, gage de son efficacité « au sein de l’entreprise et dans la gestion de son agenda ».

De son côté, le deuxième conférencier, le directeur des ressources humaines de la CIE, a mis l’accent sur l’intérêt, pour la secrétaire, d’être toujours portée vers la quête permanente de l’excellence.

La présidente du SIS, Catherine Assalé, se félicitant du bon déroulement des activités, a salué le savoir faire des formateurs jugés largement à la hauteur. Elle a exhorté les secrétaires et patrons à s’approprier le SIS, avant d’annoncer l’ouverture à Abidjan, en octobre 2019, d’une université des secrétaires.

Mme Koné épouse Ouattara du ministère de la Communication, et Mme Bakayoko Aminata de la direction générale du budget et des finances, à l’image de l’ensemble des participantes, se sont réjouies des différents enseignements. Ils leur permettent de combler les lacunes, ont-elles manifesté, appelant de tous leurs vœux l’ouverture prochaine de l’université des secrétaires.

La journée de jeudi sera consacrée aux activités sportives à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), tandis que le vendredi est décrété quartier libre, pour permettre aux étrangers de visiter la Côte d’Ivoire.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

HOMMAGE A TOUS LES ENSEIGNANTS / À plus de 80 ans cet ancien instituteur continue de donner des cours

Publié

on

À plus de 80 ans cet ancien instituteur continue de donner des cours à ses petits enfants à la maison. Comme quoi on demeurre enseignant toute sa vie. Et comme l’a si bien dit l’ancien Président Français François Mitterrand » être enseignant,ce n’est pas un choix de carrière,c’est un choix de vie ».Hommage à tous les enseignants.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Formation et innovation technologique : l’INP-HB signe un partenariat avec des groupes dont Citrans

Publié

on

L’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Côte d’Ivoire (INP-HB) a signé, vendredi à Abidjan, un accord-cadre de partenariat avec des groupes, notamment la structure de transport lagunaire Citrans et les groupes Agro West Africa et Agro West Industries, dans le cadre de la formation et de l’innovation technologique.

Cet accord-cadre de partenariat paraphé par le Président directeur général du Groupe CONAD regroupant (Citrans, Agro West Africa et Agro West Industries) , Zoumana Bakayoko et le Directeur général de de l’INP-HB, N’guessan Koffi a pour but de « développer les activités respectives » des parties.

 II vise pour l’INP-HB à assurer un enseignement technique de qualité et à permettre aux personnels de conduire des mutations et des innovations technologiques nécessaires à la compétitivité des entreprises, selon le résumé de cet accord-cadre.

Pour Citrans, Agro West Africa Abidjan et Agro West Industries, ce partenariat devrait permettre à mener à bien leurs projets et capter depuis cette école d’élite « un personnel qualifié capable de gérer leurs exploitations respectives et proposer des innovations technologiques », souligne le texte.

Les modalités du partenariat s’articulent autour de six axes majeurs, notamment l’accueil des étudiants de l’INP-HB pour des stages ou des visites dans ces entreprises, la formation des ét (…)

Lire la suite sur APA

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

FORMATIONS

« Brassivoire » partage son expérience avec les étudiants d’AGITEL Formation.

Publié

on

L’entreprise de production et de commercialisation de bière, « Brassivoire », accompagnée de son directeur général, M. Alexander Koch, était le mardi 15 mai 2018, dans les locaux d’AGITEL Formation (Riviera Palmeraie), dans le cadre d’une conférence pour le renforcement des capacités à l’endroit des étudiants de ladite école.

Devant plus de 250 étudiants, M. Koch a présenté la société Brassivoire, filiale du Groupe Heineken (leader mondial dans le développement et la promotion de marques premium de bières), en présentant les cinq étapes de la mise en place de cette brasserie, que sont, la construction de son usine au PK 24 dans la nouvelle zone industrielle de Yopougon, la création d’une équipe solide (Brassivoire compte 280 employés), la mise en place de procédures viables, l’élaboration d’une stratégie commerciale gagnante (Brassivoire détient un solide réseau national de distribution, avec 80 distributeurs avec qui elle travaille) et enfin être une société responsable en faisant la différence. « Vous devez vous inspirer de ces cinq étapes, si vous souhaitez un jour monter votre propre entreprise », a-t-il conseillé à son auditoire.

« Ça été un grand plaisir pour nous d’échanger et de partager notre histoire avec les étudiants de cette école. Cela fait 3 ans que Brassivoire est en Côte d’Ivoire et 18 mois que nous avons lancé notre bière « Ivoire ». L’accueil a été chaleureux et c’est un grand plaisir de discuter et d’interagir avec ces étudiants qui sont l’avenir de ce pays », a déclaré le Directeur Général de Brassivoire, avant d’indiquer que des discussions sont en cours avec les autres Universités et grandes écoles d’Abidjan pour ce type de rencontre.

Avec un investissement de 100 milliards de franc CFA, Brassivoire est détenue à 51% par HEINEKEN et à 49% par CFAO. Elle compte six gammes de bières commercialisées en Côte d’Ivoire et a une capacité de production de 1,6 millions  d’hectolitres de bière par an.

SOURCE : Educarriere

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 582 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE