Connecte-toi avec nous

EXAMENS SCOLAIRES

Examens à grand tirage : Plus de 500 mille candidats en lice pour le CEPE ce mardi

Publié

on

Les examens à grand tirage, au titre de l’année scolaire 2017-2018, démarrent ce lundi, avec 534.744 candidats en lice pour le Certificat d’études primaires et élémentaires (CEPE) et  le concours d’entrée en 6ème, répartis dans 2068 centres d’examens, sur l’ensemble du territoire national.

Cet effectif est en hausse de 9,47 % par rapport à celui de 2017, qui était de 488.468 candidats, a-t-on appris.

L’impression des relevés de notes au CEPE, le remplissage et l’édition des vacations en ligne (autrefois remplies manuellement par les secrétaires), constituent entre autres des innovations apportées pour cette session 2018, avait dévoilé la directrice des examens et concours, Dosso Nimaga Mariam, lors du lancement des examens le 24 mai, à Alépé.

La proclamation des résultats du CEPE est prévue pour le 16 juin à 14h, selon le calendrier communiqué par la DECO

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Concours professionnels et directs d’entrée à l’ENA 2020 : Les inscriptions prendront fin le 31 janvier 2019

Publié

on

Les inscriptions ouvertes depuis le 13 décembre prendront fin le 31 janvier 2019. Avec des candidats dont les dossiers  sont conformes aux dispositions légales et réglementaires pour composer.

 Concours professionnels et directs d’entrée à l’ENA 2020 : Les inscriptions prendront fin le 31 janvier 2019.

Koffi Koffi Mathieu, Secrétaire Exécutif de l’Ecole Nationale d’Administration, a donné, jeudi, une conférence de presse sur les dispositions pratiques proposées pour les concours professionnels et directs de 2019 en vue de la rentrée 2020, puis sur les dispositions juridiques consacrées par le décret de 2016 pour l’organisation des concours dans ladite école.

Il a annoncé que les concours d’entrée à l’ENA en 2020, sont ouverts à compter du 13 décembre 2018 et que les inscriptions prennent fin le 31 janvier à 23h 59. Pour mieux gérer le flux de candidats aux 6 concours de l’ENA, seuls les candidats ayant effectivement pris part aux cours de préparation et dont les dossiers sont conformes aux dispositions légales et règlementaires prendront part aux épreuves écrites. Ces candidats devront payer comme frais d’inscription 50.000 F cfa pour les cours de préparation, obligatoires pour les concours professionnels et 45000 FCFA pour les autres concours. Toujours, au niveau des dispositions pratiques proposées pour la saison 2019, les frais d’inscription pour les concours directs s’élèvent à 26500 FCFA et ceux des cours de préparation rendus obligatoires sont de 30000 FCFA. Koffi Mathieu a également présenté les dispositions juridiques pour l’organisation des concours. Il a énoncé les conditions auxquelles tout candidat doit satisfaire pour les concours professionnels et directs. En mettant en avant les conditions d’âge pour les trois cycles de formation, d’ancienneté et les diplômes requis pour avoir un dossier conforme.

Au niveau des concours professionnels,  où seules les familles des emplois à caractère administratif et juridique et de gestion économique et financière sont autorisées à compétir, il faut être âgé de 50 ans au plus le 1er janvier 2019 pour le cycle supérieur. Et de 45 ans au plus le 1er janvier 2019 pour le cycle moyen supérieur. Puis enfin être âgé de 45 ans au plus le 1er  janvier 2019 pour le cycle moyen. Les conditions d’ancienneté sont tout aussi en vigueur. Pour le cycle supérieur, il faut trois ans d’ancienneté à compter de la date de titularisation comme fonctionnaire ou agent de l’Etat. Pour le cycle moyen supérieur, il faut quatre ans d’ancienneté à compter de la date de titularisation et pour le cycle moyen, il faut cinq ans d’ancienneté à compter de la date de titularisation.

Au niveau des concours directs, les conditions se déclinent ainsi sur les trois cycles de formation. Pour le cycle supérieur, la tranche d’âge part de 18 ans au moins à 41 ans au plus au 1er janvier 2019. Pour le cycle moyen supérieur, il faut 18 ans au moins et 38 ans au plus au 1er janvier 2019. Pour le cycle moyen, de 18 ans au moins à 33 ans au plus le 1er janvier 2019.

Au niveau des diplômes requis pour être candidat aux concours qui donnent accès aux trois cycles de formation, le Secrétaire Exécutif de l’ENA a fait les précisions suivantes. Tous les candidats doivent justifier principalement de la possession du baccalauréat de l’enseignement du second degré ou d’un titre en équivalence. Au niveau du cycle supérieur, le concours est ouvert aux personnes titulaires d’un diplôme de fin de second cycle de l’enseignement supérieur ou d’un diplôme admis en équivalence. Pour le cycle moyen  supérieur, ce sont les personnes titulaires d’un diplôme de fin d’études du Premier cycle Universitaire, d’un Brevet de Technicien Supérieur, d’un diplôme Universitaire de Technologie ou d’un diplôme admis en équivalence qui font acte de candidature. Au niveau du cycle moyen, le concours est ouvert aux personnes titulaires du Baccalauréat de l’Enseignement du second degré, d’un Brevet de Technicien ou de tout autre diplôme admis en équivalence.

Cette année, à la présélection, chaque candidat devra déposer ses dossiers et faire sa visite médicale. C’est une étape comprise dans les épreuves écrites d’admissibilité des concours directs, à l’issue de laquelle les candidats retenus suivront des cours de préparation, pour juguler le grand flux de candidats.

Franck A. Zagbayou

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Calendrier Général des Examens et Concours de la Formation Professionnelle Session2019

Publié

on

Ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Calendrier Général des Examens et Concours de la Formation Professionnelle Session2019

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Une grève des enseignants suivie au secondaire à Tiassalé et à N’douci

Publié

on

Le mot d’ordre de grève lancé par la coalition du secteur éducation /formation (COSEF )  de Côte d’Ivoire est suivi largement au lycée moderne de Tiassalé et au lycée BAD de Ndouci, a constaté l’AIP, mercredi sur place.

Les professeurs membres de la COSEF,  revendiquent entre autres la revalorisation de l’indemnité de logement,  la suppression des cours de mercredi au primaire, le relèvement des primes de correction, la suppression de l’emploi d’instituteur adjoint.

la grève débutée officiellement mardi, prend fin jeudi.

(AIP )

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 730 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS