Connecte-toi avec nous

FORMATIONS

Développement de l’aviculture/ 27 jeunes en formation sur les techniques modernes avicoles

Publié

on

Au terme de la visite, le chargé de programme gouvernance à la Cellule de coordination de coopération Côte d’Ivoire-Ue, Cissé Souleymane s’est déclaré satisfait du démarrage effective de ladite formation.
Vingt-sept jeunes composés majoritairement de filles des localités villageoises de Lopou, Yassap, Youhoulil et Orbaff dans le département de Dabou, suivent depuis le 20 février dernier et ce jusqu‘au 29 mars, une formation qualifiante sur les techniques modernes en aviculture.

Cette formation qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la formation professionnelle et à l’insertion des jeunes en Côte d’Ivoire (Proforme), financé par l’Union européenne (Ue) et exécutée par l’Organisation des nations unies pour le développement industriel (Onudi) vise à « outiller ces apprenants en techniques modernes, plus rentables, en vue d’améliorer leurs revenus ». Ainsi, a indiqué l’expert-formateur à l’Onudi, Andjou Jacques.

Il a également relevé qu’au-delà « des cours théoriques et pratiques en avicultures, les bénéficiaires reçoivent des formations en comptabilité simplifiée, ainsi qu’en gestion financière, commerciale et coopérative. Qui leurs permettront de mettre en place des groupements avicoles dans leurs villages respectifs ».

Et d’ajouter : « Ces groupements intégreront par la suite les coopératives qui seront mises en place au cours des prochaines semaines, en vue de mieux organiser la commercialisation de la production desdites formations ». Andjou Jacques qui était appuyé par le conseiller technique adjoint au Proforme, a soutenu que tout a été mis à la disposition des apprenants, pour une formation de qualité assurée par l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader), qui allie la théorie et la pratique. A savoir, une ferme toute équipée en abreuvoirs, mangeoires, radiants et cent poussins d’expérimentation.

Il a, en outre expliqué que le projet initialement était destiné à la gent féminine, pour leur autonomisation dans le milieu rural. Mais sa mise en œuvre a suscité tant d’engouement, qu’il a été ouvert aux hommes, dans le respect de la parité du genre. Pour constater de visu l’effectivité du projet de formation en cours, une visite des différents partenaires au projet, a été rendue le 23 février aux apprenants sur leur base de Lopou. Ainsi, le préau servant de salle formation et la ferme expérimentale y attenante ont été visités. De plus, un tour a été fait sur les champs écoles de légumes concernant un autre volet en agriculture du projet Proforme.

Au terme de la visite, le chargé de programme gouvernance à la Cellule de coordination de coopération Côte d’Ivoire-Ue, Cissé Souleymane s’est déclaré satisfait du démarrage effective de ladite formation. Mieux, il a annoncé faire un plaidoyer, afin que le nombre de poussins d’expérimentation passe de cent à, au moins cinq cent, d’autant que la capacité d’accueil de la ferme est de 750 poussins. Cissé Souleymane a enfin encouragé les apprenants à être attentif à la formation, afin de mieux bénéficier des acquis qu’ils auront reçus et le partager à d’autres personnes éventuellement.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Éducation-formation: Kandia Camara promet des résultats probants

Publié

on

Au terme de trois jours de travaux sur la revue conjointe annuelle du secteur de l’éducation- formation, les acteurs du secteur éducatif et leurs partenaires ont présenté les résultats à la ministre Kandia Camara de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

« Je tiens à vous saluer pour les résultats du plan sectoriel qui s’offrent à tous comme le tableau de bord, la boussole censée guider nos pas vers l’amélioration significative de la qualité des produits de notre école », s’est félicitée la ministre Kandia Camara lors de la cérémonie de clôture des travaux sur la revue conjointe annuelle du secteur de l’éducation formation qui s’est déroulée à l’hôtel du Golf, le 13 décembre.

La ministre Kandia Camara s’est dit satisfaite pour « la qualité de la revue sectorielle » qui, selon elle, est prometteuse eu égard à la qualité des réflexions présentées. « Je me réjouis de la pertinence de vos recommandations consensuelles qui constituent des pistes de solutions novatrices. Solutions pour résoudre efficacement les problématiques identifiées dans le rapport de performance 2017. Qui va faciliter la mise en œuvre du plan sectoriel éducation formation 2016-2025, adossé au plan national de développement (Pnd) », a-t-elle ajouté.

Selon elle, la matrice du secteur de l’éducation et de la formation, développée dans le plan sectoriel éducation formation 2016-2025, est en phase avec les orientations stratégiques. « En 2025, la Côte d’Ivoire disposera d’un système éducatif de qualité, équitable et inclusif qui développe des compétences constamment renouvelées et maintenues en synergie avec les besoins de transformation et de la compétitivité de l’économie ainsi que de la capacité d’innovation technologique », a-t-elle conclu.

Selon Mamadou Binaté, coordonnateur des travaux de la revue sectorielle éducation-formation, durant les trois jours, ateliers et exposés, ont meublé cette rencontre. Il s’est agi d’analyser les progrès qui ont été réalisés en 2017, de plancher sur les défis qui restent à relever. Notamment la redynamisation et le renforcement des mécanismes de récupération des enfants hors du système scolaire, la politique de l’école obligatoire et la question de la formation professionnelle.

A l’en croire, les résultats sortis des travaux apporteront et répondront aux réalités actuelles et futures pour une adéquation éducation-formation.

Notons par ailleurs que ce séminaire a été organisé par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle et celui de l’enseignement supérieur et de la formation scientifique avec l’appui de leurs partenaires techniques et financiers.

Jean Bavane Kouika

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

APFC / Les acteurs de l’Education du Gontougo instruits sur le déroulement des examens blancs 2019

Publié

on

Le chef de l’Antenne pédagogique et de la formation continue (APFC), Obrou Follou Jérôme, a expliqué mercredi aux acteurs du système éducatif du Gontougo (Nord-Est ivoirien), le dispositif mis en place pour le bon déroulement des examens blancs qui se tiendront du 11 au 13 mars 2019.

Lors d’une séance de travail au Lycée moderne de Bondoukou avec les chefs d’établissements secondaires et enseignants, Obrou Jérôme dont la structure a la charge d’organiser les examens blancs, a indiqué que les épreuves visent à améliorer les résultats des élèves dans la région du Gontougo, au Baccalauréat et au Brevet d’études du premier cycle (BEPC).

Il s’agit également, pour le chef d’Antenne, d’amener les enseignants à exécuter les programmes éducatifs des classes d’examen conformément aux progressions nationales et permettre aux candidats de préparer efficacement les épreuves.

M. Obrou a fait savoir que chaque établissement secondaire public et privé est considéré comme un centre de composition et de correction. Il a souligné que le déroulement des délibérations qui se tiendra du 18 au 05 avril 2019 se fera en trois groupes, notamment les admis avec les mentions, les répéchables avec les spécificités des disciplines et les refusés.

Le chef d’antenne a annoncé que la proclamation des résultats est prévue pour  le 09 avril 2019 dans la matinée et se fera sur toute l’étendue de la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

En 2018, 14 852 candidats dont 10 696 au BEPC et 4 159 au Baccalauréat ont participé aux examens blancs dans le Gontougo avec un taux de réussite respectif de 38, 13% et 37%.

Cette année, neuf collèges se sont ajoutés aux 15 autres existant afin de permettre à un nombre important d’élèves d’être  présents à ces épreuves écrites et orales.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Lycée moderne d’Agnibilékrou / Renforcement des capacités des professeurs

Publié

on

Les professeurs du lycée moderne d’Agnibilékrou ont bénéficié mercredi d’une formation sur l’école média, en vue de les aider à exécuter avec succès et dans les délais, les travaux de fin de trimestre.

Le formateur, N’sa Yapi Jean Claude, a, à l’aide d’un ordinateur portable, expliqué aux enseignants le mécanisme d’insertion des notes des évaluations auxquelles les apprenants ont été soumis. La formation a été jugée opportune par les bénéficiaires.

“Nous éprouvons bien des difficultés pour rentrer les notes quand viennent les moments des calculs des moyennes et des différents travaux de fin de trimestre”, ont-ils reconnu.

École média est une plate forme créée par le ministère de l’Education nationale de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle (MENET-FP) où sont enregistré les notes des élèves régulièrement inscrits dans les établissements de Côte d’Ivoire.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 701 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS