Connecte-toi avec nous

FORMATIONS

INFAS : Un besoin de 260 enseignants permanents à combler .

Publié

on

Pr Méliane N’Dhatz Sanogo a appelé ses filleuls à mettre l’accent sur la formation continue. Mieux à le réclamer à chaque fois que le besoin se présente.
La directrice générale de l’Institut national de formation des agents de santé (Infas), Pr Méliane N’Dhatz Sanogo a estimé un besoin actuel de 260 enseignants permanents, au sein de ledit établissement d’Abidjan et de ses cinq antennes de l’intérieur du pays (Bouaké, Korhogo, Daloa, Aboisso et Abengourou).

Elle s’exprimait au cours du septième conseil syndical du Syndicat national des infirmiers de Côte d’Ivoire (Synici), tenu le 5 mai au grand amphithéâtre de l’Infas d’Abidjan-Treichville.

Ainsi, a-t-elle a annoncé un recrutement d’enseignants parmi les infirmiers « dévoués et engagés » à exercer cette fonction, en vue de combler ce déficit et relever par conséquent le niveau de l’enseignement. Et pour ce faire, la directrice générale a exprimé son soutien à la création du corps d’enseignants à l’Infas, leur conférant un statut réel avec le titre de professeur.

En tant que marraine de ce septième congrès syndical du bureau exécutif national du Synici, Pr Méliane N’Dhatz Sanogo a appelé ses filleuls à mettre l’accent sur la formation continue. Mieux à le réclamer à chaque fois que le besoin se présente.

Car dira-t-elle : « La médecine est dynamique ; et le renforcement des capacités s’impose donc ! ». Non sans signifier que l’Infas a été reconnu comme centre d’excellence pour la mise en place du Masters.

La directrice générale leur a, en outre invité à valoriser leur profession en s’appropriant « l’excellence, le savoir-faire et le savoir-être ». En un mot « à regarder vers le haut ». C’est-à-dire, « à aller toujours de l’avant, à cultiver le travail bien fait », pour le bonheur des populations soumises aux soins de santé.

Saluant enfin le Synici pour avoir observé la trêve sociale et à toujours privilégier le dialogue pour toutes revendications, Pr Méliane N’Dhatz Sanogo  a soutenu l’idée selon laquelle,  « les infirmiers sont le socle du système sanitaire ».

Et de renchérir, « Vous jouez un rôle incontournable dans les soins de santé. Nous n’en voulons donc pas de grève. Ayez en conscience la survie de la population que vous avez à charge de soigner. Privilégiez toujours le dialogue pour des solutions à vos problèmes… ».

Ce septième congrès syndical du bureau exécutif national du Synici a été marqué la passation des charges entre le secrétaire général sortant, Boko Kouao et son successeur, Doualy Bi Charles.

Ainsi, Boko Kouao après avoir passé seize ans à la tête du Synici a remis officiellement les instruments et insignes dudit syndicat au nouveau secrétaire général élu, Doualy Bi Charles. Il a appelé tous les syndiqués  à soutenir son successeur, en vue de poursuivre la mission à lui assignée, pour le bonheur de leur corporation.

A son tour, le nouveau secrétaire général du Synici a exprimé toute sa reconnaissance à son prédécesseur pour le travail abattu jusque-là. Il a promis continuer sur cette lancée pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des infirmiers. Soulignant à l’endroit de ses camarades infirmiers que « seule la lutte paie », Doualy Bi Charles a promis mener la bataille pour la reconnaissance du diplôme de la Licence des soins infirmiers et de son reclassement à la fonction publique. Il a pour finir tenu à saluer la marraine pour tous ces efforts visant à la valorisation de la corporation des infirmiers.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATIONS

« Brassivoire » partage son expérience avec les étudiants d’AGITEL Formation.

Publié

on

L’entreprise de production et de commercialisation de bière, « Brassivoire », accompagnée de son directeur général, M. Alexander Koch, était le mardi 15 mai 2018, dans les locaux d’AGITEL Formation (Riviera Palmeraie), dans le cadre d’une conférence pour le renforcement des capacités à l’endroit des étudiants de ladite école.

Devant plus de 250 étudiants, M. Koch a présenté la société Brassivoire, filiale du Groupe Heineken (leader mondial dans le développement et la promotion de marques premium de bières), en présentant les cinq étapes de la mise en place de cette brasserie, que sont, la construction de son usine au PK 24 dans la nouvelle zone industrielle de Yopougon, la création d’une équipe solide (Brassivoire compte 280 employés), la mise en place de procédures viables, l’élaboration d’une stratégie commerciale gagnante (Brassivoire détient un solide réseau national de distribution, avec 80 distributeurs avec qui elle travaille) et enfin être une société responsable en faisant la différence. « Vous devez vous inspirer de ces cinq étapes, si vous souhaitez un jour monter votre propre entreprise », a-t-il conseillé à son auditoire.

« Ça été un grand plaisir pour nous d’échanger et de partager notre histoire avec les étudiants de cette école. Cela fait 3 ans que Brassivoire est en Côte d’Ivoire et 18 mois que nous avons lancé notre bière « Ivoire ». L’accueil a été chaleureux et c’est un grand plaisir de discuter et d’interagir avec ces étudiants qui sont l’avenir de ce pays », a déclaré le Directeur Général de Brassivoire, avant d’indiquer que des discussions sont en cours avec les autres Universités et grandes écoles d’Abidjan pour ce type de rencontre.

Avec un investissement de 100 milliards de franc CFA, Brassivoire est détenue à 51% par HEINEKEN et à 49% par CFAO. Elle compte six gammes de bières commercialisées en Côte d’Ivoire et a une capacité de production de 1,6 millions  d’hectolitres de bière par an.

SOURCE : Educarriere

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

FORMATIONS

Un nouveau secrétaire général nommé à l’ENA

Publié

on

Ackah-Miézan Guillaume, anciennement secrétaire général de l’Ecole nationale d’administration (ENA) a été limogé et remplacé à ce poste par Koffi Koffi Mathieu.

Selon des sources, la passation de charge a eu lieu mardi, entre les deux hommes au sein de ladite école.

Ackah-Miézan Guillaume avait été nommé au poste de secrétaire général de l’ENA, en juillet 2016, en remplacement d’Ernest Irié Tououi Bi, rappelle-t-on.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

FORMATIONS

Union Nationale des Etudiants de l’INFAS: le nouveau président investi

Publié

on

Arsène Koffi Kouadio est le nouveau président de l’Union Nationale des Etudiants de l’Institut National de Formation des Agents de Santé (UNEI). Il a été investi par Meliane N’Dhatz Epse Sanogo, Directrice Générale de cette école le vendredi 27 avril au grand amphi de l’INFAS devant ses camarades étudiants. Arsène Koffi, aura pour mission notamment de travailler à l’union et à la cohésion entre les étudiants de l’INFAS, défendre leurs droits et intérêts et les promouvoir. Il aura aussi pour mission de sensibiliser ses pairs à valoriser le métier de la santé et sensibiliser les étudiants et les populations sur les fléaux, les maladies et les vices de la société. Pour mener à bien sa mission, il s’est entouré d’une équipe dynamique composée d’hommes et de femmes. Leur premier défi sera l’organisation de la Journée Nationale de l’Etudiant de l’INFAS, un événement phare de leur programme d’activité. Cette journée qui aura pour thème : ‘’Je suis agent de santé, j’aime ma profession’’ va permettre aux étudiants de construire leur identité professionnelle et de consolider leur projet professionnel. Saluant la présence de sa Directrice Générale, le nouveau président lui a traduit ses félicitations pour son engagement et sa promptitude. « Nous sommes convaincus de par vos actions que vous êtes animée de très bonnes perspectives pour faire de nous des agents de santé d’excellences et opérationnels sur le terrain », a-t-il exprimé. Toutefois, la présentation de quelques doléances était nécessaire. Il s’agit entre autres du paiement régulier des bourses aux étudiants et aussi la mise à disposition d’une salle multimédia avec accès internet. Heureuse d’investir l’interlocuteur des étudiants de l’INFAS, la Directrice Générale l’a invité à donner l’exemple : « un leader, c’est celui qui donne l’exemple », a-t-elle conseillé. Par ailleurs, elle a invité tous les étudiants au goût du travail et à l’excellence ; c’est, selon elle, le seul gage d’une réussite certaine. Quant aux doléances, elle a promis travailler en synergie avec les associations d’étudiants et les partenaires pour y arriver. C’est pourquoi elle les a invités à faire instaurer un climat de paix et de cohésion sur le campus pour faciliter, du moins pour accélérer l’atteinte de toutes leurs objectifs. L’UNEI est née le 29 octobre 2017 et a obtenu sa reconnaissance officielle du ministère de l’intérieur par le récépissé n 0264/PA/SG/D2 du 12 décembre 2017 délivré le 27 février 2018.

SOURCE : L’Héritage

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 532 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU