Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Enfants en conflit avec la loi : le Phénomène en forte baisse, plus de 500 enfants re-socialisés (ministre)

Publié

on

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité était ce lundi face aux députés dans le cadre d’une séance de question avec débat portant sur la situation sécuritaire liée au phénomène des enfants en conflit avec la loi, appelés «microbes». Question soulevée par le groupe parlementaire Vox Populi et présentée par l’honorable Yasmina Ouegnin.

Rappelant que le phénomène est né dans la commune d’Attécoubé avant de se déporter à celle d’Abobo, le ministre s’est félicité d’une situation sécuritaire stable en général depuis la crise de 2011, malgré quelques pics dus à l’attentat de Grand-Bassam en 2016, aux mutineries et aux attaques sporadiques des postes de sécurité.

« Le départ de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) est un acte fort marquant le retour à un niveau standard tolérable de sécurité » ajouté le ministre.

Pour le sujet du jour, le premier flic de Côte d’Ivoire a indiqué avec fierté que le phénomène des enfants en conflit avec la loi a fortement reculé. Ce notamment grâce à des mesures prises par le Gouvernement ivoirien.

Dans un premier temps l’exécutif a réalisé une étude sur un échantillon de 774 adolescents qui a permis d’établir des caractères sur le mode opératoire, les rapports des ados avec les stupéfiants, etc…

Suite à cette étude il a été démontré que « 50% d’entre eux ont adhéré par effet de groupe,70% ont arrêté à l’école primaire et 30% ne savent ni lire ni écrire. 46% ont arrêté par manque de moyen des parents quand 36% l’ont fait par manque d’intérêt.30 % sont orphelins de père, ou de mère ou des deux, 19% vivent avec les parents. Il y a aussi le fait que certains sont enrôlés par les « gnanbros » pour régler leurs problème dans les gares routières » a révélé le ministre.

« Des actions vigoureuses ont ensuite été entreprises notamment des activités de sensibilisation auprès des populations avec l’installation dans le commissariats de comités consultatifs d’éthique et des actions de protection de personnes qui ont permis entre mai 2016 et mai 2018 la destruction de 930 fumoirs, la saisie d’énormes quantités de drogue et de 10475 armes blanches et l’interpellation de plus de 3000 enfant dont l’âge varie entre 16 et 18 ans » a ajouté le M. Diakité.

Un autre mesure tout aussi importante a été l’opération de resocialisation des 774 adolescents en conflit avec la loi : « 500 ont été placés auprès de maîtres-artisans, 22 exercent aujourd’hui des métiers à leur propre compte, 18 ont été inscrits à l’école et 15 à l’orphelinat de Bingerville, 24 incarcérés à la MACA, 17 non-réinsérés, 164 ont abandonnés la formation professionnelle, 22 ont pris les maquis, 9 sont très malades, enfin on compte 5 décédés » a-t-il détaillé, pour un taux de récupération de 72%.

Pour terminer, le ministre de l’intérieur a appelé à une vigilance et une implication des populations sans lesquelles il sera pour les forces de l’ordre difficile de venir à bout de l’insécurité.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Le Professeur Bakayoko Ly Ramata au siège du conseil, économique, social, environnemental et culturel

Publié

on

Madame le ministre de l’enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Prof Bakayoko- Ly Ramata a prononcé une conférence ce mercredi 20 Juin 2018 au siège du conseil, économique, social, environnemental et culturel. La conférence portant sur Le Thème : « Vision, Défis et Perspectives de l’Enseignement supérieur, recherche scientifique à l’horizon 2016-2025 » a été prononcée en présence du président de ladite institution Charles Koffi Diby. L’objectif étant de créer un cadre d’échanges entre les deux institutions. IL y va de l’avenir de l’enseignement supérieur, et, partant, de la nation.
Madame le ministre s’est dit honorée de se retrouver dans cette grande institution de la république en vue de prononcer une conférence.
Pour elle, l’Enseignement Supérieur constitue, en effet, un levier fondamental de l’émergence de notre pays, parce qu’il forme le capital humain dont la Côte d’Ivoire a besoin pour construire son développement, économique , social, politique culturel et environnemental. « IL est donc tout à fait légitime que je vous présente les actions majeures que mon département a réalisées dans le cadre du plan national de Développement de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour la période 2016-2025. » a-t-elle dit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Les meilleurs élèves de l’IEP de Yopougon Niangon célébrés

Publié

on

Quelque 400 meilleurs élèves de l’Inspection de l’enseignement primaire et préscolaire (IEP) de Yopougon Niangon (Nord d’Abidjan) ont été primés, pour avoir excellé dans le  travail durant l’année scolaire 2017-2018.

Les lauréats ont reçu chacun un kit de fournitures scolaires estimé au total à cinq millions de  francs CFA. Un don effectué par Azito O&M et Azito Energie, lors d’une cérémonie d’excellence et de mérite organisée jeudi, dans l’enceinte du groupe scolaire Sicogi.

Les majors de chaque niveau d’étude, Bakayoko Sonafia en classe de CP1, Koné Aminata en classe de  CP2, Tuo Kekama en classe de CE1, Gogoua Beraca Mondésir, en classe de CE2, Vangah Sidjay, en classe de CM1 et Andjui Jean Christ David en classe de CM2, ont reçu des prix spéciaux. Des enseignants et des encadreurs ont également été distingués.

Le responsable des ressources humaines et juridiques d’Azito O&M, Marcellin Adou, a exhorté les élèves primés à être des modèles pour leurs condisciples. « L’engagement de la centrale thermique aux côtés des autorités de l’éducation nationale témoigne de sa volonté de soutenir l’émergence d’une école de qualité en Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué.

Plusieurs pots de peinture ont également été offerts à l’établissement.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Ouverture à Abidjan de la 7ème édition du cours de leadership et d’approches innovatrices en communication stratégique

Publié

on

Le Centre des programmes de Communication  (CPC)de l’école Bloomberg de Santé publique de l’université américaine Johns Hopkins (CPC) a procédé, lundi à Abidjan, à l’ouverture de la 7ème édition du cours de leadership et d’approches innovatrices en communication stratégique.

Destiné à des cadres du domaine de la Santé publique, le programme vise à « outiller ces acteurs en matière de communication pour la santé en particulier dans la lutte contre le VIH/Sida, le paludisme, les maladies à potentiels épidémiques, de la santé maternelle et de la gestion de programmes de développement et le genre », selon la directrice pays du CPC, Diarra Kamara Racine.

« Les cours de communication de leadership et aux approches innovatrices en communication stratégique prévue s’achever au 29 juin, est organisé en partenariat avec l’université Félix Houphouët-Boigny à travers son Unité de formation et de recherche en Information, Communication et Arts (UFRICA) avec laquelle un accord a été signé depuis cinq ans en vue d’une dévolution progressive  du cours », a-t-elle expliqué.

Ce cours de « référence mondiale », est devenu une référence pour tous les professionnels de la communication en matière de santé publique à travers le monde, a-t-elle souligné.

La directrice pays du Centre des Programmes de Communication de l’école Bloomberg de Santé publique de l’université américaine Johns Hopkins a également invité les participants à s’approprier « ce cours unique » en participant activement et de façon constructive, aux différentes sessions.

Le CPC de l’école Bloomberg de Johns Hopkins est présent en Côte d’Ivoire depuis 2006 et met en œuvre le projet « Breathrough Action » en collaboration avec Save the Children, Think Action, Camber Collective, International Center for Research on Women et Viamo dans le cadre d’un accord de coopération avec l’USAID pour promouvoir le changement social et de comportement dans le monde entier,.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 558 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE