Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ MUGEFCI : Pagni Koizan Kablan, de la liste « Amélioration » veut mettre fin aux angoisses et aux frustrations des fonctionnaires #Elections

Publié

on

Abidjan, 17 -08-2017 (lepointsur.com) Au cours d’une conférence de presse, qu’il a animée le jeudi 17 août 2017, à la Maison de la presse d’ Abidjan-Plateau, Pangni Koizan Kablan Thomas, l’un des candidats à la Présidence du conseil d’administration de la Mutuelle générale des Fonctionnaires de Côte d’Ivoire, issue de la liste »Amélioration » a donné les raisons de sa candidature à la tête de cette structure.

En effet, selon lui, les fonctionnaires subissent des frustrations de tous genres. « Chaque jour, ce sont de longues files d’attente devant nos kiosques, les pharmacies,… les frustrations, la colère, parfois même le désarroi, que nous subissons », a-t-il fait remarquer.

Poursuivant, M. Pangni Koizan a soutenu que les fonctionnaires sont gagnés par le découragement,l’impuissance et la peur du lendemain. D’autant qu’à l’en croire, les prestations de la Mugefci ne sont plus les mêmes depuis quelques années. Notamment, la baisse du plateau médical, des prestations, de la sortie de plusieurs médicaments, du refus de certains médicaments aux retraités, du quota de bons imposé aux médecins, de la longue attente au siège et des heures de fermeture trop tôt.

A juste titre, il entend « insuffler une nouvelle dynamique » à la Mugefci, en accordant un rôle particulier aux délégués et en faisant de cette structure une entreprise aux offres, adaptées aux besoins de ses adhérents. « Nous ferons mieux avec cette liste », a-t-il promis aux nombreux mutualistes venus le soutenir. De fait, il a dit pouvoir compter sur eux pour atteindre l’objectif de la liste. « Ma force, ce sont toutes les personnes présentes dans cette salle », s’est-il réjoui. Avant d’inviter les fonctionnaires à faire de la Mugefci leur affaire.

La liste »Amélioration » est composée de présidents de diverses mutuelles et de fonctionnaires provenant de tous les corps d’emploi de la Fonction publique, en exercice et à la retraite.

Opportune Bath

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

ACTUALITE NATIONALE

Les grossesses en milieu scolaire en baisse de 24% dans l’enseignement professionnel (Officiel)

Publié

on

Les grossesses en milieu scolaire enregistrées dans l’enseignement technique et professionnel ivoirien en 2017 ont baissé de 24%, a révélé jeudi, Mariam Traoré, chef de cabinet du secrétaire d’État ivoirien chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Mme Traoré a donné cette information à Jacqueville à une cinquantaine de kilomètres à l’Ouest d’Abidjan où elle a présidé la Cérémonie de lancement des activités du «club genre» du lycée professionnel de cette localité, la toute première organisation du genre installée dans un établissement scolaire ivoirien et qui vise à promouvoir l’égalité, l’équité et la justice entre les élèves de sexe masculin et féminin.

Poursuivant, le chef de cabinet du secrétaire d’État, Mamadou Touré, a fait également savoir que pour l’année scolaire 2016-2017, sur les 107 060 apprenants contre 105 353 l’année précédente, l’on a enregistré 53 070 filles, soit une hausse de l’effectif des filles de 2,7%.

« Le poids des filles dans les filières industrielles représente 18,1%. Ce taux nettement amélioré par rapport aux années précédentes, reste encore faible. Il importe de multiplier les actions de sensibilisation pour que ce taux atteigne 25% en 2020», a-t-elle ajouté.

« Le lancement de ce club genre vise à faire la promotion du genre avec la notion d’égalité, de justice et d’équité. C’est une promotion de la gent féminine qui est un levier important pour le développement de notre pays », a poursuivi Mme Traoré.

Estimant qu’il n’y a pas de domaine d’activité exclusivement réservé à une catégorie de personne, elle a invité la direction du lycée professionnel de Jacqueville « à accorder la plus grande attention aux activités de ce club genre » dont le bureau exécutif présidé par Mlle Françoise Ohouo a été investi.

Animant à son tour un exposé sur la réalité du genre dans les établissements scolaires, la conseillère technique chargée du genre au secrétariat d’État chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Florence Tanoh, a soutenu que ce club sera «un espace de saine émulation» entre les apprenants.

« Le club genre va aider les enfants à être des adultes émancipés. Il va être le lieu du développement personnel», a expliqué Mme Tanoh.

« Nous nous engageons à améliorer la représentativité des filles. C’est un projet inédit et innovant dans notre système. Nous savons que nous réussirons », a espéré Mlle Ohouo, la présidente du « club genre» de cet établissement.

Cette cérémonie d’installation de ce « club genre » a également été ponctuée par la remise de diplômes à la septième promotion de formation qualifiante du lycée professionnel de Jacqueville.

Sur une centaine d’auditeurs, les cinq premiers de chaque filière ont reçu des kits pour s’installer à leur compte. S’inscrivant dans le cadre du projet « programme d’appui à la formation professionnelle et à l’insertion des jeunes en Côte d’Ivoire (PROFORME) financé par l’Union européenne, la création des « clubs genre» dans les établissements entend impulser la promotion de la jeune fille, notamment, dans la formation professionnelle.

Après le lycée professionnel de Jacqueville, trois autres lycées professionnels des villes ivoiriennes de Ferkéssédougou, de Korhogo et Bouaké seront dotés d’un « club genre» dans le cadre de la phase pilote de ce projet. Le lycée professionnel de Jacqueville compte 2106 élèves dont 1943 garçons et 163 filles.

LB/ls/APA

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Trois classes décoiffées et une dizaine de poteaux électriques renversés à la suite d’une tempête à Korhogo

Publié

on

Trois classes d’une école ont été décoiffées et une dizaine de poteaux électriques renversés par une tempête qui s’est abattue sur la ville de Korhogo dans la nuit de mardi à mercredi, provoquant des averses de grêle.

« Nous avons constaté les dégâts à l’école Nangui », a informé l’AIP le 5ème adjoint au maire, Emile Soro, ajoutant avoir reçu du maire, Amadou Gon Coulibaly, des instructions pour que tout soit réparé avant le 5 juin, l’école étant un centre d’examen.

Les travaux de réparation devraient donc commencer ce vendredi, annoncé l’adjoint au maire, assurant que les salles seront prêtes à la date de l’examen du CEPE et du concours d’entrée en sixième.

L’adjoint au maire a également fait savoir qu’il était en contact avec la direction régionale de la Compagnie ivoirienne d’électricité pour réparer rapidement les poteaux électriques tombés suite à la tempête qui a duré moins d’une demi-heure.

(AIP) Kaem/kp

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

DOROPO: 6ème édition de la journée de l’excellence et du mérite du collège moderne

Publié

on

Intervention de Monsieur Abdoulaye Dembélé, Parrain de la 6ème édition de la journée d’excellence et du mérite de Doropo.

source : DRENEFP BOUNA

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 536 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU