Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

France / Résultats du Bac 2018

Publié

on

Résultat du Bac : envisager une mention ? préparer le rattrapage ? ou prévoir ses vacances… Consultez les résultats du Bac 2018 sur notre site.

Admis, recalé, avec mention… vendredi 6 juillet 2018 à partir de 08h30, les Résultats du Bac seront rendus publics par affichage dans les établissements où les candidats auront passé leur examen du Bac. Ils seront également disponibles sur notre site internet…

Le stress monte… mais avant de vous concentrer uniquement sur la note finale, renseignez vous sur les procédures de rattrapage ou sur les mentions possibles selon les stats de réussite de l’an dernier…

Les résultats du bac (général, techno et pro) seront publiés vendredi 6 juillet 2018 à partir de 8h30 et jusqu’à 13h (horaires variables selon les académies et séries pour la métropole – Mayotte ou la Guyane ont déjà publié leurs résultats du Bac le 1er et 3 juillet). Consultez ici les horaires de publication des résultats du Bac selon les académies(prévisionnels)

Les recteurs d’académie veilleront à ce que la communication de ces résultats n’intervienne qu’à compter du vendredi 6 juillet 2018 pour les baccalauréats général, technologique et professionnel. – Extrait du texte publié au Bulletin Officiel n°5 du 1er février 2018

Les résultats du bac du second groupe (après les oraux de rattrapage) seront connus du lundi 9 au mercredi 11 juillet 2018 jusqu’à 17h00 (résultats disponibles l’après-midi même du jour où sont passés les oraux)

Les résultats du bac français 2018 et résultats des épreuves anticipées : à partir du 6 juillet selon les académies. Consultez notre article dédié aux résultats du bac français et de sciences pour connaitre le calendrier de publication de ces résultats et leur importance.

LES RESULTATS DU BAC GENERAL

LES RESULTATS DU BAC TECHNO

LES RESULTATS DU BAC PRO

Pour mieux comprendre les systèmes de notes, mentions, rattrapage : voici les infos à connaitre autour des résultats du Bac.

Résultats du Bac : admis, admis à l’oral ou recalé

Pour obtenir le diplôme du Bac, il vous faut 10 de moyenne ou plus. Entre 8 et 10, vous êtes admis à passer un oral de rattrapage (admis au second groupe), dans deux disciplines maximum. Si vous avez moins de 8, vous êtes recalé 🙁

Les mentions ne sont attribuées qu’aux candidats obtenant le Bac à l’issue du premier groupe d’épreuves, en fonction de la moyenne obtenue :

  • » Mention Assez Bien (A.B.) : moyenne égale ou supérieure à 12
  • » Mention Bien (B) : moyenne égale ou supérieure à 14
  • » Mention Très Bien (T.B.) : moyenne égale ou supérieure à 16.

Consultez le forum Bac et réagissez

Résultats du Bac : les oraux ?

 

Les épreuves du 2nd groupe, aussi appelées « oraux de rattrapage » auront lieu jusqu’au mercredi 11 juillet 2018 inclus (toutes séries confondues).

Si vous avez, à l’issue des épreuves du premier groupe (première série d’examens écrits et oraux), une moyenne au moins égale à 8 sur 20 et inférieure à 10 sur 20, vous serez « invité » ou « obligé » à passer les épreuves orales du second groupe.
Nos conseils pour préparer les oraux de rattrapage

Vous devez passer/ choisir deux épreuves orales dans deux matières parmi celles qui ont fait l’objet d’épreuves écrites du premier groupe, y compris le français. Vous avez donc intérêt à choisir les matières que vous avez clairement ratées. La meilleure note obtenue (à l’épreuve du premier ou du second groupe) est prise en compte par le jury. Vous pourrez obtenir votre Bac au rattrapage, à l’issue de ces oraux, si vous obtenez une moyenne de 10 sur 20 ou plus à l’ensemble des épreuves.

Les candidats du bac professionnel peuvent aussi passer une épreuve de rattrapage, ceci afin d’établir une égalité de traitement avec les candidats des autres filières.

Les épreuves de rattrapage, dites aussi «épreuves du second groupe», auront lieu pour tous entre le lundi 9 et le mercredi 11 juillet. Les candidats pourront connaître presque instantanément les résultats définitifs, qui seront affichés après chaque demi-journée d’oraux.

« Les épreuves du second groupe des baccalauréats général et technologique ainsi que l’épreuve de contrôle du baccalauréat professionnel se dérouleront dans l’ensemble des académies jusqu’au mercredi 11 juillet 2018 inclus. Les recteurs d’académie et vice-recteurs concernés en arrêteront les dates en conséquence. »

Un certificat de fin d’études secondaires (CFES) est délivré aux étudiants ajournés à l’issue des oraux.

Résultats du Bac : les stats du Bac 2017

Les résultats définitifs du Bac 2017 après la session de septembre ont été publiés en mars 2018 par le Ministère. Le taux de réussite global atteint 87,9 % : en légère baisse de 0,6 points, après 2 années de hausse et un record en 2016. En 2017 (chiffres définitifs), 732 700 candidats se sont présentés au Bac, soit 15 100 de plus qu’à la session précédente. Avec 87,9% d’admis, la proportion de bacheliers dans une génération atteint 79,1% : tout le monde n’a pas le bac !

Le taux de réussite 2017 par filière et série :
– Bac Général : 90,6% – Bac ES : 88,9% – Bac L : 90,4% – Bac S : 91,7%
– Bac Techno : 90,4%
– Bac Pro : 81,5%

Résultats définitifs du Bac 2017 : évolution du taux de réussite par voie…
Sur 100 bacheliers en 2017, 52 sont titulaires d’un baccalauréat général, 20 d’un baccalauréat technologique et 28 d’un baccalauréat professionnel.

Évolution du taux de réussite au baccalauréat selon la voie depuis 1995


Champ : France métropolitaine + DOM hors Mayotte jusqu’en 2010, y compris Mayotte ensuite. Source : MENESR-DEPP, Système d’information Ocean-Safran.

Évolution de la proportion de bacheliers dans une génération
79,1 % d’une génération est titulaire du Bac en 2017. Depuis 1985, le nombre annuel de diplômés du baccalauréat a plus que doublé et la proportion de bacheliers dans une génération a gagné presque 50 points donnant l’impression que le diplôme du bac est dévalorisé, car donné à tout le monde. Cette forte progression résulte surtout de la croissance du nombre de bacheliers généraux et de l’important essor du baccalauréat professionnel, mis en place à partir de 1987.

Évolution de la proportion de bacheliers dans une génération depuis 1980


Champ : France métropolitaine avant 2001, France métropolitaine + DOM hors Mayotte ensuite. Sources : MENESR-DEPP, Système d’information Ocean-Safran ; Insee – recensement de la population.

Résultats du Bac : filles/garçon… les filles réussissent mieux ! 
50,6 % des candidats sont des filles au global mais peuvent représenter jusqu’à 79% des effectifs pour la série L et 88% de la série techno ST2S (santé et social) ; et à l’inverse que 46% de la Série S et 7% de la série techno STI2D. En général elles réussissent mieux au Bac avec 90,1% de succès contre 87,9% pour les garçons.
A noter aussi des différences fortes de réussite selon les académies :
Paris, Versailles et la Corse font partie des académies où l’espérance d’obtenir le baccalauréat pour un élève de sixième est globalement la plus forte à la session 2017. A l’opposé, l’espérance d’obtenir le bac est la plus faible dans les académies de Guyane, de Mayotte et de La Réunion.

Résultats du Bac : le % de mentions explose !

Le taux de réussite au bac ne cessant d’augmenter, pour certaines personnes, l’objectif n’est plus d’avoir le Bac mais d’avoir le Bac avec mention ! Pour préparer l’avenir, il ne suffit plus d’avoir le diplôme, mais aussi viser une belle mention.
Globalement, à l’issue de la session du Bac 2017, 54 % des diplômés au bac l’obtiennent avec une mention. 8,5% obtiennent une mention « Très bien », 15,8% une mention « Bien », tous types de Bac confondus.

Voir nos stats du Bac Général 2017 – Stats du Bac Pro 2017 – Stats du Bac Techno 2017 
(stats réalisées par Le Parisien sur les résultats communiqués par les académies)

LES RESULTATS DU BAC GENERAL

LES RESULTATS DU BAC TECHNO

LES RESULTATS DU BAC PRO

Source: etudiant.aujourd’hui

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

FESTIOF édition 2018 / Festival international de l’orthographe francophone lancé

Publié

on

La Côte d’Ivoire a eu l’honneur d’abriter la cérémonie de lancement de l’édition 2018  du Festival international de l’orthographe francophone (FESTIOF) ce mardi 10 juillet 2018, à l’institut français d’Abidjan.

Une initiative de l’ONG ‘‘Vie Améliorée’’ qui œuvre pour la promotion du français, base d’éducation, de communication interpersonnelle et professionnelle, d’intégration socioculturelle, sportive et de mobilité des jeunes dans l’espace francophone. Toutes les intelligences étaient donc réunies ce mardi à l’auditorium de l’Institut français pour célébrer la langue française.

Après les mots de bienvenue et les détails organisationnels de Habib Amouzou, Président du Comité d’Organisation, le président de l’ONG ‘‘Vie Améliorée’’, artisan de cette grande plateforme francophone, M. Eustache Ayivi d’Almeida Teteyi a donné les grandes motivations du Festival né il y a vingt-trois ans, qui s’impose aujourd’hui comme une référence dans le renforcement des capacités des apprenants en ce qui concerne les rouages de la langue française.

Le parrain de cette auguste cérémonie, l’Honorable Patrice Anato, député à l’Assemblée nationale française, qui pour la circonstance était accompagné de M. Souemet Mampassi, enseignant en Diplomatie à l’ENA Paris, a pour sa part noté que le français est une langue professionnelle internationalement reconnue, et qu’il a le devoir de faire rayonner la langue de Molière.

Pour le Député à l’Hémicycle français, la francophonie représente une communauté d’idéaux fondée sur la participation citoyenne et démocratique fondée sur la pluralité des visions qu’elles soient sociale, culturelle ou environnemental.

Pour M. Gilles Huberson, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, l’usage de la langue française solidifie notre identité et facilite notre rapprochement. Il a salué une telle initiative dont la finalité est de donner une assise toujours solide à la langue française.

C’est M. Silué Nanzouan,  Directeur de la pédagogie et de la Formation continue au Ministère de l’Education nationale  de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnelle , qui a fait remarquer tout l’honneur du pays d’abriter le point de départ du Festival. Il a par ailleurs mentionné les grands chantiers inaugurés par la Côte d’Ivoire aux fins de mettre véritablement l’Orthographe au rang de base d’apprentissage.

A noter que le FESTIOF, après les phases de recherches et de renforcement du savoir, se terminera cette année par une grande finale qui mettra aux prises les meilleurs espoirs francophones en Orthographe.

D.T

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Des bourses d’études de doctorat pour 23 étudiants ivoiriens dans le cadre du projet AMURGE

Publié

on

Vingt-trois attestations de bourses de doctorat ont été remises, jeudi, à 23 étudiants ivoiriens, dans le cadre de la mise en œuvre du projet  d’Appui à la modernisation et à la réforme des universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire (AMURGE-CI) destiné à un appui au renforcement des capacités des ressources humaines, au cours d’une cérémonie, à la résidence de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, à Cocody.

Le choix des récipiendaires s’est opéré par un jury mixte franco-ivoirien, à l’issue de l’appel à candidatures lancé du 4 décembre 2017 au 05 février 2018. Il s’inscrit dans la mise en œuvre du deuxième contrat de désendettement et de développement (C2D) relatif à l’éducation et à la formation, comprenant quatre volets et dont l’appui financier est évalué 42,7 milliards de francs CFA.

Ces bourses de doctorat sont des thèses par alternance sur trois années dans les laboratoires ivoiriens, bénéficiaires du deuxième projet Partenariat rénové pour la recherche au service du développement en Côte d’Ivoire (PRESED-CI 2) et dans les établissements d’accueil en France ou dans la région de l’espace du conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES).

Cette session d’attribution concerne six pôles de compétences à savoir les substances naturelles, l’agriculture, les mines et l’énergie, la civilisation, l’environnement et la gouvernance.

Le porte-parole des récipiendaires, Thomas Digbeu, a indiqué que le projet AMURGE traduit l’excellence des relations  de coopération entre la France et la Côte d’Ivoire et a pris l’engagement de « donner le meilleur d’eux-mêmes tout au long de la formation » afin de mériter la confiance placée en eux par les parties prenantes au projet.

Pour l’Ambassadeur de France, Gilles Huberson, l’appui déjà apporté à 79 étudiants depuis la mise en œuvre de ce projet symbolise ce que son pays et la Côte d’Ivoire ont de commun dans le développement de la recherche scientifique et qu’un grand nombre d’actions, « au spectre très large » seront envisagées pour traduire, dans les faits, le hub franco-ivoirien pour l’éducation dans l’enseignement supérieur et la recherche scientifique.

Au nom de l’Etat ivoirien, l’ex-ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Ly-Ramata Bakayoko, a remercié la France pour «  la précieuse » contribution qu’elle apporte au développement de son système de l’enseignement supérieur, a félicité les étudiants bénéficiaires de la bourse en leur rappelant que leur choix est « un engagement pris vis-à-vis d’eux-mêmes », mais également du pays.

Le financement total mobilisé pour le renforcement des ressources humaines se chiffre à 1,728 milliard de francs CFA pour la première phase du projet AMURGE du C2D et à 1,583 milliard de francs CFA, dans le cadre du deuxième C2D, portant le montant total mobilisé à 3,310 milliards de francs CFA depuis 2012, a-t-on appris.

Source: (AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Le leadership américain au centre d’un atelier du ministère des Affaires étrangères

Publié

on

Les axes pour devenir un grand leader dans la vie et   impacter les communautés ont constitué l’élément central d’un atelier organisé par le ministère des Affaires étrangères en collaboration avec l’ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire.

Sous le thème «  comment devenir un grand leader ? », cette manifestation  s’inscrit dans le cadre des programmes d’échanges initiés par l‘ambassade américaine en Côte d’Ivoire,  à l’attention des étudiants et des cadres du secteur privé et public.

Ce cadre studieux, qui s’est ténue, à la salle de conférence de ministère des affaires étrangères au Plateau, a permis  aux participants de tirer profit du modèle américain en valorisant l’émergence d’une race de grands leaders, selon Batétigué Ouattara, ambassadeur, Directeur Amériques et Caraïbes.

Des opportunités existent pour acquérir le savoir faire du pays de l’oncle Sam, a soutenu Dan Langekamp, conseiller presse et des affaires culturelles de l’ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire.

Cette coopération américano ivoirienne  date de 1962. Des projets  divers , notamment, dans les domaines de la santé, de la croissance économique et énergie, des infrastructures et des subventions de programmes éducatifs et d’échanges, ont été fiancés, à hauteur de  près de 228 millions de dollars soit près de 120 milliards de francs CFA, au titre de l’année 2017.

Des programmes d’échanges de la section culturelle de l’ambassade américaine comprend des programmes de bourse pour les enseignants, élèves, les travailleurs du secteur public et privé et les étudiants. Les personnes intéressées  peuvent les consulter sur https://ci.usembassy.gov/fr/education-culture-fr/study-usa-fr/echanges-educatifs/ .

Source: (AIP)

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 582 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE