Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Enfants en conflit avec la loi : le Phénomène en forte baisse, plus de 500 enfants re-socialisés (ministre)

Publié

on

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité était ce lundi face aux députés dans le cadre d’une séance de question avec débat portant sur la situation sécuritaire liée au phénomène des enfants en conflit avec la loi, appelés «microbes». Question soulevée par le groupe parlementaire Vox Populi et présentée par l’honorable Yasmina Ouegnin.

Rappelant que le phénomène est né dans la commune d’Attécoubé avant de se déporter à celle d’Abobo, le ministre s’est félicité d’une situation sécuritaire stable en général depuis la crise de 2011, malgré quelques pics dus à l’attentat de Grand-Bassam en 2016, aux mutineries et aux attaques sporadiques des postes de sécurité.

« Le départ de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) est un acte fort marquant le retour à un niveau standard tolérable de sécurité » ajouté le ministre.

Pour le sujet du jour, le premier flic de Côte d’Ivoire a indiqué avec fierté que le phénomène des enfants en conflit avec la loi a fortement reculé. Ce notamment grâce à des mesures prises par le Gouvernement ivoirien.

Dans un premier temps l’exécutif a réalisé une étude sur un échantillon de 774 adolescents qui a permis d’établir des caractères sur le mode opératoire, les rapports des ados avec les stupéfiants, etc…

Suite à cette étude il a été démontré que « 50% d’entre eux ont adhéré par effet de groupe,70% ont arrêté à l’école primaire et 30% ne savent ni lire ni écrire. 46% ont arrêté par manque de moyen des parents quand 36% l’ont fait par manque d’intérêt.30 % sont orphelins de père, ou de mère ou des deux, 19% vivent avec les parents. Il y a aussi le fait que certains sont enrôlés par les « gnanbros » pour régler leurs problème dans les gares routières » a révélé le ministre.

« Des actions vigoureuses ont ensuite été entreprises notamment des activités de sensibilisation auprès des populations avec l’installation dans le commissariats de comités consultatifs d’éthique et des actions de protection de personnes qui ont permis entre mai 2016 et mai 2018 la destruction de 930 fumoirs, la saisie d’énormes quantités de drogue et de 10475 armes blanches et l’interpellation de plus de 3000 enfant dont l’âge varie entre 16 et 18 ans » a ajouté le M. Diakité.

Un autre mesure tout aussi importante a été l’opération de resocialisation des 774 adolescents en conflit avec la loi : « 500 ont été placés auprès de maîtres-artisans, 22 exercent aujourd’hui des métiers à leur propre compte, 18 ont été inscrits à l’école et 15 à l’orphelinat de Bingerville, 24 incarcérés à la MACA, 17 non-réinsérés, 164 ont abandonnés la formation professionnelle, 22 ont pris les maquis, 9 sont très malades, enfin on compte 5 décédés » a-t-il détaillé, pour un taux de récupération de 72%.

Pour terminer, le ministre de l’intérieur a appelé à une vigilance et une implication des populations sans lesquelles il sera pour les forces de l’ordre difficile de venir à bout de l’insécurité.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Entrepreneuriat / La Lyonnaise d’imprimerie et des numériques: Etienne Kouya primé au Festival de Cannes

Publié

on

Tout en se réjouissant de cette distinction, Etienne Kouya a estimé qu’il s’agit d’une invite à mieux faire. « C’est une récompense du milieu des affaires. Nous allons travailler davantage pour glaner d’autres lauriers », a-t-il dit.

Entrepreneuriat : Etienne Kouya primé au Festival de Cannes

Etienne Kouya Abdoul Razack, le président du groupement des imprimeurs de Côte d’Ivoire, s’est vu décerné le prix d’excellence de la meilleure entreprise d’imprimerie, lors du Festival de Cannes (France) les 5 et 6 octobre derniers. Au cours d’une cérémonie qu’il a organisé le 12 octobre dernier dans les locaux de son imprimerie sis à Yopougon, il a présenté ce prix à ses collaborateurs, à ses pairs imprimeurs et aux journalistes. A cette occasion, Etienne Kouya a dédié ce prix au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Tout en se réjouissant de cette distinction, Etienne Kouya a estimé qu’il s’agit d’une invite à mieux faire. « C’est une récompense du milieu des affaires. Nous allons travailler davantage pour glaner d’autres lauriers », a-t-il dit. Ce prix, est-il bon de la rappeler, porte à six le nombre des lauriers glanés par Etienne Kouya et son entreprise, La Lyonnaise d’imprimerie et des numériques. Il s’agit du Prix du meilleur imprimeur de factures normalisées en 2014, du prix Fadel du meilleur promoteur d’imprimerie en Côte d’Ivoire, du Prix du meilleur promoteur d’imprimerie en Afrique, du Prix Suisse de la qualité et de l’initiative, et du Prix d’encouragement de la diaspora ivoirienne à Auxerre.

J.C.AKA

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Donnez un Titre à cette photo / La Photo de la semaine : Education et Formation.

Publié

on

Donnez un Titre à cette photo / La Photo de la semaine éducation-formation.

Source: Photo Prise sur le net.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Insertion des jeunes en Côte d’Ivoire: l’Association France volontaire veut accompagner la Côte d’Ivoire

Publié

on

Une mission de l’Association France volontaire est à Abidjan depuis le 16 octobre dernier. Ce jeudi, cette mission a été reçue par le Ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré.

Les échanges ont eu lieu à son cabinet, au Plateau. Cette délégation était conduite par Mme Agnès Canayer, présidente de l’union régionale des missions locales de Normandie.

Accompagnée de M. Alexis Soungalo, représentant national de France volontaire en Côte d’Ivoire, M. Konan Kouassi de l’ONG MESAD et de Mme Marine Brodu, chargée de communication et du développement des partenariats à France volontaire en Côte d’Ivoire, Mme Agnès Canayer est en Côte d’Ivoire pour s’imprégner de l’environnement des politiques d’insertion sociale des jeunes et renforcer les partenariats avec les plateformes de servies pour aider à l’insertion sociale des jeunes.

Mme Agnès Canayer a indiqué à M. Mamadou Touré de la volonté de son institution à obtenir un partenariat avec les plateformes de services pour relever le défi de l’emploi jeunes en Côte d’Ivoire. « Nous sommes en Côte d’Ivoire pour rencontrer les autorités ivoiriennes en charge des questions d’insertion sociale de la jeunesse. Nous voulons analyser ensemble les axes possibles de coopération notamment à travers l’échange, la mobilité des jeunes sur la base du dispositif civique et encourager la coopération à travers la signature d’une première convention cadre de partenariat avec des plateformes de service », a-t-il expliqué.

Se réjouissant de cette mission, le Ministre Mamadou Touré a promis de tout mettre en œuvre pour que cette mission se déroule bien. Il a instruit ses services à avoir une séance de travail avec la délégation afin d’explorer des voies de coopération pour l’insertion socio-économique de la jeunesse ivoirienne.

L’Association France volontaire a pour mission d’impliquer la jeunesse sur des projets de volontariat et de solidarité internationale dans des pays en voie de développement. L’engagement des jeunes permet de venir en appui à des structures locales et concourt à renforcer les liens économiques, sociaux et interculturels entre ces pays.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 679 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE