Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT PRESCOLAIRE

Enseignement préscolaire: après deux semaines de grève les cours ont repris ce lundi

Publié

on

Après des jours d’arrêt de travail, les travailleurs du secteur de l’enseignement préscolaire et des affaires sociales, réunis au sein du Collectif des syndicats d’enseignants et travailleurs sociaux de Côte d’Ivoire (Cesetsci), ont décidé de mettre fin à leur grève et reprendre les cours ce lundi 14 mai. Ils se sont réunis le samedi dernier à Adjamé, dans le cadre d’une assemblée générale extraordinaire. A l’ordre du jour de cette énième assemblée générale, l’issue de la grève illimitée qu’ils observent depuis deux semaines, pour revendiquer une amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Il ressort des échanges, qu’à l’issue des rencontres avec leurs tutelles, les cinq syndicats du collectif, notant quelques satisfactions, ont décidé de reprendre le travail. « Le Csets-ci, s’alignant sur les résolutions de sa dernière Assemblée générale extraordinaire tenue le Samedi 12 Mai 2018 au Complexe Socio-éducatif d’Adjamé Santé de 10h à 13 h , annonce la suspension de son mot d’ordre de grève. Il invite par conséquent tous les camarades éducateurs spécialisés, maîtres d’éducation spécialisée, éducateurs préscolaires, éducateurs préscolaires adjoints, conseillers d’éducation préscolaire, maitres d’éducation permanent, maitresses adjointes d’éducation permanente, attachés sociaux, assistants sociaux et assistants sociaux adjoints à la reprise du travail ce Lundi 14 mai 2018 à partir de 7 heures 30 minutes. Il les appelle à rester mobilisés et à son écoute pour les échéances futures », peut-on lire dans la déclaration, qui a sanctionné l’Assemblée générale. Les enseignants et travailleurs sociaux de Côte d’Ivoire revendiquent entre autres, la signature du décret modifiant et complétant l’annexe 3 du décret du 17 novembre 1993 déterminant le droit au logement ou à une indemnité contributive au logement en faveur de certains fonctionnaires et agents de l’Etat, donnant ainsi droit à une indemnité de logement en faveur des éducateurs préscolaires adjoints, des maîtres d’éducation spécialisée, des maîtresses adjointes d’éducation permanente et des instructeurs de formation professionnelle de base adjoints ; la création de cadres de dialogue social au sein du ministère en charges de Femme et de la Protection de l’enfant, ainsi que celui de l’Emploi et de la Protection sociale, tel que recommandé dans le protocole d’accord portant trêve sociale, signée par le gouvernement et les organisations sociales ; et le paiement et la revalorisation des primes d’encadrement dans les institutions spécialisées (orphelinats, pouponnières…).

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Les enseignants des écoles islamiques renforcent leurs capacités en pédagogique de base

Publié

on

Les enseignants des écoles islamiques du département d’Oumé, ont renforcé leur compétence en connaissances pédagogiques de base nécessaires dans la conduite des cours dans leurs classes primaires, au cours de l’année scolaire 2018-2019.

La formation tenue, mercredi, à l’école islamique du quartier Béhibro, a réuni 41 enseignants de 19 écoles islamiques venus de tout le département d’Oumé.

Elle a permis de former les enseignants à la psychologie de l’enfant, à la méthodologie d’enseignement des disciplines fondamentales tels le Français, les mathématiques, les sciences et les techniques, l’histoire et géographie. Les maîtres ont également appris la tenue des documents administratifs et scolaires.

A la cérémonie d’ouverture, Cissé Mohamed Basselima, membre du bureau régional des écoles islamiques a invité les séminaristes à transmettre ce qu’ils ont appris à leurs collègues pour la bonne marche de l’école ivoirienne. Le séminaire a bénéficié du soutien financier de l’UNICEF.

Ces 19 établissements islamiques ont obtenu leur intégration dans le système éducatif national, rappelle-t-on.

(AIP)

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Une ONG appelle à une mobilisation en faveur de l’école obligatoire en Côte d’Ivoire

Publié

on

Le Réseau ivoirien pour la promotion de l’éducation pour tous (RIP-EPT) appelle à une mobilisation de tous les acteurs du système éducatif pour la réussite de la mise en œuvre de la politique de l’école obligatoire.

Le RIP-EPT a lancé cet appel lors d’une conférence-débat initiée samedi à Bouaké, sur les enjeux et défis, et l’obligation de scolarisation des enfants de six à 16 ans en Côte d’Ivoire.

Le président de la section de Bouaké, Oumar Ouattara et son vice-président, Kassi Juvena, ont affirmé avoir initié cette conférence pour sensibiliser les différents acteurs à jouer leurs partitions, car une enquête réalisée par l’ONG dans huit comités régionaux, durant l’année scolaire 2017-2018, met en exergue des obstacles à la mise en œuvre de la loi sur l’école obligatoire.

Cette enquête  relève comme obstacles, la méconnaissance du décret relatif à la politique de l’école obligatoire, l’éloignement des écoles, l’insuffisance de salles de classe, l’absence de cantines scolaires, le non-respect des choix des élèves dans les affections en sixième et en seconde, engendrant le problème de tuteur pour les accueillir. D’autres obstacles, tels que les frais annexes élevés et l’affection des enfants issus de familles à faibles revenus dans les écoles privées entraînant des frais d’inscription plus élevés ont évoqués dans les résultats de cette étude.

Selon les responsables du RIP-EPT, les obstacles ne sont pas imputables à une seule partie, mais des responsabilités partagées entre l’État les parents d’élèves.

Ils ont donc recommandé “une gestion efficiente” de l’éducation et demandé au gouvernement de soutenir les actions de sensibilisation des ONG sur le terrain. Aux parents, ils demandent d’accepter de faire le sacrifie, parce qu’ils sont «les premiers responsables» de l’avenir des enfants.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Un syndicat du primaire demande la suppression des cours de mercredi et l’organisation d’un concours exceptionnel de promotion

Publié

on

La Coordination libre des Enseignants de Côte d’Ivoire (COLENCI), réunie, en assemblée générale, vendredi, à Abidjan, dans la commune de Cocody, ont demandé la suppression des cours de mercredi ainsi que l’organisation d’un concours exceptionnel de promotion des instituteurs, selon une note d’information transmise dimanche à l’AIP.

Sur la question des cours de mercredi, le secrétaire général de cette coordination, Bli Blé David, a indiqué que le bilan des années relatives aux cours de mercredi est négatif et qu’il faille revenir à l’ancien calendrier des enseignements qui se dérouleraient sur quatre jours dans la semaine.

La COLENCI a aussi recommandé la mise en place d’une commission comprenant les responsables du ministère de la Fonction publique, de l’Education nationale et les différents responsables syndicaux de l’Intersyndicale de l’enseignement primaire public de Côte d’Ivoire (ISEPPCI) à l’effet de débattre des sujets relatifs à la finalisation du profil de carrière de tous les emplois du préscolaire et du primaire.

Il s’agit de l’occupation des emplois d’inspecteurs pédagogiques du préscolaire et du primaire, l’emploi de l’inspecteur à l’extrascolaire, la création de l’emploi de conseiller de l’administration scolaire, la suppression du concours d’instituteurs adjoints et l’institution de l’examen de CAP, la revalorisation de l’indemnité contributive au logement.

Les membres de ce syndicat a appelé leur ministère de tutelle et le Premier Ministre, à ouvrir des négociations sur ces revendications urgentes afin que des solutions soient trouvées, dans le but de garantir des conditions de vie et de travail acceptables aux enseignants.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 676 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE