Connecte-toi avec nous

Non classé

Enseignement supérieur / Deux avant-projets de loi en cours de validation

Publié

on

Deux avant-projets de loi relatifs à l’enseignement supérieur et à l’orientation de la recherche et de l’innovation technologique sont en cours de validation dans le cadre d’un séminaire ouvert lundi à Yamoussoukro en présence du ministre de l’Enseignement et de la Recherche scientifique, le Pr Bakayoko Ly-Ramata.

L’objectif de cette rencontre est de rendre performant le système national de recherche et d’innovation, et d’apporter des réponses appropriées et durables aux problèmes de l’enseignement supérieur pour lui permettre de jouer son rôle de pilier dans la production de connaissances, de compétences et d’innovation au profit des besoins socioéconomiques du pays, explique-t-on.

Selon le Dur Nevry Roger, directeur de la Réglementation, de la Coopération et des Relations extérieures, par ailleurs président du comité d’organisation du séminaire, le texte de loi de 1995 prenant en compte l’enseignement primaire, secondaire et supérieur ne correspond plus aux réalités actuelles du système de l’enseignement supérieur, avec les mutations profondes au niveau de la gouvernance des universités.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a indiqué, pour sa part, que la loi sur l’enseignement supérieur doit être en cohérence avec les exigences du nouveau contexte en vigueur dans le sous-secteur éducation, c’est-à-dire en phase avec l’environnement tant politique, institutionnel, qu’académique pour relever les nouveaux défis avec des enjeux qui dépassent « largement » le contexte national.

« Nos universités doivent aller vers les universités entrepreneuriales, doivent produire de la connaissance pour répondre au besoin de la population, elles doivent former un capital humain de qualité », a précisé le Pr Bakayoko Ly-Ramata.

Ce séminaire de validation des avant-projets de loi relatifs à l’enseignement supérieur et à l’orientation de la recherche et de l’innovation technologique , d’une durée de quatre jours, réunit tous les acteurs du système de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les organisations sous-régionales et patronales ainsi que les collectivités territoriales.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non classé

Baccalauréat 2019 / Une centaine de candidats absents au centre du lycée moderne 2 d’Abobo

Publié

on

Une centaine de candidats sont absents aux épreuves écrites du baccalauréat, session 2019, au centre du lycée moderne 2 d’Abobo, au Nord d’Abidjan, a relevé à l’AIP, mercredi, le président du jury, Dr Archer Maurice.

Il s’agit de 116 candidats absents sur 749 candidats qui subissent les épreuves écrites du BAC. Toutefois “les épreuves écrites se déroulent bien dans l’ensemble”, a rassuré Dr Archer, précisant que tout est mis en place pour une prise en charge optimale d’incidents, notamment des  cas de choc psychologique éventuel. Une infirmerie est ouverte à cet effet au sein du centre.

Le lancement des épreuves écrites du baccalauréat au lycée moderne 2 d’Abobo, lundi, a eu lieu en présence de la directrice régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle Abidjan 4 , Mme Diaby Fanta et des autorités municipales et coutumières locales.

SOURCE: (SCDA/MENETFP)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ L’école toujours dans l’impasse dans le secondaire à Agboville

Publié

on

L’école est toujours dans l’impasse à Agboville où elle reste paralysée pratiquement à 100% au niveau du secondaire public du fait de la grève des enseignants, selon le constat de l’AIP. Des milliers d’élèves des trois grands lycées publics de la place n’ont pu avoir accès aux cours comme ils le désiraient, ce lundi. Ce, par manque d’enseignants observant un mot d’ordre de grève de plus d’un mois et demi déjà, pour revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail. Ce sont donc des apprenants déçus et redoutant une probable année blanche qui ont dû regagner leurs domiciles, malgré leur envie de reprendre les cours. Suite à une grève qui avait paralysé tout le système scolaire du pays, les enseignants du supérieur et du.

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire/ Le Premier ministre appelle à une reprise totale des cours depuis Korhogo

Publié

on

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a appelé à une reprise des cours « à tous les niveaux » sur l’ensemble du territoire national vendredi à Korhogo, alors que l’école ivoirienne est perturbée depuis plus des semaines par des grèves d’enseignants. « Je vais lancer un appel pour que le lundi prochain, ce soit sur l’ensemble du territoire que les cours reprennent à tous les niveaux », a déclaré M. Gon Coulibaly, à l’issue d’une visite de stands des journées-carrières qui se déroulent à Korhogo. Le chef du gouvernement a affirmé avoir « vu » et « senti » des élèves « enthousiastes » et désireux d’aller à l’école durant sa visite au cours de laquelle il a serré les mains de plusieurs d’entre eux et…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 844 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO

Show Buttons
Hide Buttons