Connecte-toi avec nous

EMPLOI & JEUNESSE

Financement de start-up, 2 milliards de dollars pour 150 start-up ivoiriennes, l’espoir renaît contre l’immigration clandestine

Publié

on

« L’employabilité des jeunes et la lutte contre l’immigration clandestine ont une solution maintenant, c’est Geneviève » assure Louis Guillaume N’dia, un des responsables ivoiriens du capital risque Geneviève qui s’installe à Abidjan. Mais comment un fonds d’investissement pourrait-il être une alternative à la difficulté de financement traditionnel ?

C’est Fabien Dureuil qui y répond, lui qui, étudiant logé sur la rue qui porte le Panthéon à Paris, travaillait pour payer ses cours et a eu dans cette masure, l’éclair salvatrice. Il y a eu l’idée d’entreprendre. Pour cet ancien de BNP Paribas, Geneviève, qui existe depuis 10 ans, existe pour « assurer le financement des TPE et PME », qui sont au stade « embryonnaire à la taille intermédiaire ». Il s’agira, a-t-il indiqué au cours d’un échange avec la presse ivoirienne ce 9 janvier, de servir de rampe de propulsion à 150 PME ivoiriennes, à désigner dans les six mois à venir, entre janvier et juin prochain.

« Le secteur privé est le cœur du développement économique et du capital humain du continent africain. Lui donner une chance de réussir permettra d’accélérer la libération du potentiel économique et humain : c’est notre mission à GENEVIÈVE » relève Fabien Dureuil.

Pour ce faire, Geneviève dispose d’un fonds de 2 milliards de dollar US pour, à partir de mécanisme de transfert électronique, assuré le financement d’un dossier validé en moins de temps qu’il ne le faut actuellement avec une banque.

Pour le lancement de ses activités, c’est entre 50.000 et 250.000 euros de financement disponible. « L’idée, n’est pas de décaisser des fonds mais accompagner  par un fonds de 700.000 dollars US la formation d’ingénieurs et blogueurs afin d’augmenter les chances et taux de succès et permettre aux PME d’accéder au compartiment 3 de la BRVM » indique Fabien Dureuil, le CEO de Geneviève dont le séjour abidjanais prend fin.

Lancé le 16 décembre dernier, le compartiment 3 de la BRVM vise à mettre des PME qui ont au moins une bonne tenue, un capital d’au moins 100 millions FCFA et d’autres critères de gestion rigides, aux normes de gestion standards afin de bénéficier de levée de fonds. Douze PME de l’espace UEMOA ont exprimé leur volonté d’être ainsi accompagnées par les équipes de la BRVM.

Ce nouveau fonds d’investissement, lui, ne met pas de barrière. Il démocratise l’accès au financement et redonne le sourire aux entrepreneurs qui n’ont pas le moyen de se prendre un commissaire aux comptes, avoir une gestion normée selon le système bancaire.

Plateforme innovante et alternative de financement des PME africaines qui utilise la Blockchain, technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe de contrôle. La finalité du système, de l’argent en monnaie locale, tangible, pour booster les activités d’une PME « embryonnaire au stade intermédiaire » de moins de 100 millions FCFA.

Geneviève déploie actuellement ses activités en Afrique subsaharienne à partir de la Côte d’Ivoire.

Mais, la représentation ivoirienne prendra le relais avec le partenaire bancaire, Banque Atlantique pour poursuivre l’implantation. Le choix d’Abidjan, facile à expliquer pour Fabien Dureuil, « tant de choses à partager avec la Côte d’Ivoire. Une bonne croissance économique, un terreau propice à l’entreprenariat des jeunes, un fort potentiel de jeunes entrepreneurs, un partage en commun de la langue française et Abidjan est le hub financier de l’espace UEMOA, avec des infrastructures à même de nous accueillir » précise-t-il.

Petite précision : « on ne finance pas la pensée » fait savoir le CEO de Geneviève qui soutient qu’il y a des financements pour ce compartiment mais Geneviève n’évolue pas là-dessus. « Geneviève injecte de la monnaie réelle dans l’économie. On est flexible et on utilise des outils technologiques » soutient Fabien Dureuil.

Une véritable bouée d’oxygène pour les jeunes ivoiriens qui se plaignent des difficultés d’accès au financement et préfèrent pour fuir ces contraintes, se jeter sur les routes de l’inconnu. Geneviève dans le cadre de son implantation ivoirienne rencontre tous les acteurs de l’accompagnement à la création d’entreprise, CGECI, Chambre de commerce et d’industrie, CEPICI, ministères, Côte d’Ivoire PME, le Conseil national des exportations.

Les PME qui seront choisies auront la chance de bénéficier d’un coaching permanent de la représentation à Abidjan de l’investisseur. Chaque trois mois, un conseil d’administration s’assurera de la bonne tenue des entreprises.

 

SOURCE : Pole Afrique

Facebook / Laisser un commentaire

ACTUALITE NATIONALE

Entrepreneuriat / La Lyonnaise d’imprimerie et des numériques: Etienne Kouya primé au Festival de Cannes

Publié

on

Tout en se réjouissant de cette distinction, Etienne Kouya a estimé qu’il s’agit d’une invite à mieux faire. « C’est une récompense du milieu des affaires. Nous allons travailler davantage pour glaner d’autres lauriers », a-t-il dit.

Entrepreneuriat : Etienne Kouya primé au Festival de Cannes

Etienne Kouya Abdoul Razack, le président du groupement des imprimeurs de Côte d’Ivoire, s’est vu décerné le prix d’excellence de la meilleure entreprise d’imprimerie, lors du Festival de Cannes (France) les 5 et 6 octobre derniers. Au cours d’une cérémonie qu’il a organisé le 12 octobre dernier dans les locaux de son imprimerie sis à Yopougon, il a présenté ce prix à ses collaborateurs, à ses pairs imprimeurs et aux journalistes. A cette occasion, Etienne Kouya a dédié ce prix au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Tout en se réjouissant de cette distinction, Etienne Kouya a estimé qu’il s’agit d’une invite à mieux faire. « C’est une récompense du milieu des affaires. Nous allons travailler davantage pour glaner d’autres lauriers », a-t-il dit. Ce prix, est-il bon de la rappeler, porte à six le nombre des lauriers glanés par Etienne Kouya et son entreprise, La Lyonnaise d’imprimerie et des numériques. Il s’agit du Prix du meilleur imprimeur de factures normalisées en 2014, du prix Fadel du meilleur promoteur d’imprimerie en Côte d’Ivoire, du Prix du meilleur promoteur d’imprimerie en Afrique, du Prix Suisse de la qualité et de l’initiative, et du Prix d’encouragement de la diaspora ivoirienne à Auxerre.

J.C.AKA

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Insertion des jeunes en Côte d’Ivoire: l’Association France volontaire veut accompagner la Côte d’Ivoire

Publié

on

Une mission de l’Association France volontaire est à Abidjan depuis le 16 octobre dernier. Ce jeudi, cette mission a été reçue par le Ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré.

Les échanges ont eu lieu à son cabinet, au Plateau. Cette délégation était conduite par Mme Agnès Canayer, présidente de l’union régionale des missions locales de Normandie.

Accompagnée de M. Alexis Soungalo, représentant national de France volontaire en Côte d’Ivoire, M. Konan Kouassi de l’ONG MESAD et de Mme Marine Brodu, chargée de communication et du développement des partenariats à France volontaire en Côte d’Ivoire, Mme Agnès Canayer est en Côte d’Ivoire pour s’imprégner de l’environnement des politiques d’insertion sociale des jeunes et renforcer les partenariats avec les plateformes de servies pour aider à l’insertion sociale des jeunes.

Mme Agnès Canayer a indiqué à M. Mamadou Touré de la volonté de son institution à obtenir un partenariat avec les plateformes de services pour relever le défi de l’emploi jeunes en Côte d’Ivoire. « Nous sommes en Côte d’Ivoire pour rencontrer les autorités ivoiriennes en charge des questions d’insertion sociale de la jeunesse. Nous voulons analyser ensemble les axes possibles de coopération notamment à travers l’échange, la mobilité des jeunes sur la base du dispositif civique et encourager la coopération à travers la signature d’une première convention cadre de partenariat avec des plateformes de service », a-t-il expliqué.

Se réjouissant de cette mission, le Ministre Mamadou Touré a promis de tout mettre en œuvre pour que cette mission se déroule bien. Il a instruit ses services à avoir une séance de travail avec la délégation afin d’explorer des voies de coopération pour l’insertion socio-économique de la jeunesse ivoirienne.

L’Association France volontaire a pour mission d’impliquer la jeunesse sur des projets de volontariat et de solidarité internationale dans des pays en voie de développement. L’engagement des jeunes permet de venir en appui à des structures locales et concourt à renforcer les liens économiques, sociaux et interculturels entre ces pays.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Leadership jeunes: Le programme Yali Tour 2018 lancé

Publié

on

L’Association des alumnis du Programme Young african initiative de Côte d’Ivoire a organisé du 12 septembre au 10 octobre, l’édition 2018 du Yali Tour.

Le Yali-Ci est une caravane d’information et de formation sur le programme Mandela Washington Fellowship d’or young african leaders dans 5 villes. C’est un programme lancé depuis 2014 par l’ancien président américain Barack Obama en vue de sélectionner des jeunes de 25 à 35 ans qui font preuve de leadership dans leurs communautés respectives.

Pour cette édition, ce sont 700 jeunes qui seront sélectionnés dans 49 pays africains pour une formation de 6 semaines aux États-Unis d’Amérique. Ils seront placés dans les 40 plus prestigieuses universités américaines dans les catégories « Service public », « Business et entrepreneuriat » et « Leadership civique » de mi-juin à juillet.

Durant ce programme, ils pourront suivre les cours de leadership. Au cours de ce séjour, les jeunes sélectionnés auront droit au retour à des opportunités de réseautage et de développement personnel, ainsi que des financements de projet dans leurs pays respectifs.

Au cours de la cérémonie de lancement, Bazoumana Coulibaly, président de l’association, a félicité les participants à ce programme Yali pour leur engagement pour la cause de leurs communautés et des personnes en Côte d’Ivoire. Aussi a-t-il remercié les partenaires  dans toutes villes visitées (Abidjan, Tiassalé, Bouaké, Daloa et Yamoussoukro).

Yali-Ci est une association apolitique qui rassemble tous les anciens boursiers alumnis du Programme Yali dont le Mandela Washington Fellowship aux États-Unis et les régionales à Accra, Dakar et Lagos. C’est un réseau de 200 membres.

E. Y.
Infos: une correspondance particulière

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 679 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE