Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

Cotonou / Edito: Echouer au Bac

Publié

on

Environ 67% des candidats au Bac 2018 ont échoué. C’est un cauchemar pour les candidats, surtout ceux qui y vont pour la énième fois. Pour une bonne partie des parents qui croient aux vertus des diplômes, c’est carrément un traumatisme de savoir que l’enfant a échoué. Et s’il a échoué une énième fois, le désespoir s’installe carrément. La plupart des parents cachent ce traumatisme, par peur d’être vu comme celui qui n’a pas su s’occuper de son enfant.
Oui, il faut le Bac, mais l’école n’est pas tout. Elle n’est heureusement qu’une partie infime de la vie. Dans un contexte béninois, passer trop de temps à l’école peut même vous empêcher d’ouvrir les yeux sur la vie réelle. Vous verrez de milliers de diplômés de la FASEG qui ont étudié toutes les facettes de la gestion et des sciences économiques, mais vous en rencontrerez très peu qui ont effectivement créé des entreprises qui gagnent de l’argent. Et même pour créer et gérer ces entreprises, tentez d’implémenter les théories enseignées en fac et vous vous retrouverez rapidement en butte à des incongruités que les professeurs spécialistes des ouvrages européens ou américains, n’ont jamais prévues pour des pays comme le Bénin.
Quand j’étais au lycée, j’avais un ami soudeur qui n’a jamais eu son BEPC. Aujourd’hui, il a une entreprise dont le chiffre d’affaires dépasse le milliard de FCFA, entreprise qui emploie des maitrisards. Son cas est loin d’être unique. Plus de 90% des entreprises béninoises ont été fondées par des gens qui n’ont pas le Bac, et la plupart des milliardaires de Dantokpa ont à peine le CEP. Parce que, dans bien des cas, les théories enseignées dans les universités béninoises sont aux antipodes de la science et de la vie réelle. Et celui qui y a été exposé trop longtemps peut facilement perdre pied. Parce que l’école au Bénin forme pour être employé et non pour être patron. Il ne saurait d’ailleurs en être autrement : les enseignants eux-mêmes sont des employés et ne connaissent pas grand-chose aux subtilités, ni aux contraintes de la vie de patron.
Ce que je veux dire, c’est que le Bac est un diplôme très important, mais ne pas l’avoir n’est pas la fin du monde. Ne pas l’avoir peut même ouvrir d’autres opportunités que la course aux diplômes empêche de voir et de saisir. On sait que Patrice Talon n’a eu qu’un Bac et n’a pu poursuivre ses études universitaires. Serait-il devenu le milliardaire que nous connaissons s’il avait passé son temps à étudier des abstractions mathématiques à l’université ? Je ne le crois pas.
A ce niveau, il faut évoquer certaines célébrités qui donnent à réfléchir. Michel Drucker, le grand animateur de la télévision française. Sa société de production (DMD) vaut aujourd’hui 11 millions d’euros (environ 7 milliards 250 millions de FCFA), alors qu’à l’école, il était si cancre que son père fulminait régulièrement après ses mauvaises notes en lui criant : « Mais qu’est-ce qu’on va faire de toi ? » Ce cri est devenu le titre de son ouvrage autobiographique publié en 2011 chez Robert Laffont. On connait aussi le cas de Winston Churchill, ancien premier ministre du Royaume-Uni, dont le père lui écrit que « ses résultats scolaires sont une insulte à l’intelligence ». Je peux aussi vous donner des cas de Béninois devenus milliardaires alors qu’ils ont carrément échoué à l’école.
Le plus important est de forger chez l’enfant un caractère si fort qu’il sera obligé de viser la perfection pour atteindre ses objectifs. Eduquer le caractère de l’enfant pour qu’il vise haut et loin, toujours et partout. Eduquer le caractère, c’est lui apprendre la loyauté, la ponctualité, l’honnêteté, le leadership, la persévérance, l’ouverture d’esprit et la faculté de résilience, même au milieu des pires tourments. Vous connaitrez de grands industriels dont la fortune a commencé grâce à la loyauté, la persévérance ou une simple amitié. Dans un monde en perpétuel changement, ce qui compte par-dessus tout, c’est la lecture. Lire tout et se cultiver sur tout pour créer les opportunités ou les saisir quand elles sont là, voilà ce dont les enfants ont besoin, qu’ils aient eu le Bac ou pas.
Car ne l’oublions pas : le soleil brille pour tout le monde, y compris pour ceux qui n’ont aucun diplôme.

Par Olivier ALLOCHEME

Source: L`événement Précis

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Burundi : Trois écolières emprisonnées pour avoir gribouillé la photo du Président

Publié

on

Trois écolières, accusées d’avoir griffonné la photo du PrésidentPierre Nkurunziza Rechercher Pierre Nkurunziza ont été emprisonnées, mercredi 20 mars, en attendant leur procès, ont rapporté une ONG et une source judiciaire.

Les adolescentes dont l’ âge varie entre 15 et 17 ans ont été arrêtées pour des gribouillages sur la photo du Président burundais Pierre Nkrunziza puis emprisonnée à la maison d’arrêt pour mineurs de Ngozi, dans le nord du Burundi.

« La Chambre de conseil – un collège de trois juges chargés de statuer sur la détention – a décidé « que les trois fillettes âgées de 15, 16 et 17 ans et qui sont poursuivies pour outrage au chef de l’Etat, soient écrouées » à la maison d’arrêt pour mineurs de Ngozi, dans le nord, a déclaré une plateforme de la société civile le Fenadeb.

Elles risquent jusqu’à cinq ans de prison et 250 euros d’amende pour « outrage à chef d’Etat », selon le Code pénal burundais.

La décision des juges a été confirmée par une source judiciaire qui a précisé que les écolières ont écrouées dès mercredi après-midi.

En 2016 , plus de 230 élèves ont été exclus provisoirement de leur école pour outrage après avoir gribouillé des photos de Nkurunziza puis condamnées jusqu’ à 20 ans de prison avant d’ être blanchis et réintégrés dans leur école face au tollé.

SOURCE : (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire/ Inter/ Une cinquantaine de collégiens italiens sauvée d’une prise d’otages

Publié

on

La police italienne a sauvé, mercredi, de justesse, 51 collégiens pris en otage et menacés dans un bus par leur chauffeur à Crema (près de Milan) L’homme, un Italien d’origine sénégalaise, a invoqué le sort des migrants africains morts en mer Méditerranée avant d’incendier le véhicule. “C’est un miracle, car cela aurait pu être un carnage. Les carabiniers ont bloqué le bus et fait sortir tous les enfants”, a déclaré à la presse le procureur de Milan, Francesco Greco. Le chauffeur, Ousseynou Sy, âgé de 47 ans, italien depuis 2004, chauffeur scolaire, a été interpellé sous les chefs de “prise d’otage, massacre et incendie” avec la circonstance aggravante de “terrorisme”. Selon son avocat,…

SOURCE : (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire/ Inter : Le premier prix francophone de l’innovation dans les médias décerné à «Enquet’Action»

Publié

on

Le premier prix 2019 de l’innovation dans les médias, décerné chaque année par la Francophonie, RFI et Reporters sans frontières, a été remis, mercredi, à Paris, à « Enquet’Action », un site internet d’investigation haïtien lancé en 1997 par un petit groupe de journalistes qui propose à ses lecteurs des enquêtes fouillées sur des sujets de société, parfois sensibles. Le deuxième prix a été décerné à « Yaga » («raconter » en langue kirundi), une plateforme de blogs qui permet aux jeunes de s’exprimer quotidiennement sur des thématiques variées à travers les médias sociaux en promouvant le dialogue et la paix. « Yaga » produit des vidéos, des billets, des enquêtes, des dossiers, et informe et forme les jeunes burundais sur l’utilisation…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 771 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS