Connecte-toi avec nous

EMPLOI & JEUNESSE

Entrepreneuriat: Sylvère Kouakou décroche le premier Prix du Concours Janine Diagou

Publié

on

Sur les milliers de personnes enregistrées au départ, 10 porteurs de projets ont été retenus au finish comme finalistes.
Sylvère Kouakou ne finit pas de glaner les lauriers. Le samedi 10 février 2018, il a encore été distingué. Il a remporté le prix de l’édition 2017 du concours de la Directrice Générale du groupe NSIA Bénédicte Janine Kacou Diagou (BJKD) pour l’entrepreneuriat jeunes. C’était à l’apothéose de la compétition marquée par la remise des récompenses aux lauréats, à la Maison de l’entreprise à Abidjan-Plateau.

Joint le samedi par fratmat.info, M. Kouakou a         manifestement exprimé sa joie pour cette nouvelle récompense. Il a dit sa reconnaissance à « tous ceux qui le soutiennent de près comme de loin ». Ce prix BJKD, il le « dédie  à tous les jeunes entrepreneurs épris de passion pour leur activité ».

Sur les milliers de personnes enregistrées au départ, 10 porteurs de projets ont été retenus au finish comme finalistes. Kouakou Silvère, et c’est de lui qu’il s’agit a été retenu comme le major. Il est distingué pour son projet portant sur la valorisation des déchets des ménages en vue de la production d’engrais bio d’où la dénomination de son entreprise (Green Countries).

Il a empoché pour l’occasion, une enveloppe de 10 000 000 de FCFA et un ordinateur portable ainsi qu’un billet d’avion offert par Air Côte d’Ivoire en plus d’un poste téléviseur (TV 43′) offert par Sociam, l’une des sociétés partenaires.

Le 2e prix d’un montant de 7 000 000 de Fcfa est revenu à Aman Narcisse pour son projet qui s’inscrit dans la production de semences de bananier plantain avec son projet (Vivo Plants). Le 3e, à Bénédicte Deborah N’cho pour son initiative « DEB’N’JO » spécialisée dans la production de chaussures. 5 000 000 de Fcfa et un ordinateur portable lui ont été remis.

La 4e distinction dotée de 3 000 000 de FCFA et d’un ordinateur portable a été attribuée à Yvan Patrick Akré propriétaire de « Instant Chocolat ». Puis, la 5e  à Kouassi Andrée qui entreprend dans la vente d’application de détection de points d’eau et la réalisation de forages. Celui-ci est reparti avec plus de 2 000 000 de Fcfa et un ordinateur portable.

Les 05 autres finalistes ont obtenu chacun une tablette et une TV offertes par les sponsors, a souligné l’organisatrice de ce concours éponyme. Mme Bénédicte Janine Kacou Diagou n’a pas manqué de préciser que chaque lauréat bénéficiera d’un « accompagnement technique sur 06 mois par le cabinet KPMG et d’un mentoring (mentorat, Ndr) personnalisé d’un membre du jury ».

Outre ce Prix BJKD, Sylvère Kouakou a été distingué à plusieurs autres occasions. En 2017, il a glané le Super prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent et dans la même année il a été admis, a-t-il confié, dans le top 50 des jeunes qui font bouger la Côte d’Ivoire et désigné comme ayant la meilleure jeune entreprise africaine écocitoyenne.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EMPLOI & JEUNESSE

Autonomisation des Jeunes : Sidi Touré annonce des innovations pour le CNJCI pour son fonctionnement

Publié

on

Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko TOURE, a procédé, ce jeudi 15 février 2018, à l’ouverture de l’atelier d’évaluation et d’orientation du Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI), à l’Agence Emploi Jeunes de Treichville.
Cet atelier vise à faire un bilan des actions menées par le CNJCI, à analyser les succès et les faiblesses de ce dispositif et à proposer si nécessaire des solutions pour l’amélioration de ses performances au titre de l’année 2018.

« Après une année d’exercice et au regard de l’importance de cet organe, il est apparu plus qu’indispensable et opportun d’évaluer les actions conjointement menées dans le cadre du fonctionnement du CNJCI ,d’améliorer son image et garantir sa crédibilité auprès de tous les jeunes de Côte d’Ivoire sans exclusive », a précisé le Ministre Sidi Tiémoko Touré.

Avant de dresser le bilan des actions menées dans le cadre de l’opérationnalisation de cet organe consultatif des jeunes, il a été procédé antérieurement à son installation officielle le vendredi 3 mars 2017, suivi de la remise d’une feuille de route à chaque délégué, ainsi que par la mise à disposition du CNJCI d’un véhicule de type 4×4 double cabine et d’un siège pourvu en matériels et fournitures de bureau.
Au titre de la participation aux rencontres nationales, régionales et internationales sur la jeunesse, le CNJCI a effectué des voyages d’étude en Afrique avec pour objet le partage d’expériences sur les missions et fonctionnement des autres Conseils de jeunesse. Il a également participé à un forum en Europe pour favoriser les échanges, l’intégration à des réseaux et la recherche de partenariats.

Par ailleurs, le CNJCI est membre du Comité Jeunesse mis en place par le Gouvernement dont le rôle est de veiller à l’intégration de la dimension jeunesse dans les politiques programmes, projets de développement et budgets des ministères et partenaires techniques et financiers.
Le CNJCI est par ailleurs membre du Comité de Pilotage du Bureau de Coordination des Programmes Emplois (BCPE), ainsi que du Comité de suivi du projet d’emploi des jeunes dans l’agri business dénommé Enable Youth.

Le Ministre Sidi Tiémoko Touré a promis mettre un accent sur l’appui financier et logistique, ainsi que l’amélioration de la situation sociale des Délégués du CNJCI.
Bien avant, la mise en œuvre de toutes ses promesses, il faut que cette jeunesse soit empreinte de maturité, de responsabilité et de sagesse, pour apporter sa contribution à la construction d’une Côte d’Ivoire émergente.

SOURCE : Ministeres

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

EMPLOI & JEUNESSE

Le PNUD offre du matériel roulant au Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique

Publié

on

Deux directions régionales du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique ont reçu ce vendredi 09 février 2018, à Abidjan, un don de matériels roulants.
Ce don s’inscrit dans le cadre de la collaboration de cette institution onusienne avec le Programme National de Volontariat de Côte d’Ivoire (PNVCI), dans la mise en œuvre de la phase pilote de ce programme en cours dans trois régions du pays, notamment, le Gbêke, le Tonkpi et le district d’Abidjan.

Deux véhicules de types pick-up et deux motos ont été remis au Directeur Général de l’Office du Service Civique National (OSCN), Touré Mamadou représentant le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré en présence du Directeur des opérations du PNUD.
«Ce matériel vise à améliorer la mobilité des responsables du Programme National de Volontariat en vue de la participation des jeunes aux efforts de développement du pays et d’accélérer l’atteinte des objectifs du programme pilote en Côte d’ivoire», a affirmé le Directeur Général de l’Office du Service Civique National.
Il a assuré que le but de ce don est de permettre la mobilité de ces directions pour une meilleure gestion du programme national de volontariat dans ces deux régions. Depuis le mois de juin 2017, les Régions du Tonkpi et du Gbêkê accueillent les premiers volontaires nationaux en service auprès de diverses organisations et structures d’accueil. Le coordonnateur du projet pilote du Programme National de Volontariat en Côte d’Ivoire, ATOUM Tchakpélé Thomas a précisé que ce don donne un coup d’accélérateur à l’inclusion de la jeunesse dans le programme de développement en Côte d’Ivoire.
Pour rappel, ce programme a été officiellement lancé à Man le 11 Juin 2016 pour faciliter, entre autres, l’appropriation nationale de la problématique du volontariat comme outil d’engagement civique et de participation des jeunes aux efforts de développement du pays.

SOURCE : Ministeres

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

EMPLOI & JEUNESSE

SEPHIS forme 250 jeunes filles à Tiassalé en leadership

Publié

on

La salle de l’American Corner de Tiassalé a refusé du monde ce Vendredi 25 Janvier 2018 pour la 5ème étape du SEPHIS TOUR FOR WOMEN EMPOWERMENT. Cette caravane initiée par SEPHIS est sous le parrainage de Son Excellence Monsieur Le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly et en partenariat avec le Département d’Etat Américain.

Ce sont 250 jeunes filles venues des lycées et collèges de la ville qui ont répondu à l’appel de SEPHIS pour la conférence sur le leadership féminin et l’autonomisation de la femme qui s’est tenu au sein de l’American corner de Tiassalé. « Former dès la base, gage d’une génération consciente des questions du genre », C’est une maxime en laquelle l’équipe de SEPHIS croit fermement. C’est justement pour cette raison que la cible de cet évènement était essentiellement les jeunes filles de la 6ème à la Terminale âgées de moins de 18 ans qui, avec leur esprit vif, ont apporté un nouveau regard sur les questions liées à la jeune fille dans la ville de Tiassalé.

Monsieur Emmanuel Bilé Motchian, Responsable Logistique de SEPHIS, engagé pour la cause de l’autonomisation de la femme ainsi que Mme Kaba, infirmière d’Etat à la PMI dans la ville hôte ont partagé respectivement leurs connaissances et expériences édifiantes sur les questions de leadership féminin et aussi de pouvoir de décision. L’atelier de formation de formation qui s’en est suivi, a été piloté par la Présidente de l’Association SEPHIS, Madame Sefora Kodjo Kouassi, sous la supervision de la panéliste du jour Mme Kabba et de l’Ambassadrice SEPHIS Tiassalé Mlle Madoussou Diomandé.
La proactivité et la créativité des jeunes filles dans le développement des thèmes en rapport avec la femme qui leur avaient été attribuées ont agréablement ravi l’équipe qui ont vu en cette génération de futurs leaders.
C’est satisfait de cette première journée de Caravane dans la ville de Tiassalé que SEPHIS s’est rendu le Samedi 26 Janvier au Centre de la Protection de la Petite Enfance de Tiassalé pour l’action sociale qui couronne chaque étape du SEPHIS TOUR FOR WOMEN EMPOWERMENT. Ce sont des dons de vivres et non-vivres qui ont été remis aux pensionnaires du centre, qui en retour ont exprimé leur gratitude à travers des ballets, des chants, des poèmes et des jeux collectifs.
Voir autant de joie sur le visage de ses enfants, une source sûre de motivation pour le bien-être de la communauté.

C’est sur les ondes de Radio Tiassalé que s’est achevé la caravane dans la ville de Tiassalé par la voix de la Présidente Madame Sefora Kodjo Kouassi qui, a tenu une fois de plus à sensibiliser les jeunes filles sur le sens du leadership et l’impact qu’elles peuvent avoir sur la direction de leur vie tant sur le plan professionnelle qu’émotionnelle.

SOURCE : SEPHIS

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 540 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU