Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Le Proviseur du Lycée Henri Konan Bédié 2 de Daoukro célèbre ses meilleurs agents

Publié

on

Ce samedi 09 juin 2018 a eu lieu la Nuit des Oscars du Lycée Moderne Henri Konan Bédié 2 de Daoukro dans le somptueux cadre du Lycée Professionnel de Daoukro. Monsieur le Proviseur, Kalidou Hidé, a tenu à célébrer son personnel autour d’un copieux repas en présence de parents, épouses, époux, amis et autorités du monde éducatif. Ainsi, cette célébration de l’Excellence a gagné l’adhésion pleine et entière de M. Traoré Adam Kolia, PCA de la Lonaci, qui a bien voulu parrainer cette soirée de récompenses des meilleurs agents du Lycée Moderne Henri Konan Bédié 2 de Daoukro restera gravée dans la mémoire collective.

En effet, ce sont au total:
* 120 diplômes d’excellence, de reconnaissance et d’encouragement,
* 20 trophées,
* 08 médailles,
* 03 tablettes
* 01 ordinateur de bureau
* 02 présents de valeur aux 02 retraites
* 01 présent de valeur à l’invité spécial de M. Le Proviseur.

Les critères scientifiques établis de façon collégiale ont permis de choisir les différents récipiendaires parmi lesquels les 3 meilleurs agents qui ont raflés les 3 tablettes décernées par ordre de mérite à Mlle Amoakon France-Lorraine, M. Bogui Ahékpa Maurice et M. Kra Kouassi Anatole respectivement professeur d’allemand, Inspecteur d’orientation et Educateur.

L’un des temps forts de cette cérémonie fut l’hommage rendu à deux enseignants qui vont faire valoir leur droit à la retraite (M. Niankoun, professeur d’histoire et géographie et M. Tchimou, professeur d’anglais).

La Nuit des Oscars a pris fin avec le mot de remerciements des récipiendaires à l’endroit de M. le Proviseur et du Parrain.

Vivement qu’elle soit reconduite l’année prochaine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Source: SerCom

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Les causes de la violence dans les écoles de Sakassou identifiées

Publié

on

La Plateforme de la société civile pour la démocratie et la paix (PSCDP) a organisé mercredi, à Sakassou, un panel pour identifier les causes de la violence en milieu scolaire. Au nombre des causes identifiées par les participants au panel figurent, entre autres la démission ou l’impuissance des parents face à la violence de tout ordre des enfants, l’apologie ou la culture de la violence sur les réseaux sociaux et certains médias, les perturbations de l’école par certains jeunes déscolarisés, la création de groupes dans les établissements aux fins de perturber les cours. Au terme de cette rencontre, les panélistes ont demandé et obtenu du responsable de PSCDP, Doumbia Soumaila, l’organisation régulière, à Sakassou, des rencontres de…

LIRE LA SUITE…

SOURCE : (aip.ci)

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

A Lakota, les élèves manifestent pour réclamer leurs copies aux enseignants

Publié

on

epuis le début de la grève de la Coalition des syndicats du secteur éducatif/formation de Côte d’Ivoire (Cosefci), l’une des résolutions prises lors des différentes assemblées générales tenues, c’est la rétention des différentes copies de  composition des élèves.

Depuis plusieurs mois, les élèves n’ont donc pas droit à leurs  feuilles de compositions.

Ce mercredi 22 Mai 2019, tôt le matin au Lycée Boga Doudou de Lakota, les élèves rassemblés dans la cours de l’école ont manifesté pour réclamer leurs copies de composition, comme constaté sur place par KOACI.

Ces élèves ont dès 8 h TU répondu à l’appel de la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) de Lakota.

Répondant à l’appel du mot d’ordre de grève de la Cosefci , plusieurs enseignants n’ont toujours pas déposé les feuilles de copie et les moyennes .

Ces élèves inquiets de la situation depuis l’effectivité de l’arrêt des notes ne connaissent jusqu’à présent pas leurs moyennes.

SOURCE : (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Le proviseur du lycée moderne de Tabou plaide pour « sauver » son établissement

Publié

on

Le proviseur du lycée moderne Barou Adjéhi de Tabou, Laciné Fofana, dans un plaidoyer au maire de la commune, a souhaité que son établissement soit sauvé du sous équipement, du manque de bibliothèque et de l’obscurité de certaines classes. « Il fait noir dans les salles de classes les après-midis vers 17h et lorsque le temps est nuageux ou quand il pleut parce qu’il n’y a pas courant dans les salles. En plus de cela, certaines salles de notre établissement sont délabrées et n’ont pas de tables-bancs », a relevé, vendredi, M. Fofana. Plusieurs autres problèmes, notamment le sous-équipement du laboratoire et le délabrement du foyer du lycée ont été également évoqués lors d’une rencontre avec le maire de la localité, Julien…

LIRE LA SUITE…

SOURCE: (aip)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 8 096 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO