Connecte-toi avec nous

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Il dupliquait les comptes sur les réseaux sociaux depuis Abobo.

Publié

on

Un individu a été interpellé par la plateforme de la lutte contre la cybercriminalité (PLCC). COULIBALY Pefini dont il s’agit, a été interpellé à Abobo avocatier dépôt 9. Il est suspecté d’avoir dupliqué des comptes sur les réseaux sociaux
En effet et selon la PLCC, les faits se seraient produits au mois de janvier 2018. , les correspondants sur Facebook de Monsieur SN Directeur d’une entreprise de la place ont tous reçu une nouvelle demande d’amitié de lui. Le motif est qu’il a eu un souci avec son ancien compte. Presque tous ont accepté la nouvelle demande de SN. Étant en voyage au Maroc pour une mission d’affaires et ayant des soucis au pays, il sollicite l’aide de ses «amis virtuels» en Côte d’Ivoire pour y remédier, car l’un de ses proches collaborateurs de retour de mission a eu un accident grave. Fautes de temps, débordé par les réunions vu son programme chargé il demande de l’aide financière sur place, qu’il remboursera à son retour du Maroc. Il leur donne donc un numéro mobile sur lequel le transfert d’argent de 50 000 FCFA doit être effectué. Ceci doit servir pour les premiers soins de l’accidenté. De nombreuses personnes ont reçu la demande d’aide et certaines ont très vite réagi favorablement à la requête de celui-ci, en envoyant l’argent au numéro indiqué. Par contre, il en a d’autres qui avant de le faire ont pris le soin d’appeler SN, qui visiblement ne savait pas de quoi il s’agissait. Celles-ci lui expliquent tout depuis la nouvelle demande d’ami jusqu’à la demande financière.

SN constate qu’il est alors victime d’une usurpation d’identité, il a d’abord cru que son compte avait été piraté mais découvre à sa grande surprise qu’un autre compte avait été créé avec ses photos, son identité et toutes ses informations. Il saisit la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC).
L’enquête menée a permis de remonter au suspect qui n’est autre que COULIBALY PEFININ. Il a été interpellé à Abobo  avocatier dépôt 9. Les éléments en sa possession soumis au LCN, ont permis de révéler que le suspect possédait 4 faux profils (KONÉ AICHA, KONÉ AICHATOU LA DIVA, COULIBALY CHRISTELLE et le doublon de la victime) sur Facebook.
Il a reconnu les faits et prétend avoir créé ces comptes pour escroquer des personnes.
En somme, il peut être poursuivi pour utilisation frauduleuse d’élément d’identification de personne physique, escroquerie et tentative d’escroquerie sur internet. Il a été déféré devant le Parquet d’Abidjan.
Pour rappel, Il est stipulé dans l’article 19 de la loi sur la cybercriminalité que: «Est puni de deux à cinq ans de d’emprisonnement et de 5 000 000 à 10 000 000 de francs CFA d’amende, quiconque utilise frauduleusement un ou des éléments d’identification d’une personne physique ou morale par le biais d’un système informatique*». C’est l’usurpation d’identité et cette arnaque est récurrente de nos jours sur les réseaux sociaux.

SOURCE : KOACI.COM

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Protection des données personnelles : Des révélations sur Facebook

Publié

on

Lors de la création d’un profil, Facebook exige que l’utilisateur fournisse un numéro de téléphone « par mesure de sécurité ». Mais, selon l’influenceur Jérémy Burge, cela permettrait au réseau social de lier ce numéro à « un identifiant unique capable de vous identifier sur n’importe quelle autre plateforme », rapporte 20 Minutes dans son édition du 6 mars 2019.

Jérémy Burge a fait observer que ce paramètre lié au numéro de téléphone n’est pas nouveau. Mais, pis, il n’était pas possible de supprimer l’association entre un compte et un numéro. Avec, en toile de fond, l’utilisation faite par Mark Zuckerberg et ses équipes de cette précieuse donnée. « Facebook partage les numéros de téléphone avec les annonceurs », assure ainsi l’influenceur.

SOURCE : (linfodrome.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire/ Inter : Le premier prix francophone de l’innovation dans les médias décerné à «Enquet’Action»

Publié

on

Le premier prix 2019 de l’innovation dans les médias, décerné chaque année par la Francophonie, RFI et Reporters sans frontières, a été remis, mercredi, à Paris, à « Enquet’Action », un site internet d’investigation haïtien lancé en 1997 par un petit groupe de journalistes qui propose à ses lecteurs des enquêtes fouillées sur des sujets de société, parfois sensibles. Le deuxième prix a été décerné à « Yaga » («raconter » en langue kirundi), une plateforme de blogs qui permet aux jeunes de s’exprimer quotidiennement sur des thématiques variées à travers les médias sociaux en promouvant le dialogue et la paix. « Yaga » produit des vidéos, des billets, des enquêtes, des dossiers, et informe et forme les jeunes burundais sur l’utilisation…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Côte d’Ivoire / Des étudiants de l’ISTC-Polytechnique en “stage d’imprégnation” à l’AIP

Publié

on

Des étudiants de Licence 1 en journalisme de l’institut des sciences et techniques de la communication (ISTC-Polytechnique) se sont imprégnés, mercredi, du fonctionnement de l’agence ivoirienne de presse (AIP), sis à Abidjan-Plateau, dans le cadre d’un de leurs modules de formation intitulé “stage d’imprégnation”.

Ces étudiants, au nombre de 34, accompagnés par l’un de leurs enseignants de journalisme, Dr David Yoant, ont été reçus à la rédaction centrale de l’AIP par le rédacteur en chef chargé des bureaux régionaux M. Kouassi Assouman et la rédactrice en chef de la rédaction internationale, Mme Coulibaly Mariam.

Des étudiants de Licence 1 en journalisme de l’institut des sciences et techniques de la communication (ISTC-Polytechnique) se sont imprégnés, mercredi, du fonctionnement de l’agence ivoirienne de presse (AIP), sis à Abidjan-Plateau, dans le cadre d’un de leurs modules de formation intitulé “stage d’imprégnation”.

Ces étudiants, au nombre de 34, accompagnés par l’un de leurs enseignants de journalisme, Dr David Yoant, ont été reçus à la rédaction centrale de l’AIP par le rédacteur en chef chargé des bureaux régionaux M. Kouassi Assouman et la rédactrice en chef de la rédaction internationale, Mme Coulibaly Mariam.

SOURCE : (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 771 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS