Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

École pour les sourds de Yopougon : Universelle industrie offre un bâtiment aux pensionnaires.

Publié

on

YESHI Group à travers sa filiale Universelle industrie vient d’offrir un bâtiment R+1 aux pensionnaires de l’École ivoirienne des sourds (ECIS) située à Yopougon. Cet édifice de 4 dortoirs a été inauguré ce lundi 16 avril 2016 en présence des premiers responsables de la structure et de Jean-Claude Kouassi, ministre de l’Emploi et de la Protection sociale.
« En ma qualité de ministre de l’Emploi et de la protection sociale, je suis heureux et fier de compter sur des personnes de bonne volonté comme vous, pour nous aider à redonner espoir à nos enfants en situation de handicap, en les rétablissant dans leurs droits, dont le droit à l’éducation», a indiqué le ministre Jean-Claude Kouassi. Il a traduit la gratitude du gouvernement et celle du président de la République Alassane Ouattara aux donateurs pour leurs actions en faveur des enfants déficients auditifs.

Ali Ismaïl, Directeur général de Universelle industrie a relevé que l’objectif de sa structure est de « partager et rendre heureux les enfants de cette école afin qu’ils aient la joie de vivre et d’apprendre ». Ali Ismaïl a invité, par ailleurs, la direction de l’école et son personnel, les enseignants mais aussi les élèves bénéficiaires du bâtiments de l’entretenir et en prendre soin afin qu’il profite aux générations futures.

Youhaness Mechbébé, Directeur général de YESHI Group a assuré que sa structure ne compte pas s’arrêter à ces actions. Car pour lui, « il est important pour les entreprises d’assister les personnes en situation de handicap ».

Notons que de 2015 à 2017 YESHI Group a offert l’ECIS d’un bâtiment de 4 classes, un bâtiment pour les tout-petits avec toutes commodités et un bâtiment R+1 comprenant 4 dortoirs qui vient d’être inauguré.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Grève des enseignants / Les classes du primaire et du préscolaire publics fermées à Daoukro et M’Bahiakro

Publié

on

Les classes du primaire et du préscolaire publics sont fermées à Daoukro et M’Bahiakro depuis lundi à l’appel de la section de l’inter syndicale des enseignants du préscolaire et du primaire de Côte d’Ivoire (ISEPP-CI) de la région de l’Iffou.

Cette intersyndicale a déclenché une grève de quatre jours, du lundi 10 au vendredi 14 décembre, dans tous les établissements préscolaires et primaires publics de Côte d’Ivoire pour obtenir du gouvernement la satisfaction  des points des revendications.

Au nombre de ces revendications il y a la suppression des cours de mercredi, la revalorisation de l’indemnité de logement, la suppression du concours des instituteurs adjoints et l’institution de concours de promotion des au grade A4, indique-t-on.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Littérature / “Les sentiers de la réussite”: En librairie un ouvrage sur la réussite scolaire

Publié

on

Un jeune écrivain ivoirien, Attenda Cherif Abidogun, propose dans son ouvrage “Les sentiers de la réussite”, disponible depuis lundi en librairie, ses recettes pour parvenir au succès en milieu scolaire.

Cherif Abidogun, dans ce roman de 80 pages, aborde diverses thématiques d’actualité en milieu scolaire, à savoir “la prostitution, la violence à l’école, la délinquance juvénile, le grand banditisme, les grossesses en milieu scolaire, le VIH SIDA et les MST sans occulter les amours d’enfance, le mariage précoce de la jeune fille, les  méfaits de la crise”.

L’oeuvre s’adresse aux élèves, enseignants et parents d’élèves.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Lycée moderne de Ouangolodougou / Les cours perturbés pour un manque de tables bancs

Publié

on

Les élèves du lycée moderne Alassane Ouattara de Ouangolodougou ont refusé de suivre les cours, lundi, pour protester contre un manque de tables bancs dans les salles de classes.

« Depuis le début de cette année scolaire, il y a un véritable problème de tables bancs. Les élèves sont même obligés de suivre les cours allongés sur des nattes. Pire, il n’y a même pas un seul banc dans certaines classes. Ajouté à cela le problème de salles pour permettre aux cours de se dérouler normalement», a fait savoir le président du Conseil scolaire des délégués d’élèves (CSDE) dudit établissement, l’élève Dosso Yacouba.

Malgré l’appel lancé par le préfet du département, Sory Jean Pierre, lors du salut aux couleurs, lundi matin, les élèves ont décidé de fermer eux-mêmes les salles de classes et retourner à la maison.

Pour faire entendre raison aux élèves, les responsables ont été reçus au cabinet du préfet qui s’est engagé à user de tout son pouvoir pour apporter une solution durable aux problèmes de manque d’équipement. Il leur a demandé de « faire encore le sacrifice pour quelques jours en acceptant de retourner en classe. »

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 697 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS