Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Enseignement supérieur: Dix-huit amphithéâtres de télé-enseignement en Côte d’Ivoire.

Publié

on

A l’ouverture de l’atelier régional sur la production des cours en ligne, Ly Ramata a souligné les efforts du gouvernement.Vingt-quatre enseignants de six pays de la sous-région prennent part, depuis lundi, à un atelier régional sur les cours en ligne et les Moocs à l’université Félix Houphouët Boigny. La ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Bakayoko Ly Ramata, a profité de l’occasion pour remercier l’Unesco qui a choisi la Côte d’Ivoire pour abriter cet important atelier régional sur la production et la conception des Moocs (cours massifs en ligne). Elle a fait savoir que la Côte d’Ivoire a été choisie parce que le gouvernement a fait des efforts pour mettre en place des infrastructures technologiques dans toutes les universités du pays. « Vous avez dix-huit amphithéâtres de télé enseignements.

Ainsi que la formation de plusieurs enseignants à la mise en ligne des cours, mais également la formation des bibliothécaires et documentalistes à la gestion documentaire », a-t-elle dit. L’objectif visé, c’est qu’une fois formés, ces enseignants puissent à leur tour former des spécialistes dans leur pays. Afin que la sous-région puisse avoir une génération numérique d’enseignants chercheurs. Ly Ramata a affirmé que « le numérique pédagogique, c’est l’avenir de l’enseignement. Cela compense l’insuffisance d’infrastructures. Avec les cours en ligne, les étudiants ne sont pas obligés d’être dans les amphithéâtres », a-t-elle expliqué. L’exposé inaugural a été donné par le Pr Koné Tiemoman, directeur général de l’université virtuelle, qui a partagé l’expérience de la Côte d’Ivoire. Il a démontré comment l’institution s’est organisée, avec la réforme Lmd, pour avoir cette université transversale. Il a également montré comment le politique s’est impliqué. « Ce sont les efforts du gouvernement et ceux de la communauté universitaire qui sont ainsi salués, puisque ces efforts ont permis à notre pays de prendre de l’avance en la matière. Les autres pays viennent, grâce à l’Unesco, en formation chez nous ».

Pour Dr Ydo Yao, directeur régional de l’Unesco Afrique de l’Ouest, le but pour son institution c’est d’aider les États membres à faire face au défi de la massification dans les universités. Car les universités sont engorgées. Et les Tic sont une opportunité pour faire face à ce défi afin de permettre à la majorité des étudiants de bénéficier d’une formation de qualité. « D’ici vingt ans, 50% des emplois que nous avons aujourd’hui vont disparaître au profit d’emplois basés sur le numérique. Il est important que l’Afrique ne soit pas en reste dans l’utilisation des Tic », a-t-il souligné.

La représentante de l’ambassadeur Carlos M’Baye, représentant permanent Côte d’Ivoire Commission de la Cedeao, a indiqué qu’en disposant d’un vivier d’experts dans tous les pays sur les techniques de mise en ligne des cours, il sera plus facile de minimiser les coûts. Particulièrement ceux liés à la mise en œuvre de certains programmes en lien avec l’enseignement à distance contenu dans le document de politique ; de même qu’il facilitera la mise en ligne des modules de manuel de référence de la Cedeao sur l’éducation à la culture de la paix.

Abou Karamoko, le président de l’université Félix Houphouët Boigny, a, lui, souligné que la maîtrise des Tic implique pour les enseignants une acquisition de connaissance, mais aussi de compétences.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Résidences universitaires: Les Citées de 220 logts, williamsville et d’Abobo 1 et 2 renovées livrées dans 6 mois

Publié

on

Bientôt, des étudiants seront soulagés vu que les résidences du Centre régional des oeuvres universitaires (Crou A2)  qui comprend les cités universitaires d’Adjamé 220 logements, Williamsville et Abobo 1 et 2 seront livrées dans six mois.

C’est l’information donnée ce mercredi 11 juillet, par MM. Osseine Dongossi Ouattara, directeur général du Crou A2 et Koffi Dabila, consultant au Bnetd, responsable de contrôle des travaux de réhabilitation des résidences universitaires à Abidjan. C’était lors des visites desdites cités avec la société chargée de l’exécution des travaux (Smdci).

«Cette visite rentre dans le cadre des instructions du gouvernement relatives à la réhabilitation des cités universitaires d’Abidjan. Comme vous le savez, il y a une partie déjà réhabilitée, celles de Cocody», a indiqué M. Osseine Dongossi.

Et d’ajouter qu’incessamment, la réhabilitation proprement dite des cités d’Abidjan nord: 220 logements, Williamsville et Abobo 1 & 2 va commencer. « Je peux vous dire que nous avons déjà commencé à Abobo où les machines sont sur le terrain en ce moment même. Je vous dirai d’ici au plus 6 mois, les cités seront livrées. Au niveau du coût, c’est le Bnetd qui vous situera au moment opportun», a-t-il précisé.

Pour M. Koffi Dabila du Bnetd, la visite du jour vise à identifier d’éventuels problèmes qui peuvent empêcher l’entreprise d’avancer dans les travaux.

Par ailleurs, il a précisé que toutes les cités universitaires seront réhabilitées. «C’est un vaste projet parce qu’il n’y pas que les résidences universitaires. Il y a aussi les universités. C’est-à-dire amphithéâtres, bâtiments, salles de travaux dirigés, etc. S’il n’y a pas d’aléas, dans six mois nous pouvons livrer ces différents travaux», a précisé le technicien du Bnetd.

Quant à la société exécutrice des travaux (Smdci), le délai de livraison sera respecté. «Nous élaborons tout ce qui est comme chronogramme d’exécution pour être au rendez-vous et livrer les travaux à la bonne date. Ce n’est pas notre première fois», a rassuré Nawa Abdoul Aziz de Smdci.

Pour la qualité des infrastructures et les matériels utilisés, il a tenu à rassurer. «Tout ce qui relève de la qualité, soyez tranquille, nous utiliserons les matériels qu’il faut», a-t-il affirmé.

Selon M. Osseine Dongossi, une fois réhabilitées, les trois résidences universitaires mettront à la disposition des étudiants, une capacité totale de 2647 lits: 196 à Adjamé 220 logements; 448 à Williamsville et 2003 lits à Abobo 1 et 2.

Tigane Jean Bavane

Source: Fratmat.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

BTS 2018 : Les épreuves reportées à des dates ultérieures, annonce le ministère

Publié

on

Les épreuves du Brevet de technicien supérieur (Bts) 2018 en Côte d’Ivoire ne se tiendront plus aux dates prévues.

Elles ont été reportées à une date ultérieure, annonce le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, dans une note officielle reçue ce jeudi 12 juillet 2018.

Le ministère ajoute que les nouvelles dates «seront communiquées ultérieurement», sans plus de détails. Selon l’ancien calendrier, les épreuves orales devaient se tenir du lundi 16 au samedi 21 juillet, suivies des pratiques du 16 au 28 juillet 2018 et des épreuves écrites du 30 juillet au 4 août.

Edouard Koudou
Source: FratmatInfo

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Un foyer d’hébergement pour jeunes filles en construction à Sassand

Publié

on

Un foyer d’hébergement de 2.000 places pour jeunes filles, dénommé foyer Notre Dame de la Miséricorde, sera ouvert dans un an à Sassandra, à l’initiative de l’Association catholique Droit de vie, afin d’assurer un meilleur encadrement de cette frange de la population scolaire jugée fragile.

La pose de la première pierre de ce foyer situé au quartier palmeraie, a eu lieu mercredi en présence des autorités administratives, chefs de communautés, parents d’élèves et chefs de service.

Ce foyer dont la construction coûtera  50 millions F CFA , selon le président de l’association catholique Droit de Vie, Alphonse aimé Nimba, hébergera les jeunes filles élèves des classes de 6ème à la Terminale. Outre les 2000 places des dortoirs, le foyer Notre Dame de la Miséricorde sera équipé d’un amphithéâtre, d’une cantine, d’une salle d’étude, d’une infirmerie, d’une salle et d’une aire de jeux, et d’une chapelle.

Le président de l’association catholique Droit de Vie a exprimé sa reconnaissance à  ses nombreux partenaires notamment  l’UNESCO, l’ UNICEF, le PAM ( Programme alimentaire mondial),  le Programme national de nutrition (PNN).

La mairie de Sassandra a offert un hectare de parcelle  pour à la construction du foyer et le conseil régional  s’est engagé à mettre une subvention annuelle d’un million à la disposition du foyer.

Source: (AIP)

 

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 582 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE