Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Des élèves et étudiants de l’enseignement laïc deviennent des érudits en science islamique

Publié

on

Quelque 40 produits de l’enseignement laïc ont été transformés en érudits de la science islamique après avoir suivi pendant huit années le programme pédagogique de l’Académie Cheick Ibnou Taymiyat (ACIT), basée dans la deuxième ville ivoirienne à Bouaké.

L’information a été donnée, dimanche, par le recteur de l’ACIT, Alassane Sidibé à l’occasion de la fête de fin d’année scolaire 2017-2018 de cet institut de formation Arabe et religieux. « Depuis 2003 (date de création de l’ACIT) ce sont près de quarante auditeurs issus de l’enseignement laïc, c’est-à-dire des élèves, des étudiants ainsi que des travailleurs du public et du privé qui ont été formés par notre académie en théologie islamique », a relevé M. Sidibé.

Le recteur s’est félicité qu’après huit longues années d’apprentissage assidu, plusieurs anciens de l’ACIT se soient mis au service de la communauté musulmane en devenant « des imams, des prédicateurs, des maîtres coraniques…etc.».

Après avoir passé le bac islamique, beaucoup « sont en train de poursuivre leurs études au supérieur ». Certes, le programme de l’ACIT est « véritablement dense » a-t-il reconnu mais cela vaut son pesant d’or parce qu’il est « recommandé à tout musulman quel que soit sa formation initiale, d’apprendre l’islam pour mieux la pratiquer et bénéficier ainsi des mérites de sa bonne pratique ».

Prenant la parole à son tour, le président de l’Association des musulmans pour la promotion de l’islam (AMPI), Adama Baikoro a indiqué que « nous avons institué cette académie pour permettre à nos frères et sœurs qui n’ont pas eu la chance de fréquenter l’école Arabe de pouvoir connaître leur religion et pouvoir la pratiquer» comme il se doit.

Pour lui, avec tous les moyens qui sont déployés aujourd’hui par les uns et les autres pour transférer le savoir islamique (medias, instituts…etc.) il n’y a donc plus de raison pour un musulman de trouver d’autres excuses.

Structure spécialisée de l’AMPI, l’Académie Cheick Ibnou Taymiyat est subdivisée en plusieurs cycles de formation qui commencent par la maternelle pour les 4 à 8 ans, suivie du cycle spécial enfant pour les 9 à 15 ans et du cycle consacré aux jeunes et aux adultes.

L’apprentissage de l’alphabet arabe, la lecture et la mémorisation du coran d’une part ainsi que la mémorisation de plusieurs hadiths et invocations prophétiques authentiques et des généralités sur les bonnes pratiques de l’islam d’autre part, sont entre autre quelques modules clés constituant le programme de l’ACIT.

SOURCE : APA

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Difficile accès aux écoles à Zoukougbeu

Publié

on

L’inspecteur de l’enseignement préscolaire et primaire de Zoukougbeu, Tia Marcel, a révélé mercredi le difficile accès à des écoles de la localité à cause de la mauvaise qualité des pistes.

M. Tia a en outre souligné que beaucoup d’écoles sont construites avec des matériaux précaires. Le manque de personnel se pose également avec acuité, en plus du fait que les établissements scolaires ne sont pas clôturés.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Des voyages d’études annoncées pour les meilleurs élèves des clubs des ivoiriens amis de la Chine

Publié

on

Le directeur de l’Institut Confucius, Pr Liu Yusheng, représentant l’ambassadeur de la Chine, a annoncé mercredi que les meilleurs élèves des clubs ivoiriens amis de la Chine, bénéficieront des voyages d’études et de découverte l’année prochaine, après des tests d’évaluation de leur niveau de la langue chinoise.

« En terme d’opportunités, nous comptons offrir des voyages d’études et de découverte aux d10 meilleurs élèves membres des clubs des élèves amis de la Chine installés en Côte d’Ivoire, qui seront sélectionnés à l’issue d’une épreuve l’année prochaine pour les encourager à se perfectionner en langue chinoise et à apprendre notre culture également. Tous les frais de ces voyages linguistiques seront assurés par le gouvernement chinois », a annoncé Pr Liu Yusheng, à la cérémonie de clôture des activités du club des élèves amis de la Chine du lycée moderne Jeunes filles de Yopougon.

Le coordonnateur national des clubs des élèves amis de la Chine, Yoro Loua, par ailleurs président du réseau des enseignants ivoiriens amis de la Chine (REIACI), a remercié les autorités chinoises pour cette opportunité de voyages linguistique offertes aux élèves tout en saluant l’institut Confucius qui assure l’animation de ces clubs avec les encadreurs ivoiriens à partir de conférences, de cours d’acquisition des notions de base de la langue chinoise.

L’encadreur  principal du club des élèves amis de la Chine du lycée moderne jeunes filles de Yopougon, Yolande Okou, pour sa part, a souligné que ce sont une vingtaine d’élèves qui constitue ce club des élèves amis de la Chine du lycée moderne jeunes filles de Yopougon.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Des élèves instruits sur les avantages de la formation par alternance à Dimbokro

Publié

on

Les élèves des différentes écoles secondaires de Dimbokro ont été instruits sur les avantages de la formation par alternance, lors d’une conférence animée par le directeur de l’Atlantique international business school (AIBS), Koné Foussény.

Initiée par le centre d’information et d’orientation de la direction régionale de l’Education nationale, cette conférence qui s’est tenue à l’hôtel “Les jardins d’Eden” à Dimbokro, a permis à au conférencier Koné Foussény d’expliquer que l’alternance permet de suivre une formation qualifiante pour une partie en centre de formation, pour l’autre en entreprise. Il a affirmé que l’alternance conjugue donc apports théoriques et apports pratiques.

Pour Fousseny Koné, ce type de formation permet à l’étudiant de ne pas faire ses classes sans trouver d’emploi ni créer d’entreprise à la fin de sa formation. Il a relevé que la formation, dispensée en alternance avec des stages et missions en entreprise et collectivités décentralisées, devrait aboutir à l’insertion professionnelle, faisant observer que la formation par alternance constitue donc une réponse moderne et adaptée pour la formation des jeunes.

« L’alternance est à la fois un atout pour l’entreprise et une véritable chance pour les jeunes de se former et de s’intégrer dans le monde professionnel », a-t-il soutenu, en présence du directeur du CIO, Bamba Ladji, et du secrétaire général de préfecture, Soro Sana.

M. Soro a salué la tenue de cette conférence qui, a-t-il relevé, permet aux jeunes élèves de faire le bon choix pour un avenir assuré dans un monde ou la problématique de l’emploi de se pose de plus en plus avec acuité ».

Cette conférence était placée sur le thème “La formation par alternance, solution à la problématique de inadéquation formation-emploi”.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 532 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU