Connecte-toi avec nous

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Distribution des journaux papiers via numérique : Le portail du Gepci dévoilé

Publié

on

Pour le ministre de la Communication, de lEconomie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, « ce portail est une réponse appropriée au relèvement de la presse papier, qui connaît la mévente ».

Distribution des journaux papiers via numérique : Le portail du Gepci dévoilé

La distribution des journaux papiers en Côte dIvoire se fait également en ligne désormais, via la place forme numérique www.pressecotedivoire.ci. Ainsi, les lecteurs pourront acheter par le biais de mobile money et télécharger les formats Pdf des journaux de leur choix, au prix unitaire de 200 F Cfa. C’est-à-dire 100 F Cfa de moins que le journal physique dans les kiosques.

Cest ce qua annoncé le vice-président du Groupement des éditeurs de presse de Côte dIvoire (Gepci), Ousmane Sy Savané. Cétait le 13 février à la faveur du lancement du portail numérique de ladite organisation.
Ousmane Sy Savané a relevé que face aux difficultés liées à la distribution des journaux sur toute létendue du territoire national et surtout dans les contrées les plus reculées du pays, il était impérieux pour eux de mettre sur pied ce portail, destiné à vendre les produits de presse. Celui-ci est donc accessible à partir des terminaux (téléphone portable, ordinateur), quelque soit lendroit du pays où lon se trouve, grâce à un accès Internet, a-t-il ajouté.

Pour le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, « ce portail est une réponse appropriée au relèvement de la presse papier, qui connaît la mévente ». Il a également signifié : « cest une opportunité pour vendre dans le monde entier et donc booster les ventes et produire de la richesse ».

Bruno Koné a révélé quà ce jour en Côte dIvoire, les utilisateurs de téléphonie mobile, dInternet et de mobile money sont respectivement au nombre de 30, 17 et 10 millions dindividus. Le ministre de la Communication, de lEconomie numérique et de la Poste a enfin exhorté à un journalisme de « qualité et responsable, pour lépanouissement des entreprises de presse ».

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Tic/3e Edition du Salon Viva Technology 2018 : Bruno Koné va présenter le savoir-faire ivoirien à Paris

Publié

on

Vivatech 2018 est un événement international organisé par la société Publicis Groupe et le Groupe Echos. Il réunit plus de 80 000 participants, plus de 1 400 investisseurs, plus de 1 500 journalistes, avec le soutien des autorités françaises et plus de 103 pays.

Tic/3e Edition du Salon Viva Technology 2018 : Bruno Koné va présenter le savoir-faire ivoirien à Paris

Le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, M. Bruno Nabagné Koné, invité par le secrétaire d’Etat au Numérique de la France, participe à la 3e édition du Salon Viva Technology 2018 (Vivatech) qui se tient du 22 au 28 mai, à Paris, en France.

Vivatech 2018 est un événement international organisé par la société Publicis Groupe et le Groupe Echos. Il réunit plus de 80 000 participants, plus de 1 400 investisseurs, plus de 1 500 journalistes, avec le soutien des autorités françaises et plus de 103 pays. C’est un cadre de rencontres entre plus de 8 000 startup et les grands groupes, de découvertes des dernières innovations et d’échanges sur les dernières tendances technologiques.

C’est aussi une occasion pour nouer des contacts en vue de l’accélération de projets de transformation digitale. C’est également une opportunité de faire valoir l’écosystème ivoirien, les innovations ivoiriennes et de permettre à des startup ivoiriennes d’y participer, de nouer des contacts et de trouver des investisseurs. A ce Salon, des sessions de pitch pour les startup ivoiriennes seront organisées ainsi que des B2B avec des potentiels investisseurs.

Il est bon de noter que l’Afrique sera particulièrement mise à l’honneur avec une programmation spéciale (Afric@Tech) permettant de découvrir ses meilleurs représentants et d’illustrer le dynamisme du continent dans tous les secteurs du numérique. Par ailleurs, un espace est réservé à la Côte d’Ivoire où elle sera invitée à partager son savoir-faire en matière d’innovation numérique et de présentation de ses startup. La délégation ivoirienne, à cet effet, comporte quatre startup ivoiriennes qui sont accompagnées par la Fondation Jeunesse numérique.

Notons qu’en matière de contenus, Vivatech 2018 adresse plusieurs types de sujets, notamment : l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle ainsi que les objets connectés. Parmi les grands thèmes abordés, l’utilisation des drones, des robots ou encore la bonne manière de faire évoluer les startup. Plus de 600 experts vont se relayer pour apporter leurs retours d’expérience aux participants attendus, tout en leur proposant une vision internationale des problématiques abordées.

Source : Sercom MCENUP

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Viva Technology 2018 : la Start-up ivoirienne Lifi Led invitée à participer à un échange sur les enjeux de l’entrepreneuriat

Publié

on

Conviée à prendre part à la troisième édition de Viva Technology (VivaTech), du 24 au 26 mai à Paris, la start-up ivoirienne Lifi Led participera à une session d’échange organisée par le Conseil Présidentiel pour l’Afrique et Bpifrance, afin de faire progresser la réflexion sur les enjeux de l’entrepreneuriat en Afrique et les solutions pour le favoriser.

En prélude à ce grand rendez-vous, Lifi Led est conviée par le Conseil Présidentiel pour l’Afrique (CPA) et la Banque Pour l’Investissement (Bpifrance), à une session d’échange et de créativité, le 23 mai, sur le thème « Start-up africaines : Vous appuyer pour décoller encore plus vite. Favoriser les synergies avec les acteurs français ». Cette session a pour but de faire progresser la réflexion sur les enjeux de l’entrepreneuriat en Afrique et les solutions pour le favoriser. Les résultats de ces réflexions collectives seront présentés au Président de la République de France, Emmanuel Macron.

La participation de Lifi Led Côte d’Ivoire à cet atelier puis au salon parisien VivaTech constitue une étape importante de son ambition d’offrir l’électricité et la connexion internet aux populations africaines dans les zones non couvertes par les fournisseurs traditionnels. La stratégie de Lifi Led tire parti de la technologie Lifi, une solution de communication sans fil qui utilise le réseau d’éclairage LED pour transmettre des données à la vitesse de la lumière et produire une connexion internet 30 fois plus rapide que le Wifi. Grâce à ses ampoules LED alimentées en énergie solaire, Lifi Led Côte d’Ivoire a apporté l’éclairage et l’internet à Brahimakro. Dépourvu d’électricité, ce village de 1600 âmes situé à 70 Km d’Abidjan est entièrement éclairé et connecté, après 72 heures de travaux réalisés entre le jeudi 15 et le samedi 17 mars 2018.

Des installations similaires ont été réalisées en avril 2017 à Drongouiné, dernier village dans l’Ouest de la Cote d’Ivoire, à 12 Km de la ville de Danané. La solution Lifi Led est actuellement en cours de déploiement à Bangui, en Centrafrique. L’engagement de Lifi Led Côte d’Ivoire dans l’électrification et l’extension de la connexion internet en fait un acteur important dans le développement durable et l’économie verte. Il justifie, en outre, Ange Frédérick BALMA parmi les enfants de Brahimakro.

« Nous franchissons une nouvelle étape dans la formulation des propositions qui auront un impact réel sur les populations en Afrique comme ailleurs. Notre solution Lifi permet une économie de plus de 80% de la consommation de l’éclairage. De plus, elle transforme les coûts d’éclairage en un nouveau support de communication ouvert à toutes sortes d’application », déclare Ange Frédérick BALMA, président-directeur général de Lifi Led Côte d’Ivoire.

Le rêve de Lifi Led Côte d’Ivoire est de faire de l’Afrique un continent où la lumière apporte effectivement de l’espoir, celui d’un développement inclusif, a expliqué son PDG. Lifi Led Côte d’Ivoire est une Entreprise de droit ivoirien à fort potentiel de développement, Lifi Led (www.lifi-led.ci) est la première start-up africaine spécialisée dans la fourniture de services de connectivité basés sur l’intégration de solutions Lifi et l’éclairage intelligent (Smart Lighting).

Lifi Led Côte d’Ivoire a bénéficié de l’accompagnement de la Fondation Jeunesse Numérique pilotée par le Ministère de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste. Elle s’emploie à son tour à former et encadrer des Tech entrepreneurs ivoiriens à travers son laboratoire dénommé « BpiLab Invest ». Lifi Led est présente au Burkina Faso, au Mali et en France. La Start-Up ivoirienne s’est vue attribuée une dizaine de distinctions. Son président Directeur général, Ange Frédérick BALMA figure parmi les dix personnalités clés de l’économie numérique de la Côte d’Ivoire.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

TIC - TECH - TICe - INNOVATIONS

Technologie : Mikaté, le moteur de recherche africain nouvelle génération

Publié

on

Deux journalistes, l’un Franco-Ivoirien et l’autre Franco-Congolais, ont développé un moteur de recherche africain. L’application dénommée Mikaté a pour particularité de rechercher les vidéos à partir des images prises avec son smartphone.

Cette application gratuite qui sortira en septembre prochain, permettra de rechercher du contenu vidéo à partir d’image prise avec le téléphone mobile. Mikaté avait été présentée en avant-première, lors du Salon International du Tourisme d’Abidjan (SITA), qui était cette année consacrée aux nouvelles technologies au service du tourisme.

Son mode de fonctionnement est très simple. Pas besoin de taper un mot dans le moteur de recherche, il suffit juste de prendre une photo avec son appareil mobile, puis l’entrer dans l’application. Le programme, spécialisée dans la reconnaissance d’image, analyse la photo, recherche dans des bases de données les vidéos en rapport avec votre image, et renvoie de courtes séquences filmées.

L’objectif véritable de l’application est de lutter contre le fléau de faux-médicaments sur le continent, promouvoir les marques, les évènements culturels, les lieux touristiques et la communication en général. En plus de cela, ses développeurs ont en tête de s’attaquer au problème d’authentification des titres fonciers qui mine les sociétés africaines.

… suite de l’article sur Autre presse

SOURCE : Regionnale.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 532 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU