Connecte-toi avec nous

Entertainment

Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

Publié

on

La communauté éducative du collège moderne d’Abengourou (CMA) a célébré jeudi les 60 ans d’existence de cet établissement secondaire créé en 1957, en présence de nombreux invités dont certains de ses anciens élèves au nombre desquels l’ancien ministre Eugène Kindo Bouadi, le député d’Abengourou sous-préfecture, Bernard Adou N’gouan et Georges Adou, une figure de proue du cyclisme ivoirien.

Au-delà de son caractère festif, cette célébration visait à magnifier les pionniers ainsi que les différentes promotions d’élèves qui se sont succédés au sein de cet établissement secondaire depuis sa création. Il s’agissait également, selon son premier responsable, Allangba Koffi Basile, de susciter la création d’une amicale des anciens élèves dont la mission sera d’aider le CMA à rebondir et à réaliser de meilleurs résultats scolaires.

Ce dernier a saisi cette occasion pour mettre le doigt sur les difficultés dont souffre son établissement qui ambitionne d’être l’un des meilleurs du pays. « Jadis établissement de référence de la région, le CMA est aujourd’hui, dans ses compartiments physiques et environnementaux, dans un état apocalyptique et dantesque » somme de difficultés fonctionnelles, pédagogiques et infrastructurelles », a déclaré M. Allangba, égrainant un chapelet de difficultés, notamment, l’insuffisance criant de salles de classe à l’origine des effectifs pléthoriques (90 à 95 élèves par classe).

Dans leurs interventions respectives, lors de cette fête anniversaire, le maire d’Abengourou et le président du conseil régional de l’Indénié-Djuablin ont promis de volet au secours du tout premier établissement secondaire de la région pour lui permettre d’avoir un visage plus reluisant et d’offrir un cadre de travail agréable gage de meilleurs résultats scolaires.

AIP

Facebook / Laisser un commentaire

ACTU EN IMAGE

L’UNICEF pour la protection des enfants dans un monde numérique

Publié

on

Photo: Shutterstock

L’UNICEF veut que les gouvernements et le secteur privé s’adaptent au rythme des changements pour ne pas exposer les enfants aux nouveaux risques et dangers des incidents d’Internet et des réseaux sociaux, rapporte son rapport annuel portant sur la situation des enfants dans le monde en 2017, transmis jeudi à l’AIP.

« Qu’elle soit utilisée à bon ou à mauvais escient, la technologie numérique fait désormais partie intégrante de nos vies, et ce, de manière irréversible. Dans un monde numérique, notre double défi est d’atténuer les effets nocifs et d’optimiser les avantages d’Internet pour chaque enfant », a déclaré le directeur général de l’UNICEF Anthony Lake.

Le rapport souligne, par ailleurs, qu’ « Internet accroît la vulnérabilité des enfants aux risques et dangers : utilisation de leurs informations personnelles à mauvais escient, accès à des contenus nuisibles et intimidation en ligne, notamment. Car, avec l’omniprésence des dispositifs mobiles, l’accès à Internet de nombreux enfants est moins surveillé et potentiellement plus dangereux ».

C’est pourquoi le Fonds des Nations unies pour l’enfance est une agence de l’Organisation des Nations unies consacrée à l’amélioration et à la promotion de la condition des enfants, recommande aux autorités gouvernementales de promouvoir l’habileté numérique pour permettre aux enfants de s’informer et de se connecter en toute sécurité tout en protégeant la vie privée et l’identité des enfants en ligne.

« Conçu pour les adultes, Internet est de plus en plus utilisé par les enfants et les jeunes et la technologie numérique affecte de plus en plus leur vie et leur avenir. Les politiques, pratiques et produits numériques devraient, de ce fait, davantage tenir compte des besoins des enfants, de leurs points de vue et de leur voix », a estimé le directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake.

L’UNICEF a commencé sa mission en 1946 pour venir en aide aux enfants après la seconde Guerre mondiale. Son mandat fut rapidement élargi et il a commencé à aider les enfants dont les vies étaient menacées dans les pays en développement. Près de 60 années plus tard, l’UNICEF emploie plus de 7 000 personnes dans 157 pays et territoires du monde entier. Neuf membres du personnel sur 10 travaillent avec les gouvernements locaux et nationaux et d’autres partenaires, partout dans le monde.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTU EN IMAGE

2ème édition du Festival panafricain des différences d’Abidjan

Publié

on

La deuxième édition du Festival panafricain des différences d’Abidjan ((FESPADIA), s’est tenue à Grand-Bassam, sous le thème « Femme handicapée, citoyenne à part entière », a-t-on appris dans une note parvenue à l’AIP.

Cette édition ouverte jeudi par la ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, le Professeur Mariatou Koné a été marquée par des activités culturelles, des spectacles, des panels et des expositions

Pour la structure initiatrice de cet événement, le couple Gouria (mal voyant), il s’agit de mettre en lumière les talents et le savoir-faire des personnes en situation de handicap afin de contribuer au changement du regard porté par la société sur ces personnes.

A travers ce thème, les initiateurs veulent prolonger l’action de l’Etat dans le cadre de l’autonomisation des femmes en général et celles des femmes en situation de handicap en particulier.

Félicitant le couple Gouria pour cette initiative, la ministre a insisté sur le fait que le handicap, n’est pas un handicap à l’éducation, à la scolarisation, à l’emploi. Elle a remis à l’initiateur, quatre fauteuils roulants pour handicapés.

Cette édition du festival s’est tenue à l’espace Carrefour Jeunesse de Grand-Bassam, du jeudi au samedi, et a enregistré également la participation de plusieurs panélistes venus de l’étranger.

AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTU EN IMAGE

Ligue Ivoirienne des Secrétaires de Côte d’Ivoire: La nouvelle équipe investit

Publié

on

Catherine Assalé Kouakou est la nouvelle présidente de la Ligue Ivoirienne des Secrétaires de Côte d’Ivoire . elle a été élue le vendredi 27 octobre aux cours du 6e congrès des secrétaires qui s’est tenu à l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC polytechnique) à cocody. Le bureau national a été investit ce 8 décembre en présence d’illustres invités.

Au cours de son allocution, la présidente de la Ligue Ivoirienne des Secrétaires de Côte d’Ivoire a exprimé sa fierté d’avoir été désignée à la tête de la ligue. Assalé Kouakou a également salué le ministre Jean Claude Kouassi pour les efforts déployé pour l’amélioration des conditions de travail de tous les travailleurs du secteurs public et privé. » Permettez moi de profiter de votre présence pour vous confier notre vœu le plus cher, celui de la création d’un Institut Supérieur des Sciences Secrétaires » a déclaré la présidente. Pour elle, ce projet permettra d’offrir aux secrétaires un cadre de structuration de leur parcours professionnel adapté aux exigences du monde professionnel, aux mutation du métier et de son ouverture sur le digital.

La marraine, Julie Ann Walmsley, directrice générale de Nas Ivoire a pour sa part félicité les secrétaires pour leur exemple de dévouement et de dynamisme professionnel, avant de les exhorter à persévérer dans les idéaux de la ligue. « Ne vous confinez pas dans votre rôle d’exécutante pure et simple des taches quotidiennes car votre profession évolue sans cesse » a recommandé la marraine. Le représentant du directeur général de la CNPS, co parrain de la cérémonie rendu un hommage à Alexis Gogoua, 1ere présidente et fondatrice de la ligue ivoirienne des secretaires. Pour terminer, il a réitéré ses félicitations à la nouvelle équipe tout en les invitant à vivre pleinement leur engagement dans cette organisation et à mettre leur expérience au service des entreprises du pays.

Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 558 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE