Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

Insertion socio-économique : Le Secrétariat d’Etat à la formation professionnelle forme 50 jeunes aux métiers du bâtiment

Publié

on

Cinquante jeunes, issus des communautés riveraines de la mine d’or d’Ity, dans le département de Zouan-Hounien auront une nouvelle chance de s’insérer dans le tissu socio-économique ivoirien. Et cela grâce à une formation liée au secteur du Bâtiment. Le lancement de cette formation aux métiers de la Construction a eu lieu jeudi 17 mai à Daloa. C’est le fruit d’une collaboration entre Arion Construction et l’Agefop, une structure sous tutelle du Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle. La formation débute en juin et va durer 3 mois. Elle est destinée à 7 femmes et 43 hommes de cette zone. Grâce à ce projet, ces jeunes auront une formation qualifiante qui va accroître leur chance d’intégrer le monde professionnel. Le secrétaire d’Etat, Mamadou Touré a présidé cette cérémonie. Il a salué cette initiative qui à son sens va s’améliorer davantage la qualité de la formation de cet ordre d’enseignement pour une meilleure insertion socio professionnelle des formés. Bamoudien Traoré, directeur général a exhorté ces jeunes à saisir l’opportunité de qualification qui leur est offerte. « De votre abnégation aux actions d’apprentissage, dépendra la voie de l’insertion. Vous pourriez constituer une main-d’œuvre qualifiée au service de toute autre entreprise en quête de professionnels dans les métiers de la construction ou encore, envisager l’auto-emploi », a-t-il indiqué. S’agissant de la formation, les 50 jeunes seront instruits à la plomberie, carrelage, maçonnerie, électricité, etc.

SOURCE : Ministeres

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Des cours de vacances gratuits pour des élèves à Ferkessédougou

Publié

on

Des élèves du primaire et du secondaire de Ferkessédougou bénéficient de cours de vacances gratuits offerts par le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, en vue de leur permettre de passer des vacances saines et studieuses.

Ces cours se déroulent au Lycée moderne de Ferkessédougou et dans des écoles primaires publiques de la ville, notamment dans les quartiers Lanviara, Douane, Gare et Bromakoté, a constaté l’AIP, mardi.

Selon le coordinateur du projet, Kigoba Soro, il s’agit pour le président de l’Assemblée nationale de participer à l’occupation saine des vacances par  les élèves de la région ou en vacances dans la ville.

« Nombreuses sont les familles qui souhaitent des cours de vacances pour améliorer le niveau scolaire de leurs enfants mais des soucis d’argent ne le permettent toujours pas. Alors, c’est pour aider également ces personnes indigentes que ces cours sont organisés », a-t-il justifié.

Pour le bon déroulement de ces cours de vacances, ce sont des enseignants dévoués et dynamiques qui ont été mobilisés pour mener à bien cette activité, indiquent les organisateurs.

Les niveaux concernés sont surtout les classes d’examen, à savoir la Troisième et la Terminale, pour le secondaire, et le CM2 pour le cycle primaire.

Démarrés le 1er août, ces cours s’achèvent le 07 septembre. Cette année, ce projet est à sa 6ème édition. Initié par Lambert Coulibaly, un jeune cadre de Ferkessédougou, le projet est poursuivi par Guillaume Soro après la mort de l’initiateur, depuis 2017.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Performance du système éducatif : Les enseignants bivalents de mathématiques et physiques formés par l’ASCAD

Publié

on

La clôture du séminaire de renforcement des capacités des enseignants bivalents de mathématiques et de physiques initié par l’Académie des sciences, des arts, des cultures d’Afrique et des diasporas africaines (Ascad) et qui a démarré le 1er aout, s’est déroulée le mardi 14 aout 2018, au Pavillon Henriette Dagri-Diabaté de l’Ecole normale supérieure (ENS) d’Abidjan.

Une vingtaine d’enseignants de mathématiques et de physiques du secondaire ont bénéficié, deux semaines durant, d’un séminaire de renforcement de capacités.

La didactique et théorie des ensembles et des structures, la probabilité et les théories des ensembles et des structures, la logique, la théorie des sciences physiques, l’Electricité, la Mécanique, la Connaissance du groupe-classe, la communication pédagogique, la Docimologie ou science de l’évaluation…, telles sont les matières dans lesquelles les académiciens ont renforcé les compétences des enseignants des lycées et collèges venus des quatre coins de la Côte d’Ivoire.

M.Mamadou Koné, Directeur de la Formation Initiale à l’ENS représentant du Directeur de cette Ecole a indiqué à cette occasion que ‘’ cette formation a pour objectif d’accroître la performance du système éducatif et la meilleure maitrise des disciplines nouvelles’’. ‘’Nous souhaitons sa pérennisation’’, a-t-il souhaité.

‘’Ce séminaire a été d’une importance capitale pour nous. Il nous a permis de renforcer nos capacités. Nous nous engageons à mettre en pratique ce que nous avons appris’’, a déclaré pour sa part Mme Annick Gozé Epouse Coulibaly, porte-parole des auditeurs.

Le Pr Diopoh Koré Jacques, secrétaire académique à l’Ascad dans le domaine des sciences exactes a relevé pour sa part la nécessité du renforcement des capacités des enseignants bivalents ‘’souvent comptables de quelques insuffisances dans des matières aussi rigoureuses que les mathématiques, les physiques et la chimie’’. ‘’Le savoir, au risque de se scléroser, a besoin de se nourrir sans cesse’’, note-t-il.

M.Hamadé Ouédraogo et le Pr Koua Konin, membres de la Société mathématique de Côte d’Ivoire (SMCI) et coordonnateurs de cette formation, ont exprimé leur satisfaction.

‘’Ne pas apprendre, c’est arrêter le mouvement et arrêter le mouvement, c’est mourir ; Sans les mathématiques, les physiques et la chimie, il n’y a pas de développement. Vous faites un métier qui est noble et enseignez des matières nobles… L’ASCAD veut s’ouvrir à la société ivoirienne par ce type d’activités’’, a conclu le Pr Gadegbekou Samuel, Vice-président de l’ASCAD représentant l’Institution Académique.

DA et HG

Source: Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Le groupe scolaire Nanlo Bamba de Niakara / Réhabilitation et équipément en mobilier de La cantine scolaire

Publié

on

La cantine du groupe scolaire Nanlo Bamba de Niakara (Centre-nord, région du Hambol) a été réhabilitée et équipée en mobilier par Tagbana : mon Identité, ma Fierté (TIF), une organisation de la société civile, les autorités préfectorales ayant réceptionné l’ouvrage, jeudi, a constaté l’AIP sur place.

Il s’agit de l’exécution de travaux de peinture d’un bâtiment, comprenant un réfectoire, un magasin et une cuisine, en plus de l’octroi de sept tables et 14 bancs. Soit une capacité de 140 places assises.

Cette infrastructure de restauration, connexe à la formation des écoliers du groupe scolaire Nanlo Bamba de Niakara, a été réhabilitée et équipée par le TIF, une organisation qui entend impacter le développement sociétal du Hambol (Katiola) par « des actions dans divers domaines, notamment dans le culturel », a souligné Kolo Touré, son président-fondateur, lors du lancement des activités du TIF qui dureront jusqu’au 19 août.

Le préfet intérimaire de Niakara, Yacouba Ouattara, marquant sa satisfaction quant à « cet acte emprunt d’humanisme, de solidarité, grandeur d’esprit et de sagesse », a félicité les membres du TIF, venus d’horizons divers, pour cette initiative.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 662 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITE EDUCATIVE