Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire/ Un incendie ravage un bâtiment du collège moderne de Katiola

Publié

on

Un bâtiment de quatre salles de classe du collège moderne de Katiola, a été ravagé par un incendie, a appris l’AIP. L’incendie s’est déclenché, dans la nuit de mardi, aux environs de 4h du matin.  Il a été circonscrit aux environs de 8h par les pompiers civils de Katiola, appuyés de ceux de Bouaké, a expliqué le principal, Gauze Gnadé Zéphirin. « Les fiches d’inscription, les cahiers de textes et de note, les bulletins, les livrets scolaires et les extraits de naissance  et les archives du collège sont détruits », a indiqué M. Gauze. Il a assuré que le conseil régional du Hambol s’est engagé à construire quatre  salles de classes de fortune pour la continuité des cours. Les emplois du temps ont été réaménagés pour la poursuite…

SOURCE : (aip.ci )

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire/ Grossesse en milieu scolaire: 92 cas signalés en cours d’année scolaire dans le Bounkani

Publié

on

Au total, 92 cas de grossesses en milieu scolaire ont déjà été signalés au primaire et au secondaire, dans la région du Bounkani pour l’année scolaire 2018-2019 en cours, a appris l’AIP, vendredi, à Bouna, lors d’une sensibilisation initiée par l’Ong Agir pour la Vie (A.Vie) portant sur ce phénomène.

On souligne que 82 cas parmi ces grossesses sont contractées par des élèves du premier cycle du secondaire, c’est-à-dire des élèves filles de la classe de sixième à la troisième.

Des chiffres qui interpellent élèves, enseignants, parents d’élèves et élus pour une prise de conscience effective et une implication inclusive de tous les acteurs de la communauté éducative, pour l’éradication de ce fléau.

Selon la présidente de l’Ong ”Agir pour la Vie”, Ouattara Salimata, c’est dans la synergie de tous les acteurs de l’école, autorités et des partenaires à l’Education que ce phénomène pourra connaître dans cette région une régression considérable.

”Nous souhaitons que chaque entité puisse s’engager avec nous pour que cet objectif noble qui est ”zéro grossesse en milieu scolaire” soit une réalité et que nous ayons des résultats visibles”, a-t-elle souhaité.

Cent-vingt-un cas de grossesses avaient été enregistrés dans le Bounkani pendant l’année scolaire 2016-2017, rappelle-t-on.

SOURCE : (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire/ Environ 3000 écoliers des IEP de Niakara et Tafiré en examen blanc

Publié

on

Au total, 2818 écoliers des Cours moyens 2ème année (CM2), dont 1383 filles, ont pris part, jeudi, dans les circonscriptions pédagogiques du primaire de Niakara et de Tafiré, (Nord, région du Hambol), aux épreuves écrites de l’examen blanc du Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE), le premier de l’année scolaire 2018-2019 en cours, a constaté l’AIP sur place.

Il s’agit d’un effectif de 1715 écoliers du CM2, dont 853 filles, issus des établissements scolaires de l’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (IEP) de Niakara, et repartis sur neuf centres d’examen, dans 72 salles fonctionnelles.

Quant à l’IEP de Tafiré, 530 filles et 573 garçons, soit un total de 1103 écoliers du CM2, ont démarré les épreuves écrites de cet examen blanc “national”,  par l’exploitation de texte et ce, dès 8h.

Initialement prévu pour le 08 mars, ce premier examen blanc du CEPE institué par le ministère de l’Education nationale, a débuté le 15 mars, par les épreuves sportives, dans la direction régionale du Hambol du fait de la grève qui a secoué le secteur éducation-formation.

Le second examen blanc national du CEPE se tiendra en mai, précise-t-on.

SOURCE : (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Dabakala: Une tornade décoiffe une école primaire. Cahiers et livres…des élèves, dans l’eau

Publié

on

Une tornade qui s’est abattue sur la ville de Dabakala dans la nuit de mardi à ce mercredi 20 mars 2019, a emporté les toitures du groupe scolaire Sanassidougou.

Les vents violents ont eu raison des tôles, des plafonds et même des bois servant de charpente.

Cette pluie a abîmé les cahiers, livres et autres matériels didactiques, peut-on constater.

Plus de 200 enfants fréquentent cet établissement.

SOURCE: (fratmat.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 771 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS