Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

France / Résultats du Bac 2018

Publié

on

Résultat du Bac : envisager une mention ? préparer le rattrapage ? ou prévoir ses vacances… Consultez les résultats du Bac 2018 sur notre site.

Admis, recalé, avec mention… vendredi 6 juillet 2018 à partir de 08h30, les Résultats du Bac seront rendus publics par affichage dans les établissements où les candidats auront passé leur examen du Bac. Ils seront également disponibles sur notre site internet…

Le stress monte… mais avant de vous concentrer uniquement sur la note finale, renseignez vous sur les procédures de rattrapage ou sur les mentions possibles selon les stats de réussite de l’an dernier…

Les résultats du bac (général, techno et pro) seront publiés vendredi 6 juillet 2018 à partir de 8h30 et jusqu’à 13h (horaires variables selon les académies et séries pour la métropole – Mayotte ou la Guyane ont déjà publié leurs résultats du Bac le 1er et 3 juillet). Consultez ici les horaires de publication des résultats du Bac selon les académies(prévisionnels)

Les recteurs d’académie veilleront à ce que la communication de ces résultats n’intervienne qu’à compter du vendredi 6 juillet 2018 pour les baccalauréats général, technologique et professionnel. – Extrait du texte publié au Bulletin Officiel n°5 du 1er février 2018

Les résultats du bac du second groupe (après les oraux de rattrapage) seront connus du lundi 9 au mercredi 11 juillet 2018 jusqu’à 17h00 (résultats disponibles l’après-midi même du jour où sont passés les oraux)

Les résultats du bac français 2018 et résultats des épreuves anticipées : à partir du 6 juillet selon les académies. Consultez notre article dédié aux résultats du bac français et de sciences pour connaitre le calendrier de publication de ces résultats et leur importance.

LES RESULTATS DU BAC GENERAL

LES RESULTATS DU BAC TECHNO

LES RESULTATS DU BAC PRO

Pour mieux comprendre les systèmes de notes, mentions, rattrapage : voici les infos à connaitre autour des résultats du Bac.

Résultats du Bac : admis, admis à l’oral ou recalé

Pour obtenir le diplôme du Bac, il vous faut 10 de moyenne ou plus. Entre 8 et 10, vous êtes admis à passer un oral de rattrapage (admis au second groupe), dans deux disciplines maximum. Si vous avez moins de 8, vous êtes recalé 🙁

Les mentions ne sont attribuées qu’aux candidats obtenant le Bac à l’issue du premier groupe d’épreuves, en fonction de la moyenne obtenue :

  • » Mention Assez Bien (A.B.) : moyenne égale ou supérieure à 12
  • » Mention Bien (B) : moyenne égale ou supérieure à 14
  • » Mention Très Bien (T.B.) : moyenne égale ou supérieure à 16.

Consultez le forum Bac et réagissez

Résultats du Bac : les oraux ?

 

Les épreuves du 2nd groupe, aussi appelées « oraux de rattrapage » auront lieu jusqu’au mercredi 11 juillet 2018 inclus (toutes séries confondues).

Si vous avez, à l’issue des épreuves du premier groupe (première série d’examens écrits et oraux), une moyenne au moins égale à 8 sur 20 et inférieure à 10 sur 20, vous serez « invité » ou « obligé » à passer les épreuves orales du second groupe.
Nos conseils pour préparer les oraux de rattrapage

Vous devez passer/ choisir deux épreuves orales dans deux matières parmi celles qui ont fait l’objet d’épreuves écrites du premier groupe, y compris le français. Vous avez donc intérêt à choisir les matières que vous avez clairement ratées. La meilleure note obtenue (à l’épreuve du premier ou du second groupe) est prise en compte par le jury. Vous pourrez obtenir votre Bac au rattrapage, à l’issue de ces oraux, si vous obtenez une moyenne de 10 sur 20 ou plus à l’ensemble des épreuves.

Les candidats du bac professionnel peuvent aussi passer une épreuve de rattrapage, ceci afin d’établir une égalité de traitement avec les candidats des autres filières.

Les épreuves de rattrapage, dites aussi «épreuves du second groupe», auront lieu pour tous entre le lundi 9 et le mercredi 11 juillet. Les candidats pourront connaître presque instantanément les résultats définitifs, qui seront affichés après chaque demi-journée d’oraux.

« Les épreuves du second groupe des baccalauréats général et technologique ainsi que l’épreuve de contrôle du baccalauréat professionnel se dérouleront dans l’ensemble des académies jusqu’au mercredi 11 juillet 2018 inclus. Les recteurs d’académie et vice-recteurs concernés en arrêteront les dates en conséquence. »

Un certificat de fin d’études secondaires (CFES) est délivré aux étudiants ajournés à l’issue des oraux.

Résultats du Bac : les stats du Bac 2017

Les résultats définitifs du Bac 2017 après la session de septembre ont été publiés en mars 2018 par le Ministère. Le taux de réussite global atteint 87,9 % : en légère baisse de 0,6 points, après 2 années de hausse et un record en 2016. En 2017 (chiffres définitifs), 732 700 candidats se sont présentés au Bac, soit 15 100 de plus qu’à la session précédente. Avec 87,9% d’admis, la proportion de bacheliers dans une génération atteint 79,1% : tout le monde n’a pas le bac !

Le taux de réussite 2017 par filière et série :
– Bac Général : 90,6% – Bac ES : 88,9% – Bac L : 90,4% – Bac S : 91,7%
– Bac Techno : 90,4%
– Bac Pro : 81,5%

Résultats définitifs du Bac 2017 : évolution du taux de réussite par voie…
Sur 100 bacheliers en 2017, 52 sont titulaires d’un baccalauréat général, 20 d’un baccalauréat technologique et 28 d’un baccalauréat professionnel.

Évolution du taux de réussite au baccalauréat selon la voie depuis 1995


Champ : France métropolitaine + DOM hors Mayotte jusqu’en 2010, y compris Mayotte ensuite. Source : MENESR-DEPP, Système d’information Ocean-Safran.

Évolution de la proportion de bacheliers dans une génération
79,1 % d’une génération est titulaire du Bac en 2017. Depuis 1985, le nombre annuel de diplômés du baccalauréat a plus que doublé et la proportion de bacheliers dans une génération a gagné presque 50 points donnant l’impression que le diplôme du bac est dévalorisé, car donné à tout le monde. Cette forte progression résulte surtout de la croissance du nombre de bacheliers généraux et de l’important essor du baccalauréat professionnel, mis en place à partir de 1987.

Évolution de la proportion de bacheliers dans une génération depuis 1980


Champ : France métropolitaine avant 2001, France métropolitaine + DOM hors Mayotte ensuite. Sources : MENESR-DEPP, Système d’information Ocean-Safran ; Insee – recensement de la population.

Résultats du Bac : filles/garçon… les filles réussissent mieux ! 
50,6 % des candidats sont des filles au global mais peuvent représenter jusqu’à 79% des effectifs pour la série L et 88% de la série techno ST2S (santé et social) ; et à l’inverse que 46% de la Série S et 7% de la série techno STI2D. En général elles réussissent mieux au Bac avec 90,1% de succès contre 87,9% pour les garçons.
A noter aussi des différences fortes de réussite selon les académies :
Paris, Versailles et la Corse font partie des académies où l’espérance d’obtenir le baccalauréat pour un élève de sixième est globalement la plus forte à la session 2017. A l’opposé, l’espérance d’obtenir le bac est la plus faible dans les académies de Guyane, de Mayotte et de La Réunion.

Résultats du Bac : le % de mentions explose !

Le taux de réussite au bac ne cessant d’augmenter, pour certaines personnes, l’objectif n’est plus d’avoir le Bac mais d’avoir le Bac avec mention ! Pour préparer l’avenir, il ne suffit plus d’avoir le diplôme, mais aussi viser une belle mention.
Globalement, à l’issue de la session du Bac 2017, 54 % des diplômés au bac l’obtiennent avec une mention. 8,5% obtiennent une mention « Très bien », 15,8% une mention « Bien », tous types de Bac confondus.

Voir nos stats du Bac Général 2017 – Stats du Bac Pro 2017 – Stats du Bac Techno 2017 
(stats réalisées par Le Parisien sur les résultats communiqués par les académies)

LES RESULTATS DU BAC GENERAL

LES RESULTATS DU BAC TECHNO

LES RESULTATS DU BAC PRO

Source: etudiant.aujourd’hui

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Bourses d’études « Chevening Scholarships » / 1500 Bourses d’études pour l’année académique 2018_2019

Publié

on

Bourse d’etude Chevening Scholarships / 1500 Bourses d’études pour l’année académique 2018_2019

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Coopération universitaire: Le Cerap établit un pont entre étudiants ivoiriens et japonais

Publié

on

Partage d’expériences; visites d’entreprises et de sites touristiques ivoiriens ; rencontres avec le personnel de l’ambassade du Japon en Côte d’Ivoire…Les étudiants de la Sofia University de Tokyo (Japon) n’oublieront pas de sitôt les deux semaines qu’ils viennent de passer en Côte d’Ivoire.

Vendredi 14 septembre dernier,  la cérémonie culturelle organisée au centre de recherche et d’action pour la paix (Cerap) sis à Cocody en leur honneur pour clore ce séjour a été l’occasion pour le père François Kaboré, directeur de l’institut universitaire jésuite du Cerap de mettre en évidence le bien-fondé de ce partenariat: « Dans ce monde qui se globalise, il est important que nos étudiants apprennent ce qui se fait ailleurs dans les domaines de l’économie, de la culture, de l’environnement et que les étudiants des pays dits développés viennent voir aussi ce qu’il y a chez nous », a-t-il indiqué avant de souligner que ce genre de coopération entre universités de pays développés et celles des pays sous-développés peut contribuer non seulement à changer certaines perceptions sur l’Afrique mais aussi, elle peut impulser le développement des sociétés africaines grâce au transfert des savoirs et des technologies.

C’est pourquoi, le père Eugène Goussinkindey, directeur du Cerap, a souhaité que cette coopération universitaire puisse constituer un modèle dans d’autres domaines, industriel et économique notamment. Quant à Hiroaki Koda, deuxième secrétaire de l’ambassade du Japon en Côte d’Ivoire, il a souhaité que cette dynamique de coopération s’approfondisse pour contribuer au renforcement de l’axe Abidjan-Tokyo.

«J’espère que les étudiants qui ont participé à ce programme feront le pont entre nos 2 pays » a-t-il conclu. Plusieurs prestations scéniques ont ponctué cette cérémonie. Des prestations qui auront permis aux étudiants japonais de dire leur joie d’avoir effectué le déplacement d’Abidjan. « J’ai beaucoup aimé ces rencontres d’échanges. J’ai découvert des mets comme l’aloco, l’attiéké que j’ai beaucoup apprécié. J’ai découvert Yamoussoukro et vu comment les gens sont chaleureux, si j’ai l’opportunité de revenir, je reviendrai » a ainsi témoigné Sayo Hosoi, une étudiante de la délégation japonaise.

A noter que, depuis 4 ans, dans le cadre du partenariat entre le Cerap et Sofia university, 2 étudiants ivoiriens séjournent durant un semestre à Tokyo et environ une quinzaine d’étudiants japonais viennent en Côte d’Ivoire pour des rencontres d’échanges.

FRANCIS KOUAME

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Ouaga / Rentrée des classes 2018/2019: Il n’y aura pas d’affectation pour nécessité de service (ministre)

Publié

on

Le ministre en charge de l’Education nationale le Pr Stanislas Ouaro a déclaré mercredi soir sur la Télévision Nationale, qu’«il n’y aura pas d’affectation pour nécessité de service» au cours de la rentrée des classes 2018/2019.

Le ministre Stanislas Ouaro s’exprimait mercredi soir au cours de l’émission interactive de la Télévision nationale burkinabè appelée Dialogue citoyen qui est présenté par le journaliste Simon Gongo et permet des échanges directs entre les citoyens et le gouvernement.

«La règle nationale est que si vous êtes affecté dans une région donnée, vous devez y passer au moins 6 ans sauf cas de nécessité de service avant d’être candidat à la possibilité de passer à une autre région», a déclaré le ministre Stanislas Ouaro.

Cette décision a été prise selon le ministre Stanislas Ouaro, pas seulement à cause de la situation sécuritaire mais aussi par souci de justice et d’équité.

«Ce que nous avons souhaité c’est d’éviter que parce que vous êtes une connaissance du ministre ou du directeur de cabinet, vous ayez la possibilité d’échapper à ce critère là pour vous faire affecter dans une région donnée», a-t-il affirmé.

«Cette année, on va surseoir aux nécessités de services en attendant que les choses soient suffisamment précises pour y revenir», a-t-il également ajouté. … suite de l’article sur AIB

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 676 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE