Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Des élèves du lycée des jeunes filles de Bouaké sensibilisées sur les grossesses en milieu scolaire

Publié

on

Des élèves du lycée moderne des jeunes filles de Bouaké ont suivi une campagne de sensibilisation sur les grossesses en milieu scolaire et leurs conséquences, à l’initiative de la fondation Gnitresor, en vue d’inciter cette cible féminine à prendre conscience et à adopter des comportements plus responsables.

Précédés du décryptage d’un reportage télé présenté par la présidente de Gnitresor, Aminata Traoré, les échanges ont permis, mercredi, aux participantes de s’informer davantage sur les causes et les conséquences du phénomène social.

La présidente de la fondation Gnitresor a demandé aux jeunes filles d’éviter de tomber dans les pièges des prédateurs en considérant leur corps comme « un bien précieux », de faire attention à leurs fréquentations, d’accorder la priorité à leurs études pour devenir des leaders et d’arrêter surtout de se trouver des excuses.

« C’est notre souhait qu’il n’y ait plus de grossesse à l’école et que les filles puissent suivre normalement leur cursus », a plaidé Aminata Traoré qui dit vouloir apporter sa contribution dans la lutte contre le phénomène, à travers cette campagne qu’elle a lancée le 9 mai au collège moderne du Plateau (Abidjan) et qui prendra fin en décembre prochain.

Le proviseur du lycée, Mme Golly Akanvou Julienne Ahou, a salué l’initiative et les précédentes, parce qu’elles ont contribué à freiner le phénomène de grossesse au cours de l’année scolaire finissante.

Annonçant avoir enregistré, au début de l’année scolaire 2017-2018, 11 cas contractés par les filles pendant les grandes vacances, le proviseur invite les parents à veiller sur leurs filles pour éviter qu’elles reviennent à la rentrée avec des grossesses.

Créée en 2012, la fondation Gnitresor a opté d’intervenir en milieu scolaire sur des thèmes autour du concept « le livre comme moyen de sensibilisation ». Elle sensibilise notamment sur les violences, encourage à la scolarisation de la fille, attire l’attention des élèves sur leurs actes susceptibles de porter préjudice à leur cursus scolaire et promeut la lecture.

A cet effet, la présidente Aminata Traoré a remis des exemplaires d’ouvrages à la bibliothèque du lycée pour permettre aux jeunes filles s’instruire davantage.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Lycée municipal de Niakara / Des tables et bancs métalliques en confection

Publié

on

Le bureau du Comité de gestion des établissements scolaires (COGES) du lycée municipal Henri Konan Bédié de Niakara (Centre-nord, région du Hambol), a entamé, depuis dimanche,  la confection de tables-bancs métalliques en vue de palier le déficit de ce type de mobilier estimé à plusieurs centaines, a constaté l’AIP.

Sur commande du COGES dudit lycée, structure regroupant l’ensemble des parents d’élèves de ‘cet établissement scolaire, ce sont une centaine de tables-bancs métalliques qui sont en confection dans un atelier de ferronnerie de la ville.

« Non seulement, ces tables bancs métalliques sont plus solides, et donc durables, mais aussi ils répondent aux initiatives axées sur la protection de l’environnement  et particulièrement, de nos forêts », a déclaré le président du COGES, Patrick Koné Klinnang, interrogé par l’AIP, mercredi.

M. Koné a annoncé une commande d’environ cent tables-bancs métalliques, pour un départ, déplorant un déficit de 394 bancs constaté en ce début d’année scolaire 2018-2019.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Lycée Dominique Ouattara de Kong / Enseignants et élèves du Lycée exhortés au civisme

Publié

on

Le personnel enseignant et les élèves du lycée Dominique Ouattara de Kong ont été exhortés à plus d’engagement et surtout au civisme au cours d’une rencontre mercredi à la salle de réunion de l’établissement.

Pour le proviseur Alara Marie Louise Collon, le respect du thème de l’année scolaire qui est le même que celui de l’an dernier à été bénéfique pour son école qui s’est classé premier de tous les établissements publics de la région du Tchologo.

Par ailleurs, plusieurs suggestions ont été faites par les enseignants, entre autres l’organisation de journées portes ouvertes afin d’échanger avec les parents d’élèves, ainsi que la récurrence des réunions entre les différents conseils d’enseignement pour une école de qualité dans la région du Tchologo.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Man / Lancement des travaux de construction de l’école primaire Tia André et la remise des clés d’un bâtiment de trois classes

Publié

on

La mairie de Man a procédé au lancement des travaux de construction de l’école primaire Tia André au quartier Municipal et également à la remise des clés d’un bâtiment de trois classes et d’un bureau pour les écoliers de Petit-Paris, dans le but de rapprocher l’école des populations, signale-t-on.

Le directeur de l’école, anciennement en matériaux de fortune, a exprimé sa joie de disposer, d’ici à janvier 2019, de trois salles de classe et d’un bureau, pour un coût de 25 millions de francs CFA grâce à la commune.

Il a plaidé pour le renforcement du mobilier de l’école et la dotation en outils d’entretien, ainsi que l’aménagement d’une aire de jeux.

« Nous ne disposons que de 43 tables-bancs pour 195 élèves (…) Nous appelons également les cadres de Man à nous venir en aide », a dit M. Diomandé Victor. L’école municipale de fortune, en bambous de Chine et feuilles de palmier .

En outre, les populations du quartier, tout en témoignant leur gratitude au maire Tia  André, ont demandé qu’un second bâtiment soit  construit pour que l’école soit complète et dispose de six salles.

Une préoccupation acceptée par le maire sortant, à la seule condition, selon lui, que les populations lui accordent un second mandat lors des municipales du 13 octobre 2018.

« Avec plaisir je vous dis que je vais mettre en urgence la construction du deuxième bâtiment. D’ici deux ans au plus tard, l’école sera complète si nous restons encore ensemble après le 13 octobre », a déclaré Dr Tia André.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 677 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE