Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Les grossesses en milieu scolaire en baisse de 24% dans l’enseignement professionnel (Officiel)

Publié

on

Les grossesses en milieu scolaire enregistrées dans l’enseignement technique et professionnel ivoirien en 2017 ont baissé de 24%, a révélé jeudi, Mariam Traoré, chef de cabinet du secrétaire d’État ivoirien chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Mme Traoré a donné cette information à Jacqueville à une cinquantaine de kilomètres à l’Ouest d’Abidjan où elle a présidé la Cérémonie de lancement des activités du «club genre» du lycée professionnel de cette localité, la toute première organisation du genre installée dans un établissement scolaire ivoirien et qui vise à promouvoir l’égalité, l’équité et la justice entre les élèves de sexe masculin et féminin.

Poursuivant, le chef de cabinet du secrétaire d’État, Mamadou Touré, a fait également savoir que pour l’année scolaire 2016-2017, sur les 107 060 apprenants contre 105 353 l’année précédente, l’on a enregistré 53 070 filles, soit une hausse de l’effectif des filles de 2,7%.

« Le poids des filles dans les filières industrielles représente 18,1%. Ce taux nettement amélioré par rapport aux années précédentes, reste encore faible. Il importe de multiplier les actions de sensibilisation pour que ce taux atteigne 25% en 2020», a-t-elle ajouté.

« Le lancement de ce club genre vise à faire la promotion du genre avec la notion d’égalité, de justice et d’équité. C’est une promotion de la gent féminine qui est un levier important pour le développement de notre pays », a poursuivi Mme Traoré.

Estimant qu’il n’y a pas de domaine d’activité exclusivement réservé à une catégorie de personne, elle a invité la direction du lycée professionnel de Jacqueville « à accorder la plus grande attention aux activités de ce club genre » dont le bureau exécutif présidé par Mlle Françoise Ohouo a été investi.

Animant à son tour un exposé sur la réalité du genre dans les établissements scolaires, la conseillère technique chargée du genre au secrétariat d’État chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Florence Tanoh, a soutenu que ce club sera «un espace de saine émulation» entre les apprenants.

« Le club genre va aider les enfants à être des adultes émancipés. Il va être le lieu du développement personnel», a expliqué Mme Tanoh.

« Nous nous engageons à améliorer la représentativité des filles. C’est un projet inédit et innovant dans notre système. Nous savons que nous réussirons », a espéré Mlle Ohouo, la présidente du « club genre» de cet établissement.

Cette cérémonie d’installation de ce « club genre » a également été ponctuée par la remise de diplômes à la septième promotion de formation qualifiante du lycée professionnel de Jacqueville.

Sur une centaine d’auditeurs, les cinq premiers de chaque filière ont reçu des kits pour s’installer à leur compte. S’inscrivant dans le cadre du projet « programme d’appui à la formation professionnelle et à l’insertion des jeunes en Côte d’Ivoire (PROFORME) financé par l’Union européenne, la création des « clubs genre» dans les établissements entend impulser la promotion de la jeune fille, notamment, dans la formation professionnelle.

Après le lycée professionnel de Jacqueville, trois autres lycées professionnels des villes ivoiriennes de Ferkéssédougou, de Korhogo et Bouaké seront dotés d’un « club genre» dans le cadre de la phase pilote de ce projet. Le lycée professionnel de Jacqueville compte 2106 élèves dont 1943 garçons et 163 filles.

LB/ls/APA

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ Crises en milieu scolaire à Agboville: les parents d’élèves au ban des accusés

Publié

on

Les parents d’élèves ont été clairement mis au banc des accusés jeudi par rapport aux crises et autres troubles récurrents qui secouent le milieu scolaire à Agboville dont le dernier cas remonte à moins de deux semaines et a fait plusieurs blessés. Le préfet de région André Ekponon qui voudrait mettre un terme à ces conflits répétitifs entre élèves, lesquels entraînent des violences au niveau de la commune, a invité les forces vives de la localité, notamment les élus, la société civile, les guides religieux et chefs traditionnels à identifier les causes profondes du mal et à lui trouver des solutions idoines. A l’issue de cette première rencontre entre les acteurs et partenaires du monde éducatif en vue d’éteindre définitivement…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Filador 2019 à Paris : Sally Koné, Mabri et des panélistes contre l’injustice aux femmes

Publié

on

Interrogée sur les objectifs de l’événement, Mme Saly Nadège Koné, a indiqué qu’il s’agit de mobiliser toutes les énergies nécessaires pour lutter contre les violences faites aux femmes. Plusieurs femmes ont, au cours de la première partie des panels et interventions dans la matinée , témoigné des obstacles et des difficultés qui se dressent contre l’émancipation et l’autonomisation des femmes.

Nadia Tomasini, avocate au bareau de Paris, a développé le thème « Les femmes et les institutions juridiques ou bancaires », tandis que le thème «Environnement sociétal de la femme : Espaces juridiques et réalités », a été animé par Rachel Annick Ogoula Akiko, Ambassadrice du Gabon auprès de l’Unesco, et Présidente du Groupe Afrique, Représentante du Gabon au sein de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Seul homme à intervenir à cette occasion, le ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, a souligné les efforts faits par le gouvernement ivoirien pour réduire les douleurs des femmes et de l’enfant. Il a évoqué l’exemple de l’hôpital Mère et Enfant de Bingerville, ainsi que les récentes lois sur la famille adoptées par le gouvernement ivoirien, en vue de régler la question des injustices faites par des familles aux femmes mariées après le décès de l’époux.

SOURCE: (lintelligentdabidjan.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Audience de madame le ministre KANDIA CAMARA

Publié

on

Mercredi 18 avril 2019//Cabinet du Ministre
Le MENETFP, Kandia CAMARA, s’est entretenu, ce mercredi 18 avril 2019, à la Tour D 28ème étage, avec les représentants du cabinet Mckinsey

SOURCE: (SCDA/MENETFP)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 809 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS