Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Groupe scolaire de Béago: Azito O&M et Azito energie offrent une clôture et des latrines

Publié

on

Les écoliers du groupe scolaire de Béago, dans la commune de Yopougon, n’iront plus satisfaire leurs besoins naturels sur les bords de la lagune Ebrié, à proximité.

Les bouviers et autres quidams qui faisaient de la cour de l’école un pâturage pour leurs troupeaux ou un passage piéton, ne pourront plus, eux aussi, le faire. Azito O&M et Azito Energie, sociétés d’exploitation, de maintenance et de production de la centrale thermique d’Azito, viennent en effet de doter l’établissement d’une dizaine de latrines modernes et d’une clôture d’environ un kilomètre.

Les deux réalisations, d’un coût global de 38 millions de Fcfa, ont été officiellement remises, le 14 mai, à leurs bénéficiaires en présence Mme Beugré Yao Gnamien, directrice des écoles, lycées et collèges au ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Menetfp).

L’engagement de la centrale électrique d’Azito aux côtés de la communauté villageoise de Béago découle, au dire d’Honorat Boua, directeur général d’Azito O&M, de la volonté de ses dirigeants de partager avec leurs ‘‘ tuteurs ’’ les fruits de la production de l’entreprise«Quand il y a la joie à Béago, la centrale d’Azito se porte très bien (…). C’est avec conviction et avec le cœur que nous sommes avec vous ce jour pour accompagner et soutenir l’éducation de vos enfants», a dit Honorat Boua à ses hôtes.

Répondant aux doléances exprimées par le porte-parole de la chefferie du village de Béago, le patron d’Azito O&M a promis la construction, dans les mois à venir, d’une école maternelle de trois classes avec bureau du directeur et d’une cantine scolaire.

L’entreprise va également appuyer cette année, en partenariat avec l’Ong Ivoire développement durable (Ivoire Dd), deux projets de sensibilisation aux « cinq gestes éco citoyens pour bâtir un avenir durable » et de création d’une coopérative scolaire.

Mme Beugré Yao Gnamien s’est félicitée des efforts que fait la centrale thermique d’Azito pour améliorer les conditions de vie des populations riveraines. Elle a recommandé aux bénéficiaires de faire bon usage des ouvrages reçus.

«Nous avons demandé au représentant du directeur régional de l’Éducation national de prendre attache avec le Coges pour engager un gardien. Afin que ces infrastructures restent en l’état le plus longtemps possible», a indiqué la représentante de la ministre Kandia Camara.

En marge de la cérémonie, les donateurs ont offert du matériel d’assainissement et des produits d’entretien au groupe scolaire de Béago.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Lycée municipal de Niakara / Des tables et bancs métalliques en confection

Publié

on

Le bureau du Comité de gestion des établissements scolaires (COGES) du lycée municipal Henri Konan Bédié de Niakara (Centre-nord, région du Hambol), a entamé, depuis dimanche,  la confection de tables-bancs métalliques en vue de palier le déficit de ce type de mobilier estimé à plusieurs centaines, a constaté l’AIP.

Sur commande du COGES dudit lycée, structure regroupant l’ensemble des parents d’élèves de ‘cet établissement scolaire, ce sont une centaine de tables-bancs métalliques qui sont en confection dans un atelier de ferronnerie de la ville.

« Non seulement, ces tables bancs métalliques sont plus solides, et donc durables, mais aussi ils répondent aux initiatives axées sur la protection de l’environnement  et particulièrement, de nos forêts », a déclaré le président du COGES, Patrick Koné Klinnang, interrogé par l’AIP, mercredi.

M. Koné a annoncé une commande d’environ cent tables-bancs métalliques, pour un départ, déplorant un déficit de 394 bancs constaté en ce début d’année scolaire 2018-2019.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Lycée Dominique Ouattara de Kong / Enseignants et élèves du Lycée exhortés au civisme

Publié

on

Le personnel enseignant et les élèves du lycée Dominique Ouattara de Kong ont été exhortés à plus d’engagement et surtout au civisme au cours d’une rencontre mercredi à la salle de réunion de l’établissement.

Pour le proviseur Alara Marie Louise Collon, le respect du thème de l’année scolaire qui est le même que celui de l’an dernier à été bénéfique pour son école qui s’est classé premier de tous les établissements publics de la région du Tchologo.

Par ailleurs, plusieurs suggestions ont été faites par les enseignants, entre autres l’organisation de journées portes ouvertes afin d’échanger avec les parents d’élèves, ainsi que la récurrence des réunions entre les différents conseils d’enseignement pour une école de qualité dans la région du Tchologo.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Man / Lancement des travaux de construction de l’école primaire Tia André et la remise des clés d’un bâtiment de trois classes

Publié

on

La mairie de Man a procédé au lancement des travaux de construction de l’école primaire Tia André au quartier Municipal et également à la remise des clés d’un bâtiment de trois classes et d’un bureau pour les écoliers de Petit-Paris, dans le but de rapprocher l’école des populations, signale-t-on.

Le directeur de l’école, anciennement en matériaux de fortune, a exprimé sa joie de disposer, d’ici à janvier 2019, de trois salles de classe et d’un bureau, pour un coût de 25 millions de francs CFA grâce à la commune.

Il a plaidé pour le renforcement du mobilier de l’école et la dotation en outils d’entretien, ainsi que l’aménagement d’une aire de jeux.

« Nous ne disposons que de 43 tables-bancs pour 195 élèves (…) Nous appelons également les cadres de Man à nous venir en aide », a dit M. Diomandé Victor. L’école municipale de fortune, en bambous de Chine et feuilles de palmier .

En outre, les populations du quartier, tout en témoignant leur gratitude au maire Tia  André, ont demandé qu’un second bâtiment soit  construit pour que l’école soit complète et dispose de six salles.

Une préoccupation acceptée par le maire sortant, à la seule condition, selon lui, que les populations lui accordent un second mandat lors des municipales du 13 octobre 2018.

« Avec plaisir je vous dis que je vais mettre en urgence la construction du deuxième bâtiment. D’ici deux ans au plus tard, l’école sera complète si nous restons encore ensemble après le 13 octobre », a déclaré Dr Tia André.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 677 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE